www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Partagez
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par ano le Jeu 1 Déc 2016 - 17:48


Le racisme n’a pas sa place à l’université !


Communiqué du Collectif Marianne
1 décembre 2016
(Source)


Le Collectif Marianne condamne la tenue de la conférence « Paroles Non Blanches » au sein de l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.

Cette conférence, où les « blancs hétérosexuels » ne sont pas les bienvenus, est le terrible symbole d’une grave dérive communautariste.

Nous rappelons l’indivisibilité de la République Française et réaffirmons notre lutte sans fin contre le communautarisme.

La République doit regarder ses enfants, non comme des composites d’une société morcelée en mosaïque culturelle, religieuse & ethnique, mais bien comme des membres à part entière de la seule communauté nationale.

Le Collectif Marianne a écrit à Madame Danielle TARTAKOWSKY, Présidente de l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, pour demander l’annulation de cette conférence qui n’a pas sa place sur les bancs d’une Université de la République Française.

**

Tout communautarisme est un racisme !
Celui du LR-PS aussi !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Brebis mal gardée du loup est tôt happée !



avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par CoqGaulois le Jeu 1 Déc 2016 - 21:01

Il n'y a pas de vrais antiracistes en France. Toutes les associations prétendument antiracistes font du racisme anti-blancs et anti- Français, ils pratiquent ce qu'ils appellent la discrimination positive et donc le racisme " positif ". Mais positif pour qui ???


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par gemini le Ven 2 Déc 2016 - 10:19

L'antiracisme est le fond de commerce de ces pseudo-républicains démocrates. Ces gens ne sont là que pour démanteler ce qui reste de la société.
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par ano le Sam 11 Fév 2017 - 8:00

L'antiracisme est devenu un marché judiciaire

figaro, le 10 février 2017
(Source)


Pour le philosophe, le concept d'islamophobie est «une arme d'intimidation massive» qui a pour double objectif de bâillonner les Occidentaux et de disqualifier les musulmans réformateurs ou libéraux.

Dans Un racisme imaginaire, vous tentez de déconstruire le concept d'«islamophobie»…
Un racisme imaginaire, de Pascal Bruckner, aux éditions Grasset.

Pascal BRUCKNER. - Oui, parler d'«islamophobie», c'est pratiquer un double amalgame: c'est confondre la peur avec la haine, la persécution des croyants avec la remise en cause des croyances. La première est un délit, la seconde un droit absolu. La critique des religions est un acquis des Lumières. En particulier en France, où une grande partie de la littérature, de la philosophie, témoigne depuis quatre siècles d'un esprit de satire vis-à-vis des clercs et de l'Église. On voudrait ainsi rétablir le délit de blasphème aboli en 1791.

**

Libérez-vous de vos chaînes, Votez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La meilleure preuve de compétences du Front National, c'est le barrage du « front fédéraliste » de ses opposants !
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par ano le Ven 26 Mai 2017 - 20:07


Un festival interdit aux « Blancs » dans des locaux publics :

Anne Hidalgo doit s’expliquer


Communiqué de Wallerand de Saint Just
Secrétaire de la fédération du Front National de Paris
26 mai 2017
(Source)


L’association Nyansapo organise du 28 au 30 juillet à Paris un festival « Afroféministe ». Ce festival se divisera en plusieurs espaces, dont certains sont ouvertement décris par les organisateurs sur les documents de présentation comme des « espaces non mixtes personnes noires », c’est à dire interdits aux « Blancs ». Sans parler des espaces réservés aux « personnes assignées femme racisées », terme faisant ouvertement référence à une conception racialiste de la société.

Le scandale serait déjà important s’il n’avait pas été constaté de surcroit que ce festival sera hébergé par l’association La Générale Nord-Est dans ses locaux du 14 avenue Parmentier, dans le 11e arrondissement de Paris. Des locaux concernés par l’opération « réinventer Paris », et dont le propriétaire est… la mairie de Paris.

