www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Partagez
avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par solimp le Dim 27 Nov 2016 - 11:03

Un gendarme a été tué, samedi soir, entre les communes d’Ussat et Tarascon-sur-Ariège (Ariège) par un automobiliste qui l’a renversé lors d’un contrôle routier, a indiqué, dimanche 27 novembre, la procureure de la République Lisa Bergereau.

Les faits se sont produits vers 23 h 15. Une patrouille de deux gendarmes rentrait d’intervention quand, constatant le comportement suspect d’un véhicule, a tenté de l’intercepter.

Les deux gendarmes, un major de 55 ans et un gendarme de 48 ans, ont alors suivi le véhicule, lequel a fait demi-tour, se retrouvant face à la voiture des gendarmes.

Le major passagé est sorti mais le « véhicule a délibérément foncé sur les gendarmes, a percuté le major qui est tombé à terre », a déclaré le général Bernard Clouzot, commandant de la région.

Le major grièvement blessé a été héliporté à l’hôpital Purpan à Toulouse où il est mort à 5 heures, a-t-il ajouté. Il était marié et père de deux enfants âgés de 23 et 25 ans.

Le directeur de la gendarmerie devait se rendre à Toulouse puis à Tarascon-sur-Ariège dans l’après-midi.

L’automobiliste, un délinquant connu pour des délits plutôt mineurs, a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue, a ajouté la procureure de la République, précisant que la thèse privilégiée des enquêteurs est celle d’un « acte délibéré ».


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par solimp le Dim 27 Nov 2016 - 19:08

un délinquant connu pour des délits plutôt mineurs.

La justice a une appréciation bien à elle du délit plutôt mineur.
Connu de la justice pour viol sur mineur, incendies, cambriolages, rebellions…

Homme de 31 ans, pas de permis de conduire.
Je pense le nom ne sera pas divulgué.

Si quelqu'un a plus d'info sur ce "délinquant".


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par CoqGaulois le Dim 27 Nov 2016 - 19:40

zolimp a écrit:un délinquant connu pour des délits plutôt mineurs.

La justice a une appréciation bien à elle du  délits plutôt mineurs
Connu de la justice pour viol sur mineur, incendies, cambriolages, rébellions…

homme de 31 ans, pas de permis de conduire.
Je pense le nom ne sera pas divulgué.

Si quelqu'un a plus d'nfo sur ce "délinquant".

Connu pour des délits mineurs, Est-ce que tuer un gendarme est aussi un délit mineur??? Sa place était en prison et ce gendarme serait en vie à l'heure qu'il est, une bonne fois pour toutes ce ne sont pas les délinquants et les criminels qu'il faut protéger dans ce pays! cartonrouge


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par kabout le Dim 27 Nov 2016 - 21:57

Gendarme tué en Ariège (suite): le chauffard était interdit de séjour dans le département

Le chauffard qui a mortellement percuté le major de gendarmerie Christian Rusig samedi soir en Ariège interdit de séjour dans le département en raison de son histoire familiale et de précédentes condamnations pour cambriolages, violences ou encore agression sexuelle sur mineur.


L'homme de 31 ans interpellé après avoir délibéremment percuté, et tué samedi soir, à Tarascon-sur-Ariège, le major de gendarmerie Christian Rusig lors d'une course poursuite a été placé en garde à vue pour "homicide volontaire sur militaire de la gendarmerie nationale".

Il avait déjà été condamné à deux reprises et incarcéré pour ne pas avoir respecté son interdiction de séjour en Ariège et conduisait en outre sans permis

Cet Ariégeois, décrit comme doté de "graves carences affectives et éducatives" habitait en Haute-Garonne, où il avait trouvé du travail et avait un logement. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité s'il est mis en examen et reconnu coupable, a précisé la magistrate.

Le suspect se trouvait dimanche à la brigade de Pamiers, où il était entendu avec sa compagne, passagère du véhicule. Mais il devait être transféré à Toulouse, où la section de recherches de la gendarmerie est chargée de l'enquête. Karine Bouisset a indiqué qu'elle se dessaisirait du dossier au profit du parquet de Toulouse.

