www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Le site de Marine Le Pen pour la présidentielle 2017 est accessible flechegauche ICI flechedroite "Carnets d'espérances", le nouveau blog de Marine Le Pen flechegauche ICI flechedroite et flechegauche LA flechedroite

Policier auditionné à l'IGPN

Partagez
avatar
Blanche d'Issy
Modérateurs
Modérateurs

Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 23/01/2011

Policier auditionné à l'IGPN

Message par Blanche d'Issy le Jeu 3 Nov 2016 - 18:27

On attend sa sortie

https://www.facebook.com/independenza.webtv/?hc_ref=NEWSFEED

Vidéo en direct. On attend sa sortie depuis 4 heures !!!


***************************************************************************************
blanche@partisansmarine.com
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par kabout le Jeu 3 Nov 2016 - 22:21

Donc ce policier se nomme Guillaume. Voici les faits

Il pourrait perdre son emploi pour avoir participé au mouvement des policiers.
Par Francois le 02/11/2016



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Froan Vamed
Modérateurs
Modérateurs

Age : 20
Date de naissance : 28/03/1997
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 08/03/2013
Passion : Un fondu d'Histoire

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par Froan Vamed le Jeu 3 Nov 2016 - 22:40

Après la jeune policière en juillet...
L'Etat prend des mesures de rétorsion contre les fonctionnaires qui n'iraient pas dans son sens.
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par gemini le Ven 4 Nov 2016 - 9:05

Ce qu'ils font n'est pas règlementaire.
Il risque la révocation pure et simple, il est le meneur identifié.
Sa convocation est faite pour tenter de faire cesser le mouvement.
Je ne voudrais pas être à sa place, la confrontation va être dure, il vont tout faire pour l'intimider.
Ce que les bœufs-carottes et les gouvernants veulent oublier c'est l'ampleur de ce mouvement. La raison de cette mobilisation est profonde, même s'ils sanctionnent le meneur identifié, elle ne cessera pas.
Je les soutiens parce qu'ils ont raison.
Ils ne réclament que des moyens et l'application de la loi à toute la racaille qui sape la démocratie.
Ils ont besoin du support des citoyens. En les aidant, nous nous aidons.

lookatme

Age : 40
Date de naissance : 02/03/1977
Poissons Date d'inscription : 17/09/2016
Passion : débat

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par lookatme le Ven 4 Nov 2016 - 9:15

Attention à ce que vous dites. Lorsqu'on est au pouvoir, on est confronté à ce type de mécontentement.
Si vous accédez à la présidence de la République, accepterez-vous ces manifestations qui auront sûrement lieu, pour d'autres raisons ?
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par gemini le Ven 4 Nov 2016 - 9:21

@lookatme a écrit:Attention à ce que vous dites. Lorsqu'on est au pouvoir, on est confronté à ce type de mécontentement.
Si vous accédez à la présidence de la République, accepterez-vous ces manifestations qui auront sûrement lieu, pour d'autres raisons ?
Ah oui ?
Je m'attendais à ce genre de réaction.
Quand la police manifeste, c'est que la société va vraiment mal.
Ce n'est pas une profession qui a tendance à sortir des clous.
Contrairement à vous je sais de quoi il retourne. Je sais qu'une fois le problème résolu, ils rentrerons dans le rang.
La police est légaliste et républicaine.

lookatme

Age : 40
Date de naissance : 02/03/1977
Poissons Date d'inscription : 17/09/2016
Passion : débat

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par lookatme le Ven 4 Nov 2016 - 9:25

Je dis simplement qu'il faut nuancer ses propos et ne pas dire tout le contraire de ce qu'on disait quelques mois auparavant lorsqu'on accède au pouvoir.
Vous dites: ''une fois le problème résolu''. Croyez-vous honnêtement que c'est si simple que cela ?
Il faudra au moins vingt ans pour stabiliser le système police-justice dans son intégralité.

avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par kabout le Ven 4 Nov 2016 - 11:33

Les fonctionnaires de police, ce qu'ils veulent, c'est plus de respect, que les jeunes racailles attrapées le matin pour un délit ne soit pas dehors l'après-midi même, que les sanctions prévues soient appliquées, et surtout qu'ils soient soutenus par leur ministre de l'Intérieur et non qu'il aille boire le thé avec les imams et se prendre en selfy dans les mosquées ! Cazeneuve,  cette triple buse.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
seraphin

Age : 67
Date de naissance : 07/03/1950
Localisation : Tarbes 65000
Poissons Date d'inscription : 21/02/2012
Passion : rugby.Adherent FN n°ABO23888-A-1986
Humeur : bonne cela depend des jours) mdr

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par seraphin le Ven 4 Nov 2016 - 12:17

@kabout a écrit:Les fonctionnaires de police, ce qu'ils veulent, c'est plus de respect, que les jeunes racailles attrapées le matin pour un délit ne soit pas dehors l'après-midi même, que les sanctions prévues soient appliquées, et surtout qu'ils soient soutenus par leur ministre de l'Intérieur et non qu'il aille boire le thé avec les imams et se prendre en selfy dans les mosquées ! Cazeneuve,  cette triple buse.
bravo N'importe quoi, cette bande Hollande, Casevide etc.

curieux

Age : 75
Date de naissance : 13/03/1942
Poissons Date d'inscription : 13/10/2014
Passion : La France d' avant

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par curieux le Ven 4 Nov 2016 - 19:29

L' IGPN , ne devrait servir qu ' en cas de fautes morales ou de fautes contre l' honneur .Pour le reste les policiers ne devraient pas être inquiétés d' avantage que les autres citoyens en étant entendus par des simples officiers de P.J. comme dans une enquête normale .
Eventuellement pour ne pas laisser un doute de favoritisme , Officiers de PJ de la gendarmerie pour les policiers et vice versa.
avatar
zolimps

Age : 64
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par zolimps le Ven 4 Nov 2016 - 20:13

@kabout a écrit:Les fonctionnaires de police, ce qu'ils veulent, c'est plus de respect, que les jeunes racailles attrapées le matin pour un délit ne soit pas dehors l'après-midi même, que les sanctions prévues soient appliquées, et surtout qu'ils soient soutenus par leur ministre de l'Intérieur et non qu'il aille boire le thé avec les imams et se prendre en selfy dans les mosquées ! Cazeneuve,  cette triple buse.

pancarte+1


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par kabout le Ven 4 Nov 2016 - 22:49

L’IPGN a osé retenir 6 heures le policier Guillaume L. : nouvelle Gestapo ?

Le 03/11/2016 à 14h00 était convoqué dans les locaux de l’Inspection Générale de la Police Nationale à Paris (IGPN) le policier Guillaume L., exerçant ses fonctions dans une Brigade Anti-Criminalité de l’Essonne, pour manquement à son obligation de réserve, celui-ci ayant eu l’outrecuidance de s’exprimer à visage découvert lors des manifestations organisées dans le cadre du mouvement des policiers en colère.
Un rassemblement de 300 policiers et citoyens s’est tenu devant les locaux en soutien à ce policier courageux, qui a été retenu près de 6 heures. Vous avez bien lu : SIX HEURES ! (Voir le résumé)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Guillaume, policier convoqué par l’IGPN
A titre de comparaison, il est peu probable que le « sauvageon » ayant le même jour au matin brisé les jambes d’une policière dans la banlieue de Nemours à bord d’un véhicule volé ait été entendu aussi longtemps avant d’être présenté devant le TGI de Melun pour une comparution immédiate le 4 novembre au matin.
Mais revenons au cas de Guillaume, et examinons-le d’un point de vue strictement juridique :
Guillaume est un fonctionnaire de la police nationale. Il est donc un agent de l’Etat régulièrement titularisé dans ses fonctions. A ce titre, il est soumis au code de déontologie de la police et de la gendarmerie nationale, entré en vigueur au 1er janvier 2014, et qui a valeur de règlement.
Ce code de déontologie prévoit que les fonctionnaires de police sont soumis à une obligation de réserve, sans en définir les contours. Par ailleurs, la notion de faute disciplinaire n’étant définie par aucun texte, elle est à la seule appréciation de la hiérarchie