Anne Hidalgo doit s’expliquer immédiatement quant à l’organisation dans des locaux municipaux d’un évènement mettant en avant une conception ouvertement racialiste et anti républicaine de la société et excluant de fait une partie des parisiens en raison de leur couleur de peau. Alors qu’elle est toujours très prompte à dénoncer toutes les discriminations, nous ne saurions accepter que le maire de Paris ne réagisse pas face à cet acte flagrant de racisme

**

Libérez-vous de vos chaînes, Votez FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'indifférence donne un faux air de supériorité !
(Joseph Joubert)

avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par solimp le Ven 26 Mai 2017 - 21:35

Le pays le plus raciste au monde se trouve en Afrique.


Selon une enquête internationale menée par plusieurs organismes dont Open Borders for Refugees et Stop Dis Crime In Nations, l’Algérie détient la palme du pays le plus raciste au monde . Plus de 75% d’individus, sur plus de 1248 personnes interrogées,  ont avoué avoir des idées racistes voire très extrêmes.

L’Algérie n’accueille aucun migrant (de la crise en Irak et en Syrie, NDLR) car les algériens craignent le « risque d’infiltration Africaine », à savoir que 91% des Algériens Arabes exigent l’expulsion immédiate des noirs du pays (qui ne représentent même pas 100,000 personnes).

61% voudraient bannir le judaïsme, 83% des individus interrogés aimeraient interdire le Christianisme . Plus de la moitié de ces personnes sont contre l’accueil de réfugiés, non pas à cause de la menace djihadiste dans le pays, mais bien à cause de l’origine ethnique des migrants.

95% des Algériens aimeraient interdire les visas aux immigrés Chinois. L’Algérie est le pays qui a le plus de crimes racistes routiers, soit plus plus de 60,000 blessés, et  21,000 morts sur la route en 2015 . Généralement les personnes percutées sont des Européens, des Noirs ou des Asiatiques.

http://www.afrikmag.com/pays-plus-raciste-monde-se-trouve-afrique/



***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
Parigote patriote

Age : 40
Date de naissance : 14/07/1977
Localisation : J'ai quitté Paris, vive la "France profonde" !
Cancer Date d'inscription : 02/01/2012
Passion : Lecture et cinéma
Humeur : Pour Philippot et une alliance qui GAGNERA !

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par Parigote patriote le Sam 27 Mai 2017 - 1:28

Mais enfin, arrêtez de donner ce genre d'informations, ça va encore faire monter le vote pour le FN... Wink

Dans le même style : une candidate aux législatives, très communautariste (il y en a plusieurs, un peu partout en France, pour cette élection, comme à chaque élection depuis quelques années), qui invite ses "soeurs" à une réunion de campagne... où ne sont admises que les femmes... Et peut-être même qu'une femme qui porterait une croix de David ne serait pas admise... Ni une femme qui porterait un insigne avec le drapeau arc-en-ciel des homosexuel(le)s... Et peut-être qu'une femme en minijupe aurait du mal à entrer, voire une femme habillée avec une robe d'été arrivant juste au-dessus de genou et avec un petit décolleté...


***************************************************************************************
"Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre..."
Mais les gens qui sont sourds et aveugles à la fois, c'est rare !
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par kabout le Jeu 1 Juin 2017 - 20:05

@ano a écrit:

Un festival interdit aux « Blancs » dans des locaux publics :




Anne Hidalgo doit s’expliquer





Communiqué de Wallerand de Saint Just
Secrétaire de la fédération du Front National de Paris
26 mai 2017
(Source)


L’association Nyansapo organise du 28 au 30 juillet à Paris un festival « Afroféministe ». Ce festival se divisera en plusieurs espaces, dont certains sont ouvertement décris par les organisateurs sur les documents de présentation comme des « espaces non mixtes personnes noires », c’est à dire interdits aux « Blancs ». Sans parler des espaces réservés aux « personnes assignées femme racisées », terme faisant ouvertement référence à une conception racialiste de la société.

Le scandale serait déjà important s’il n’avait pas été constaté de surcroit que ce festival sera hébergé par l’association La Générale Nord-Est dans ses locaux du 14 avenue Parmentier, dans le 11e arrondissement de Paris. Des locaux concernés par l’opération « réinventer Paris », et dont le propriétaire est… la mairie de Paris.