Franceinfo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par kabout le Dim 27 Nov 2016 - 22:11

La Justice socialiste est coupable du meurtre du gendarme Rusig

S’il est un devoir, et une charge régalienne de l’Etat, c’est la défense de notre nation et la sécurité de ses citoyens. Je n’ai guère entendu les duellistes de droite faire de propositions concrètes sur un sujet qui apparaît comme plus préoccupant pour les Français que le chômage. Quant à la gauche, elle reste évidement muette sur un sujet catastrophique dont elle est grandement responsable, ils ont simplement changé un nom , Taubira, par un autre moins exubérant donc moins médiatisé, Urvoas qui maintient un système déliquescent qui fait le bonheur d’un syndicat de la magistrature.
Inutile ici de lister les actes criminels ou de délinquance, les rubriques chiens écrasés et malheureusement les « Une » des journaux sont là pour ça. Pour une vision plus globale de l’état d’insécurité que nous vivons, parfois, trop souvent, dans notre chair, je renvoie le lecteur vers « L’institut pour la Justice » ici http://institutpourlajustice.org/ qui fait un travail de synthèse et des propositions aux travers de pétitions. On ne peut plus démocratique et je remercie cet institut qui mérite amplement le titre d’intérêt publique.

Je vais pourtant ici développer un fait divers symptomatique qui révèle l’état de décrépitude d’une politique d’idéologues corrompus, fils spirituels de J.J. Rousseau et son mythe du bon sauvage. L’homme est bon par nature, c’est la société qui le corrompt. Pour rappel M. Rousseau était l’auteur en 1762 du « contrat social » terme servi à toutes les sauces depuis quelques décennies et qui à défaut d’avoir atteint un résultat a coûté quelques centaines de millions d’euros. Mais là n’est pas le sujet.

Ce fait divers, presque banal est celui-ci:
Un gendarme a été tué samedi soir entre les communes d’Ussat et Tarascon-sur-Ariège (Ariège) par un automobiliste qui l’a renversé lors d’un contrôle routier, a indiqué dimanche la procureure de la République Lisa Bergereau.
Vers 23h15
Les faits se sont produits vers 23h15. Une patrouille de deux gendarmes rentrait d’intervention quand, constatant le comportement suspect d’un véhicule, a tenté de l’intercepter. Les deux gendarmes, un major de 55 ans et un gendarme de 48 ans, ont alors suivi le véhicule, lequel a fait demi-tour, se retrouvant face à la voiture des gendarmes.
Le major, passager est sorti mais le «véhicule a délibérément foncé sur les gendarmes, a percuté le major qui est tombé à terre», a déclaré le général Bernard Clouzot, commandant de la région. Le major grièvement blessé a été héliporté à l’hôpital Purpan à Toulouse où il est décédé à 5 heures.

Marié et père de deux enfants
La victime avait 55 ans: il s’agit du major Christian Rusig. Il était marié et père de deux enfants âgés de 23 et 25 ans.
Le suspect est très défavorablement connu de la justice pour viol sur mineur, incendies, cambriolages, rebellions… Cet homme de 31 ans, qui n’a pas de permis de conduire, a été placé en garde à vue à la brigade de Pamiers où il est entendu avec sa compagne, passagère du véhicule. Les enquêteurs privilégient la thèse privilégiée d’un «acte délibéré».
Evidemment notre brillant ministre de l’Intérieur se pose en indigné. 
Bernard Cazeneuve a exprimé dimanche matin dans un communiqué « sa très vive émotion et sa très grande tristesse » après le décès du major Rusig.

Il a précisé que « le conducteur devra répondre de ses actes devant la justice, qui devra passer avec toute la fermeté nécessaire ».
Il a ajouté: « Cet acte odieux rappelle que chaque jour, les gendarmes comme les policiers, exposent leur vie pour protéger celle des autres. »
J’imagine que M. Cazeneuve et son patron habitué des chrysanthèmes sous la pluie décerneront aux Invalides une médaille à 15 euros à titre posthume comme j’imagine que l’animal meurtrier sera, soit jugé non responsable de ses actes ou reconnu coupable et puni de 15 ans dont 5 avec sursis et finalement 7 pour bonne conduite, même sans permis.
La peur du gendarme n’existe plus, ce bras armé de l’autorité ne se fait plus respecter parce qu’au sommet de la hiérarchie, les cadres ne sont pas respectables et ne font pas preuve de l’autorité nécessaire pour assurer la sécurité de ses citoyens. C’est un constat.