Pour l’établir, la hiérarchie policière procède donc à une enquête administrative, qui doit déterminer s’il y a lieu ou non de poursuivre le fonctionnaire disciplinairement. Si tel est le cas, celui-ci se voit notifier son droit d’accéder à son dossier, et de se faire assister par une personne de son choix. Il est par ailleurs tenu de faciliter l’enquête en coopérant, et est soumis à une obligation de rendre compte.
Cependant, rien de prévoit que le policier doive être auditionné administrativement (la seule obligation pour le fonctionnaire étant de rendre compte par rapport) : cette pratique ne repose sur aucun texte, et est pourtant largement répandue.

Ainsi, en dehors de tout cadre légal, l’Inspection générale de la Police Nationale s’octroie le droit de convoquer et de maintenir pendant 6h00 un policier aux yeux et au su de tous, sans qu’aucun juriste ou prétendu tel ne s’en émeuve (spéciale dédicace à M. le défenseur des Droits).
Pire encore, cela constitue une infraction prévue et réprimée par l’article 432-4 du Code de Procédure Pénale : « Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, agissant dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’ordonner ou d’accomplir arbitrairement un acte attentatoire à la liberté individuelle est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende. « 
Cette atteinte aux libertés individuelles est tellement énorme qu’elle passe comme une lettre à la poste, personne ne se souciant des droits des policiers lorsqu’ils sont justiciables, privilégiant leur obligation de se soumettre à un code de déontologie qui pourtant n’a qu’une valeur Réglementaire, c’est à dire inférieure aux Lois en vertu de la hiérarchie des normes.

Pour poser le problème en une question simple : existe-t-il une autre administration en France où un fonctionnaire peut être retenu pendant 6 heures d’affilée par sa hiérarchie pour être auditionné en dehors de tout cadre légal dans le seul but de déterminer s’il a commis ou non une faute susceptible d’entraîner une procédure disciplinaire ?
Nous touchons là à l’une des causes du malaise des policiers qui ont décidé d’entrer en résistance : ceux qui sont censés intervenir dans un cadre légal se voient systématiquement appliquer la présomption de culpabilité, et sont confrontés à des pratiques disciplinaires dont le fondement légal ne repose que sur des pratiques archaïques et douteuses.
Bien entendu, celui qui oserait soulever cette question devant la justice est assuré de se faire laminer, d’une manière ou d’une autre, notamment par une pratique largement répandue dans les rangs de la police nationale : la sanction déguisée (mutation dans l’intérêt du service, promotion gelée, notation arbitrairement assassine, etc.). Bien sûr des voies de recours administratives sont possibles dans ce cas. Elles sont longues (plusieurs années en moyenne), coûteuses, et aboutissent au meilleur des cas à ce que l’Etat soit condamné à dédommager le fonctionnaire et à rétablir sa carrière. Notez bien : l’Etat, et non l’autorité hiérarchique qui en est responsable…

Voilà donc comment, dans la police nationale, la hiérarchie peut impunément faire pression sur la base, contribuant à ce que les policiers aient le sentiment de travailler avec une épée de Damoclès au dessus de la tête, au point de ne pas oser sortir leur arme de service lorsqu’ils sont pourtant en droit de le faire pour sauver leur vie, de crainte d’être sanctionnés.
La volonté manifeste de faire de Guillaume L. un exemple pour discipliner les policiers en colère dont les manifestations ne cessent de s’amplifier avec le soutien massif de la population n’est qu’un cas de plus parmi d’autres illustrant la gestion inhumaine du personnel dans la police nationale, par une hiérarchie qui passe plus de temps à enfoncer ses troupes qu’à les soutenir, et dont je sais particulièrement bien de quoi elle est capable.
Oublier Guillaume L. aujourd’hui serait le meilleur moyen de permettre à cette machine à broyer des vies qu’est l’IGPN de parvenir à ses fins, et dont je réitère la gravité de ce que ses membres zélés ont accompli en retenant arbitrairement un policier dans ses locaux en dehors de tout cadre légal.