Anne Hidalgo doit s’expliquer immédiatement quant à l’organisation dans des locaux municipaux d’un évènement mettant en avant une conception ouvertement racialiste et anti républicaine de la société et excluant de fait une partie des parisiens en raison de leur couleur de peau. Alors qu’elle est toujours très prompte à dénoncer toutes les discriminations, nous ne saurions accepter que le maire de Paris ne réagisse pas face à cet acte flagrant de racisme

**

Libérez-vous de vos chaînes, Votez FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'indifférence donne un faux air de supériorité !
(Joseph Joubert)


Festival interdit aux Blancs : Faut-il interdire le Nyansapo Fest ?
Langue de bois s’abstenir C8 – 31/05/2017



un grand merci a me Gilles-William Goldnadel pour ses interventions,par contre le Bruno Roger Petit posséde toujours sa téte de con.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par ano le Sam 17 Juin 2017 - 17:33

Viol à Evry : le bourreau d'une jeune femme condamné à 30 ans de prison

figaro, le 2 juin 2017
(Source)


Jugé en appel par la cour d'assises des mineurs de Melun, un jeune homme de 20 ans a été condamné ce vendredi à 30 ans de réclusion criminelle. En 2014, avec trois complices, l'accusé alors âgé de 17 ans avait violé et torturé une jeune femme qui sortait de la gare d'Evry-Courcouronnes sur fond de racisme anti-français.

Un jeune homme de 20 ans a été condamné ce vendredi à 30 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des mineurs de Melun (Seine-et-Marne), soit la peine maximale encourue. Son procès en appel se déroulait à huis-clos. Âgé de 17 ans au moment des faits, il était jugé pour avoir violé, battu et infligé des sévices à une jeune femme à la sortie de la gare d'Evry-Courcouronnes dans l'Essonne le 30 mars 2014. Le tout en compagnie de trois complices.

« C'est la peine maximale encourue car depuis 2016 les mineurs ne peuvent plus être condamnés à la perpétuité », a expliqué l'avocate de la victime, Me Sandra Kayem. « La circonstance aggravante, ce sont les actes de torture et de barbarie », poursuit-elle. En outre, le condamné - récidiviste - devra observer un suivi socio-judiciaire de 20 ans qui, s'il n'est pas observé, peut lui valoir 7 années supplémentaires de détention.

Cette décision de justice confirme la peine décidée en première instance par la cour d'assises de l'Essonne. L'excuse de minorité avait alors été retirée à l'accusé. Ses trois complices, âgés de 13 ans à 15 ans, avaient de leur côté écopé de cinq à sept ans de prison devant un tribunal pour enfants qui avait statué en matière criminelle. Parmi eux figure le frère du meneur.

Un calvaire de deux heures

Les faits remontent au 30 mars 2014. Il est une heure du matin et une jeune femme de 18 ans rentre d'une soirée passée à Paris en RER. Elle descend à la station d'Evry-Courcouronnes sur la ligne D. Alors qu'elle sort de la gare, elle est accostée par quatre individus. Ils sont armés de bombes lacrymogènes, d'un tournevis et d'un brise-vitre. C'est alors qu'ils l'encerclent et lui volent son téléphone portable. Le meneur entreprend ensuite de la fouiller. Il lui vole ses bijoux et commence ses premiers attouchements sexuels. C'est le début du cauchemar.

Le groupe emmène ensuite la jeune femme dans le parc voisin des Coquibus. Pendant près de deux heures, elle va subir un calvaire. Attachée et bâillonnée, rien ne lui sera épargné. L'aîné la viole pendant que les autres la frappent à coups de bâton et écrasent leurs cigarettes sur elle. Puis c'est à leur tour d'abuser de la victime, à plusieurs reprises chacun. À la fin, ils la frappent à coups de pieds et de poings. Avant de l'abandonner en pleine nuit et de la menacer de mort si elle évoque les faits qui viennent de se dérouler. Deux automobilistes découvriront la victime au petit matin, errant dans la rue, le visage tuméfié. Elle souffre d'une fracture du nez, de la mâchoire ainsi que de multiples contusions sur le corps. En état de choc, elle se confiera aux policiers.

Choisie parce qu'elle est Française

Grâce à la vidéosurveillance installée à la gare, les quatre bourreaux sont rapidement identifiés et interpellés. Face aux enquêteurs, certains des agresseurs avaient avancé des motivations racistes en admettant avoir demandé à la victime ses origines.