Monsieur X, puisque nous n’aurons pas l’identité de l’assassin, pas d’amalgame je suppose, est le pur produit de la justice actuelle. Viol sur mineur, incendies, cambriolages, rebellions et les trois petits points qui suivent laissent deviner d’autres forfaits. Monsieur X était donc en liberté. Que faisait Monsieur X en liberté ? Il me semble que son pedigree d’animal enragé l’aurait conduit en geôle pour de très nombreuses années. Mais non ! Monsieur X était en liberté. Dans un système de Justice de type anglo-saxon chaque délit ou crime est pesé et reçoit une peine. Viol: 20 ans, à additionner avec incendies: 10 ans + cambriolages: 10 ans + + + égal par exemple 170 ans pour les sujets les plus criminels. Si son comportement est exemplaire alors il peut recevoir une remise de peine, disons 10 ans. Si l’effet n’est pas toujours dissuasif la consolation est que le condamné est hors circuit pendant un certain temps.

La justice française est trop laxiste, elle recycle les criminels après les avoir choyés en prison à coup de salles de sport, de sorties pédagogiques, de cinéma et de salles réservées en dehors de tout contrôle pour l’intimité des familles. Le parloir avec sa vitre de plexiglas et son microphone est devenu une légende au vu des visiteuses qui repartent enceintes après une visite de courtoisie à un prisonnier. Une mesure me semble opportune pour lutter contre la sur-délinquance et la récidive, c’est celle d’impliquer la responsabilité du juge d’application des peines et de la liberté. Si le criminel est libéré avant la fin de sa peine et qu’il commet un nouveau délit alors le juge doit effectuer le solde de la peine. Simple, radical et donc efficace mais ce n’est pas au programme des prétendants à la fonction suprême.

Si les gendarmes restent, par devoir de réserve, silencieux, les policiers manifestent leur ras-le-bol depuis le guet-apens de Viry Chatillon. Pour illustrer le profond malaise entre la justice et les forces de police une nouvelle Loi inique force 250 policiers-enquêteurs à demander le retrait de leur habilitation. Cette loi permet aux gardés à vue de bénéficier de 30 minutes d’entretien avec une personne de l’extérieur avant interrogatoire. Ce qui permet aux gardés à vue de bénéficier d’une personne susceptible de supprimer des preuves.

Pour terminer et pour améliorer le fonctionnement d’une Justice qui se plaint de ne pas avoir assez de budget pour s’acheter les cartouches d’encre du fax qui envoie le mandat de dépôt d’un criminel à l’administration pénitentiaire, celui-ci est par conséquent relâché, je suggère une idée simple et pragmatique : Un criminel pris sur le fait ne doit plus être présumé innocent mais un coupable avéré dont la place est en prison. Ce n’est visiblement pas le programme du moins pire d’entre nous puisque le porte parole de Fillon nous informe ici  que « La surpopulation carcérale dégrade tout ». Hé bein ! On n’est pas rendu.

Philippe Legrand (RL)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par CoqGaulois le Dim 27 Nov 2016 - 23:00

Je retiens dans les délits prétendument " mineur s": cambriolages, violences ou encore agression sexuelle sur mineur, c'est quoi des délits " majeurs " ou graves pour ces gens-là ???


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par kabout le Mar 29 Nov 2016 - 17:33

L’homme de 31 ans qui a tué un gendarme en Ariège condamné 24 fois depuis 2002 pour 48 infractions !!

On va dire que je me répète encore une fois, de toute façon ce n’est jamais de trop surtout quand il s’agit d’ouvrir les yeux des Français. Nous vivons dans un pays dangereux ou plutôt nos élites mondialisées en ouvrant la porte à l’immigration ont transformé notre havre de paix en une sorte d’enfer pour tout ce qui est Français.