Ces prétendus policiers ne sont pas seulement des fonctionnaires serviles dont personne ne veut dans les autres services, ce sont des délinquants, au sens de l’article 432-4 du CPP visé supra.
Bien entendu, ils ne seront jamais inquiétés par la Justice. Qu’ils sachent que s’agissant du peuple français, il pourra bientôt en être autrement.
Courage à Guillaume, qui est en attente d’un éventuel renvoi devant le conseil de discipline, ce que le Préfet de Police devra prochainement décider. Seul un soutien massif peut encore le sauver de l’arbitraire…

Sébastien JALLAMION

Lire également un reportage en direct du rassemblement :
http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/03/300-policiers-devant-ligpn-pour-soutenir-leur-collegue-convoque/?


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

curieux

Age : 75
Date de naissance : 13/03/1942
Poissons Date d'inscription : 13/10/2014
Passion : La France d' avant

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par curieux le Dim 6 Nov 2016 - 12:04

Je me suis laisser dire que dans les temps anciens , l' IGS ( IGPN) était constituée de fonctionnaires reconnus par leur moralité et qui avaient été pendant assez longtemps sur la voie publique pour savoir comment on peut comprendre certaines attitudes dénoncées , mais qui peuvent-être justifiées .C' était souvent la meilleure défense des policiers honnêtes lorsqu 'ils étaient accusés.
Sur ce , je me suis également laissé dire , que actuellement l' IGPN étaient recrutés parmi des élèves sortis de grandes écoles de police ne connaissant rien à la réalité du terrain, pour être simplement impartiales c' est à dire " casser du flic" pour calmer le jeu politiquement , devant les réactions de certaines populations
Reste à confirmer que cela est vrai .!
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par gemini le Dim 6 Nov 2016 - 17:38

Je me suis laissé dire que c'est plutôt vrai.
Ce n'est composé que de premier de la classe qui n'ont jamais connu le terrain.


***************************************************************************************
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par kabout le Sam 12 Nov 2016 - 10:55

J’étais suspendu 2 ans, Falcone (directeur général de la police nationale)vient de me faire révoquer définitivement de la police !