En garde à vue, le meneur - de nationalité turque - avait notamment indiqué : « Quand je sortirai, je niquerai la France ». Un complice avait pour sa part reconnu s'en être pris à cette jeune fille « parce qu'elle [était] Française et qu'il [n'aimait] pas les Françaises ». Lors du premier procès, le procureur d'Evry avait choisi de dire que ces éléments étaient « faux », car la famille de la victime souhaitait « éviter toute récupération politique ».

Cette jeune femme « est aujourd'hui dévastée », explique son avocate. Avec sa famille, elle a déménagé et est toujours suivie des psychiatres. « Mais c'est une battante et c'est ça qui la sauve », conclut Me Kayem.

**

Soyez réaliste pour votre sécurité, Votez FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une justice politisée est forcément partiale, illégitime et sectaire !
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par ano le Sam 24 Juin 2017 - 19:55


« Houria Bouteldja ou la grande misère de l'antiracisme »

(égérie des Indigènes de la République)
figaro, le 23 juin 2017
(Source)


Pour les sentinelles de l'antiracisme, les minorités ethniques sont forcément victimes, tandis que les Français et les juifs sont forcément coupables.

Défendre le racisme au nom même du combat contre le racisme, un paradoxe absurde, une équation impossible?
Pas pour les nouvelles sentinelles de l'antiracisme et les intellectuels engagés dans la lutte contre la « domination postcoloniale des Blancs ».

Ceux qui habituellement traquent les moindres dérapages des Onfray, ceux qui poursuivent Zemmour devant les tribunaux, s'érigent ici en avocat de l'égérie des Indigènes de la République ...

**

Dites Stop au Racisme des « antiracistes » !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rien, en effet, n'exige plus d'effort de pensée que l'argumentation destinée à justifier la non-pensée !
(Milan Kundera)
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par ano le Mar 21 Nov 2017 - 9:27


Islamo-gauchisme et racisme anti-blanc :
Qu'attend J-M. Blanquer pour remettre de l'ordre dans l’Education nationale ?  

 
Communiqué de Julien Sanchez, Sébastien Chenu et Jordan Bardella
Porte-paroles nationaux du FN
20 novembre 2017
(Source)


Nous apprenons que le syndicat Sud Éducation 93 projette d’organiser une journée de formation sur l’antiracisme avec le sulfureux Marwan Muhammad, représentant du « collectif contre l’islamophobie », et autres compagnons de route du parti des Indigènes de la République. Pire encore, l’un des ateliers de cette formation est « interdit aux Blancs », comme le précise la brochure programmatique !

Si le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer a condamné – à juste titre – cette journée de formation, il convient de prendre des sanctions exemplaires à l’égard des professeurs fautifs comme ceux de l’antenne séquano-dyonisienne du syndicat, qui bénéficie de fonds publics.

L’école est une institution fondamentale de notre République et doit transmettre les savoirs fondamentaux, mais aussi, comme le disait Jaurès, « l’amour du pays où l’on vit, sa culture et son histoire ». On ne saurait donc tolérer que l’enseignement soit pris en otage par des professeurs et des syndicats qui le bradent pour d’obscures considérations clientélistes en promouvant une vision anti-républicaine et anti-francaise inacceptable

**

Pour le FN, tous les Français sont importants !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Seule la résistance et la rébellion efface la contrition masochiste !

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par ano le Ven 23 Fév 2018 - 11:12


Afrique du sud : vers une confiscation des terres des fermiers blancs au profit des noirs ?

rt, le 22 février 2018
(Source)


Dans un souci de « soigner les divisions du passé », le président sud-africain fraîchement élu Cyril Ramaphosa a annoncé que « l'expropriation de terres sans compensation » était envisagée pour accélérer leur « redistribution » aux Sud-Africains noirs.

Le nouveau président sud-africain Cyril Ramaphosa a présenté le 20 février, dans son discours sur l'état de l'Union, les grands axes de sa présidence, affirmant vouloir « soigner les divisions du passé, pour établir une société basée sur des valeurs démocratiques, la justice sociale et les droits de l'homme ».

Et pour y parvenir, le nouvel homme fort du pays a fait une proposition radicale : « L'expropriation de terres sans compensation est envisagée comme l'une des mesures que nous utiliserons pour accélérer la redistribution des terres aux Sud-Africains noirs », a-t-il déclaré, faisant de toute évidence référence aux terres possédées par les fermiers blancs.