Ce dimanche un gendarme représentant l’Etat a été sauvagement assassiné par une de nos chances pour la France, ce qui ne signifie pas forcément un homme venu de l’étranger mais un de ces criminels pour qui on fait des ronds de jambes. Une de ces ordures avec encore une fois un sacré pedigree on va dire, ce cher monsieur condamné 24 fois depuis 2002 et ses 17 ans pour 48 infractions, juste une condamnation pour 2 crimes ou délits, déjà ça pose les bases de la clémence judiciaire qui bouffe notre pays. Dans toute nation normale ce genre d’énergumène se verrait emprisonner à vie, partout sur cette planète sauf de bien entendu en France.

Non chez nous ces gens sortent bien avant l’heure, en réalité lorsqu’ils ont récupéré de leurs forces  après de fatigantes forfaiture, la détention étant une sorte de retape pour tous les marginaux que nous comptons.
En faisant de la non-prison tout en allégeant la politique pénale de notre pays, nos gardes des sceaux successifs fanatisés par l’idéologie dominante basé sur la politique du « Bisounours » jouent avec la vie des Français. Ce gendarme sûrement père de famille n’aurait jamais dû perdre la vie si la justice n’avait pas décidé d’une libération anticipée d’un dangereux maniaque. Mme Taubira, Mme Dati ou M. Urvoas aujourd’hui comme l’ensemble de la magistrature ont du sang sur les mains, pas seulement de ce gendarme mais aussi des 17 victimes des frères Kouachi et d’Amedy Coulibaly, du Bataclan, de Nice ou de tous ces meurtriers récidivistes dont la seule et l’unique place est la prison.

On va comme toujours me faire un procès de mauvaise foi, que tous ces ministres qui se succèdent ne sont pas juge, qu’ils ne font pas personnellement libérer les dingues que l’on cotoie. Erreur ! Ils sont coupables dans leurs actions, ainsi par leur volonté de ne pas construire de nouvelles places de prisons permet la politique de non-incarcération, ainsi parce que nos centres de détentions sont surpeuplés les magistrats donnent des peines moins lourdes et libèrent de dangers publics qu’ils ne devraient. Leur philosophie meurtrière est d’éviter au maximum les condamnations à de la prison pour je cite permettre la réinsertion de ces contrevenants. Par conséquent si ceux-ci ne sont pas déjà des assassins notoires, ils bénéficient de peines allégées et de sorties prématurées. Mais il faut comprendre une chose que nos élites cosmopolites rejettent, la prison n’est pas un endroit pour réinsérer des êtres humains, mais des établissements devant éloigner des marginaux de la société afin que ceux-ci ne s’attaquent à la population. Cela s’appelle la sécurité du peuple, droit régalien de l’Etat, que celui-ci n’utilise plus puisqu’avec sa politique permissive il met en danger les honnêtes gens.
Seulement de cela nos gouvernants s’en fichent, au détriment des Français qui verront ces crimes affreux se perpétrer.

Nous aurons donc à l’avenir d’autres cas de meurtres par des multirécidivistes qui malgré leurs forfaits se retrouveront libres. Les victimes s’amasseront à la grande joie du crime généralisé.

Source France 3 Région


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[/b]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par solimp le Mar 29 Nov 2016 - 17:57

Une première affaire à 14 ans !
La longue liste de ses méfaits débute en 1999 : il n'a alors que 14 ans. Il s'agit d'accusations de viols sur mineures commis sur la commune des Cabannes en Ariège.

Ensuite, la justice va le retrouver presque chaque année et à plusieurs reprises. 2002, trois infractions à l'usage de stupéfiants. En 2003, l'année de ses 18 ans, pas moins de 7 affaires le concernent : incendie volontaire de bien privé à Sainte-Croix-Volvestre, vols de voitures à Saint-Girons, recels, etc..

Et ainsi de suite : vols en 2008, cambriolage et violences volontaires aggravées en 2009, excitation à la violence de chiens dangereux, violences volontaires aggravées en 2010, 4 autres délits en 2012 dont des violences volontaires, 4 encore en 2013 dont une séquestration à Ax-les Thermes et des violences à dépositaire de l'autorité à Saverdun, 3 en 2014 dont violences par un personne en état d'ivresse manifeste et 6 encore en 2015 dont conduite sans permis, violence sur conjoint, menaces de mort réitérée et infraction à une interdiction de séjour.