Alors que je suis sous le coup d’une exclusion temporaire de fonctions depuis octobre 2015 pour une durée de 24 mois suite à des publications anonymes sur Facebook datant de septembre 2014, ayant été dénoncé par une de mes « collègues » à ma hiérarchie, laquelle a de surcroît saisi la justice, que j’ai été condamné à deux reprises – le Parquet ayant fait appel de la première décision, pourvoi en cassation en cours – que je suis sous le coup d’une procédure judiciaire pour « discrédit envers une décision juridictionnelle », me voilà révoqué par un courrier reçu le 9 novembre 2016.
En effet, alors que je ne cesse de dénonçer, notamment à travers ma situation, les graves dysfonctionnements au sein de la police nationale qui sont le fait d’une hiérarchie servile et politisée qui au lieu de défendre ses troupes n’hésite pas à faire des exemples, usant parfois de méthodes explicitement illégales, au point que les policiers travaillent aujourd’hui avec une épée de Damoclès au dessus de la tête, dont la fragilité du fil les mène parfois à ne pas se défendre comme ils le devraient, de peur des sanctions dont ils pourraient faire l’objet, me voici révoqué sur proposition de Jean-Marc Falcone, Directeur Général de la Police Nationale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Parmi les motifs, mes publications sur Boulevard Voltaire, Riposte Laïque, mais aussi mes interventions sur TV Libertés, ainsi que mon refus de comparaitre à une convocation administrative de l’IGPN (police des polices) alors même que j’étais provisoirement exclu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si cette décision, éminemment politique, tend à prouver la véracité de ce que je dénonce, elle n’en reste pas moins la continuité d’un processus de mise à mort sociale qui a débuté en septembre 2014 et dont le déroulement est tellement flagrant qu’il faudrait être aveugle pour ne pas le comprendre. Je dérange en haut lieu, indubitablement, et si la valeur d’un homme se mesurait à la puissance de ses ennemis, j’aurai de quoi me sentir flatté.
L’acharnement dont je suis l’objet ne cessera que lorsque je serai réduit au silence, et ce quels que soient les moyens employés.
Pour mémoire, le sabotage de l’enquête de flagrance consécutif à la mystérieuse agression dont j’ai été l’objet le 27 avril 2016 s’est heurté à un refus de fournir des explications malgré deux courriers envoyés à la DDSP du Rhône et au Préfet par mon avocat.
Au lieu de cela, j’ai reçu une étrange convocation dans le cadre d’une procédure pour « discrédit sur une décision juridictionnelle » pour des propos tenus dans le cabinet de mon avocat relatant ma situation. (La date étant erronée, j’attends qu’une nouvelle date me soit communiquée.)

Vidéo : les propos incriminés (publiée le 21 Mai 2016) :


Désormais, on tente de me faire passer pour un des « leaders » du mouvement de protestation des policiers en insistant sur les procédures dont je suis l’objet ainsi que sur mes idées politiques, comme si j’avais attendu le déclenchement de cette vague de révolte pour m’exprimer !
Intervention sur TV Libertés le 12/10/2015 :


Intervention sur SPUTNIK News le 26/07/2016
https://fr.sputniknews.com/radio_desordre_mondial/201606201026010974-euro-2016-image-france/

Intervention sur TV Libertés le 05/10/2016 :





Intervention sur Radio Courtoisie le 19/10/2016 :


Bien entendu, ayant moi-même lancé à plusieurs reprises un appel à la résistance à mes collègues pour qu’ils se départissent de leur obligation de réserve au vu de la gravité de la situation, je ne peux que me réjouir de leur mouvement de colère, le relayer et le soutenir. Cela ne fait pas de moi un « leader » de ce mouvement, je n’en reste pas moins un donneur d’alerte.
Appel à la résistance lancé sur Boulevard Voltaire le 18/05/2016 :
http://www.bvoltaire.fr/sebastienjallamion/jinvite-les-fonctionnaires-de-police-a-la-resistance,257126
Discours prononcé le 17/06/2016  au Trocadéro :



L’objectif de mes détracteurs, vous l’aurez compris, est de discréditer le mouvement légitime, apolitique et asyndical, des policiers en colère qui ne cessent de manifester en dépit des menaces de sanction, excédés qu’ils sont de ne pas être entendus s’agissant de l’urgence qui est la leur : qu’on leur donne les moyens de faire leur travail !
Pour ma part il m’aurait suffit de me taire et de raser les murs pour avoir la garantie d’être réintégré à l’issue de mon exclusion provisoire. Ce n’est pas la voie que j’ai choisi.
Ayant désormais tout perdu, à l’exception de mon honneur et de ma dignité, je tiens à dire à ceux qui sont à l’oeuvre s’agissant de parfaire ma destruction sociale (et peut-être même physique), que je reste debout.
Au delà de la légitimité de mon combat, mené dans l’intérêt général, la mémoire de ceux qui en sont arrivés à mettre fin à leurs jours dans nos rangs après avoir été écrasés par la même hierarchie est l’un de mes carburants.

Sébastien JALLAMION

il devient difficlie de s'exprimer en Corée heu non ....en France


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: Policier auditionné à l'IGPN

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 7:20