« Le retour de la terre aux gens à qui elles a été prise montre précisément comment nous pouvons guérir les divisions du passé », a-t-il martelé, assurant que cette opération se ferait sans violence, et qu'il fallait voir dans ce processus une « opportunité et non une menace ».

Aussi radicale soit-t-elle, cette proposition ne devrait pas avoir d'incidence sur l'agriculture ou l'économie du pays, selon Cyril Ramaphosa : « Nous allons gérer cela avec responsabilité. Nous allons le gérer d'une manière qui ne nuira pas à notre économie, ni à la production agricole. »

Plus de deux décennies après la fin de l'apartheid, le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), entend s'attaquer aux disparités raciales dans la propriété foncière en Afrique du Sud. Selon une étude récente menée par le gouvernement, les Sud-Africains noirs représentent 79% de la population, mais ne possèdent directement que 1,2% des terres rurales du pays.

**

Racisme : toute discrimination basée sur la couleur de la peau !

avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par solimp le Ven 23 Fév 2018 - 12:24

Exemple du Zimbabwe

Le président Mugabe mit en œuvre une réforme agraire en 2000 visant essentiellement les grands fermiers du pays, spécifiquement les fermiers blancs qui avaient été maintenus sur leurs terres au moment de l’indépendance. Les redistributions de terre se déroulèrent de manière semi-anarchique, des groupes ou milices d’anciens combattants de la guerre d’indépendance prenant purement et simplement possession des terres et chassant les fermiers blancs et leurs employés


Résultat 4 ans plus tard:

En 2004, conséquence de la réforme agraire, l’ancien grenier à blé de l’Afrique ne peut plus subvenir à ses besoins et 70 % de la population se retrouve sans emploi. Le Zimbabwe se retire du Commonwealth. Le pays est alors au bord de la famine, famine que les milices gouvernementales cherchent à dissimuler.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Zimbabwe#Racisme_antiblanc

Après la récolte ils vendent, le problème est que ça ne repousse pas par magie.


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par ano le Dim 25 Mar 2018 - 9:23


Messages de haine antifrançaise à Paris 8 : le mur de la haine


Damien Lempereur
Porte Parole de Debout La France
Nadejda Silanina
Déléguée Nationale à l'Assimilation Républicaine
23 mars 2018
(Source)


Depuis deux mois, le gouvernement laisse un « collectif antiraciste » et des « migrants » occuper/saccager les locaux de l’université Paris 8 et décorer les murs de textes indignes : « Français = PD », « Femmes, voilez-vous !», « AntiFrance vaincra », « Mort aux blancs », « Beau comme une voiture de police qui brûle », « Kill Cops (au pluriel) », « Fuck White People »…

Ce n'est plus un mur des cons, c'est un mur de la haine.

Le gouvernement prétend lutter contre « la haine sur internet » mais ne fait rien contre ces messages racistes, homophobes et sexistes, qui appellent clairement au meurtre et au viol de masse.

Même les ministres de l’Intérieur de François Hollande étaient moins complaisants envers ce racisme que le gouvernement de M. Macron.

Debout la France exige l’intervention immédiate des forces de l’ordre pour mettre fin à cette occupation et des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces messages de haine.

**
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par gemini le Dim 25 Mar 2018 - 10:45

Il ne s'agit que de lutte contre la pseudo haine des français envers tous les étrangers. Par contre il ne sera jamais question de dire, de reconnaître le racisme anti-blanc et anti français. Macron utilise l’extrême gauche pour contrecarrer les effets de sa politique sur les français. Il crée des scandales qui vont détourner l'attention.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par ano le Dim 13 Mai 2018 - 20:51

Quand l'extrême-gauche ressuscite la ségrégation raciale

figaro, le 4 mai 2018
(Source)


Dans certaines universités dites « en lutte », de Tolbiac à Paris VIII en passant par Nanterre, jusqu'au sein du syndicalisme enseignant, comme chez Sud Éducation ; via des séminaires de formation politique (camps décoloniaux), ou encore dans le cadre de festivals dits culturels, une nouvelle revendication apparaît : celle de la ségrégation raciale.