Des délits jusqu'en octobre dernier
L'année "record" du suspect, c'est 2016 : 11 infractions ou délits relevés : infraction à une interdiction de séjour à Ax-les-Thermes en janvier, destruction de bien d'autrui commise en réunion deux jours plus tard accompagnée de menaces de mort réitérée et de violences avec usage ou menace d'une arme. Nouvelle infraction à une interdiction de séjour le 9 février avec outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique. Deux délits qui se reproduisent le 11 octobre dernier à Foix accompagnés de rébellion et de port sans motif légitime d'arme blanche et incapacitante de catégorie D. On est alors un mois et demi avant le drame de dimanche matin.

24 condamnations, mais toujours libre. A la "justice" de se poser des questions sur son efficacité.
48 infractions une moyenne de 3 par an depuis qu'il a 14 ans, plus toutes celles ou il ne c'est pas fait gauler.

Et toujours pas de nom.
Je pense savoir pourquoi, pas d'amalgame.


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par CoqGaulois le Mar 29 Nov 2016 - 19:31

Assassinat d'un représentant de l'ordre par un multi récidiviste = peine de mort le reste n'est que litanie et prêchi-prêcha.
Quelque soit la peine si ce n'est pas la peine de mort c'est comme souffler dans un violon!
C'est mon avis et je le partage! (Comme disait Coluche)

Post Scriptum: Toutes autres peines seraient inhumaines pour les futures victimes de ce criminel.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Ziggy

Age : 60
Date de naissance : 18/07/1957
Cancer Date d'inscription : 07/01/2015
Passion : Animaux et musique

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par Ziggy le Mar 29 Nov 2016 - 21:35

C'est comme quand nos journaleux emploient le mot "petit délinquant" , ça me fait bondir ! Pour moi il n'y a pas de petit délinquant , un délinquant c'est un délinquant , point barre !
Condoleances à la famille et aux proches du gendarme
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par kabout le Mer 30 Nov 2016 - 16:43

Assassinat du gendarme Christian Rusig : une justice coupable de complicité de meurtre ?

A quoi reconnait-on que notre système judiciaire est complètement à la ramasse ? Si à la ramasse qu’on serait tenté, parfois, de l’accuser de complicité de meurtre par négligence…
A quoi, donc ? A ça:
Dimanche dernier, dans l’Ariège, un commandant de gendarmerie a été tué par un chauffard qui lui a délibérément foncé dessus.
Le  » présumé  » coupable, Loïc Gekiere., qui a été arrêté immédiatement est âgé de 31 ans.
La première fois qu’il se fait remarquer par la justice, il avait 14 ans et était accusé de viols sur mineures, mineure avec un  » s « .

De l’âge de 14 ans à dimanche dernier, chaque année, l’homme sera alpagué par les forces de l’ordre et traduit en justice: trafic et usage de stupéfiants, violences familiales, conduite en état d’ivresse, incendie volontaire de biens privés,  violences volontaires aggravées, vols de voitures, cambriolages, excitation à la violence de chiens dangereux, séquestration, violence à personnes dépositaires de l’Autorité, conduite sans permis, violences sur conjoint, infraction à
une interdiction de territoire, menaces de morts réitérées.

-2003, année de ses 18 ans, pas moins de 7 arrestations,
-2015, année de ses 30 ans, pas moins de 6 délits commis,
-2016, année record avec 11 délits ou infractions relevés.
A 31 ans, l’homme, un Français de souche, aura été condamné 24 fois pour la bagatelle de 48 délits.
Le 11 octobre dernier, il commettra encore deux délits. Laissé libre, le 27 novembre il assassine le major Christian Rusig, celui-ci avait 55 ans était marié et père de deux enfants.
Le coupable est désormais en prison. Il aura fallu la mort d’un homme pour qu’il y soit.

corto74.blogspot.fr/

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: Un gendarme tué lors d’un contrôle routier en Ariège

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 25 Fév 2018 - 22:49