« Interdits aux blancs » tel est le mot d'ordre et le plan d'action qu'essaie de populariser une partie de plus en plus importante des indigénistes et de la gauche Big Brother. Ceux qui veulent remplacer la lutte des classes par la guerre des races et qui, comme dans 1984, de Georges Orwell, font de l'inversion des concepts et du retournement du sens, une arme de destruction des consciences et de soumission des esprits. C'est ainsi que dans l'univers mental du Parti des Indigènes de la République (PIR) et du Collectif Contre l'Islamophobie en France, comme dans les représentations de l'extrême gauche qui les soutient, l'antiracisme est devenu l'alibi de la haine du blanc, une forme de pensée qui réduit tout à la couleur de la peau. La conférence internationale « Bandung du Nord », organisée du 4 au 6 mai 2018 à la Bourse du travail de Saint-Denis en est la dernière illustration.

L'antiracisme est devenu l'alibi de la haine du blanc

Oh bien sûr, chez ces gens-là, on ne dit plus « interdit aux blancs », c'est mettre son racisme en avant de façon trop éhontée et cela fait encore réagir. Les temps ne sont pas encore mûrs pour assumer la volonté de séparatisme racial et de pureté des origines, alors on utilise plus volontiers le terme « décolonial », « réservé aux racisés » ou encore « non-mixte ». Mais il suffit de lire la présentation de ladite conférence pour que les masques tombent. C'est ainsi que notre raout indigéniste devient, par la magie du verbe, « la première conférence internationale de personnes de couleur prenant à bras-le-corps les questions concernant les non-blancs vivant dans le Nord global, afin de discuter de problématiques qu'elles ont en commun ». On croirait entendre le vent se lever, en fait c'est juste Houria Bouteldja qui agite son éventail. Car quand on creuse un peu l'organisation de cette « conférence internationale », on ne peut que constater que tout cela repose largement sur le PIR assisté du CCIF avec quelques guest stars habituées à se compromettre avec cette mouvance. Ainsi, si Angela Davies est mise en avant, c'est surtout le parti des Indigènes et ses alliés qui composent le gros des intervenants. Sans surprise on retrouvera sur scène les Houria Bouteldja, Sihame Assbague, Nacira Guenif, Rokhaya Diallo, Ismahane Chouder, avec un nouveau venu, Nordine Saïdi, un islamiste belge très tolérant et compréhensif, membre de la liste Islam, qui refuse de condamner les attentats-suicide et prône la charia. Brandir la référence à la conférence de Bandung, qui avait d'autres ambitions et représente un moment historique important, pour finir à Saint-Denis à déverser sa haine raciste entre demi-sels de l'entreprenariat identitaire, cela dit tout du rapport au réel chez cette mouvance.

L'antiracisme raciste, voilà le bel oxymore qu'ils ont réussi à forger et à imposer. Pour eux le racisme n'est pas d'attribuer à une couleur de peau ou à une appartenance ethnique, des qualités morales, c'est un outil qui sert à mettre en accusation les « Blancs » et l'État de droit, le racisme devient donc un « système politique qui prive les non-blancs de parole et impose un récit dominant sur le terrorisme qui facilite la montée d'un état policier et cible les personnes non blanches ». Selon eux nous vivons donc en France dans un régime fascisant qui pratique l'apartheid et la lutte contre le terrorisme n'est qu'un prétexte pour humilier les « non-blancs ». Autant d'outrance devrait leur valoir une complète délégitimation. Et bien non… Une partie de la gauche soutient cette vision et le mouvement étudiant les a mis en avant lors de l'occupation des facs. C'est ainsi que l'on a retrouvé, dans le rôle du conférencier/commissaire politique, des militants du PIR venus parler d'homoracialisme, d'impérialisme gay et sommer l'extrême gauche de faire son autocritique pour oser mettre le social avant le racial. Laquelle gauche en est réduite à s'excuser pour ses militants blancs. La séquence était à ce titre instructive, qui montre, le 22 avril 2018, lors d'un débat sur l'évacuation de Tolbiac, Juliette, jeune militante gauchiste, s'excuser d'être blanche tellement elle a intégré ce discours essentialiste qui fait de la couleur de la peau la marque du dominant et la preuve de la faute.

La série de conférences tenue par les indigénistes à cette occasion révèle le fond de leur pensée et de leurs objectifs. Et toute la considération qu'ils ont pour leurs alliés objectifs. Ainsi un certain Wissam Xelka, militant du PIR explique qu'il faudrait que « les militants de l'antiracisme politique prennent le contrôle des blancs, les guident, leur fassent lâcher le gouvernail, leur retirent la main mise sur la contestation ». L'obsession de la race est telle que même entre alliés, la question de ce que l'on pense, dit ou fait est évacuée au profit de la seule référence à la couleur de peau. C'est ainsi qu'après avoir défini la race comme « faisant référence aux théories racialistes qui postulent l'existence biologique des races humaines et de leur hiérarchisation avec le Blanc au sommet », le jeune militant se défend de vouloir « reprendre ces théories pseudo-scientifiques, en inversant la hiérarchie, afin de placer les Blancs tout en bas ». Pourtant, souvent, lorsqu'on se défend par avance d'une objection que personne n'a soulevée dans une salle acquise, c'est surtout parce que s'en défendre permet d'exprimer sa pensée profonde sans avoir à l'assumer. Ce que confirmera la fin de l'intervention de notre apprenti révolutionnaire, au terme de 7 pages d'un discours aussi pédant que creux.

C'est ainsi que la référence obsessionnelle à « l'impérialisme occidental » glisse vers la dénonciation de la « férocité blanche » et que la revendication identitaire devient un enfermement essentialiste : « Proclamer à la face du Blanc », « Je suis arabe », « Je suis musulman », « Je soutiens les Arabes parce qu'ils sont Arabes et les musulmans parce qu'ils sont musulmans (…) est une proclamation éminemment politique ». En effet, mais quand on ne se définit que par rapport à un ennemi caractérisé par la couleur de sa peau, quelle autre issue a-t-on que la vengeance, donc la violence ethnique ? On voit aussi à quel point la notion de choix disparaît au profit de l'affirmation ethnique ou confessionnelle : « Être Arabe ou musulman » devient une position politique dès que cette identité est exhibée en face d'un Blanc. C'est le degré 0 de l'intelligence et de l'émancipation, mais une manière imparable de réaffirmer la clôture communautariste et de faire du rejet et de la haine de l'autre, la base de l'affirmation de soi. Dans le même esprit, lors de la conférence sur « l'impérialisme gay », le militant du PIR explique ses choix de positionnement politique par son appartenance raciale : « le camp politique indigène est un courant qui place les intérêts politiques des non-blancs au cœur de ses préoccupations. (…) Je prends parti pour le camp politique indigène parce que je fais partie de ce camp » (de par sa couleur de peau). Il n'est plus là question de choix, de pensée, de réflexion. L'apparence définit l'appartenance et se suffit à elle-même. On est dans la lignée d'Houria Bouteldja qui dit appartenir à « sa race, son clan, sa famille, l'Islam ». Ce genre d'affirmation est souvent le premier coup de semonce du renoncement aux libertés individuelles et civiles pour les remplacer par la course à la pureté ethnique et au dogmatisme religieux et/ou militant.

On en arrive à une telle hystérisation autour de la mise en accusation de la couleur blanche que Rokhaya Diallo s'est dernièrement ridiculisée sur Twitter. À une personne qui lui montrait qu'aujourd'hui on créait des pansements adaptés aux peaux foncées, Rokhaya Diallo répondit qu'en attendant, la compresse à l'intérieur était toujours blanche… Sans doute une preuve du racisme du fabricant ou de son mépris pour la couleur noire. Las, il fallut lui expliquer que si les compresses et cotons sont blancs, c'est pour que l'on puisse constater les saignements et l'écoulement de pus… Bref, l'évolution de la plaie. Ce qui se voit moins sur un support sombre... Quand l'obsession raciale et victimaire amène à ce degré de bêtise, de soupçon et de défiance, faire société devient compliqué.

À cette défiance envers l'altérité s'ajoute une méconnaissance historique, qui pour être crasse n'en est pas moins dangereuse, car elle nourrit le révisionnisme. On l'a vu à propos des traites négrières avec le procès fait à l'historien Olivier Pétré-Grenouilleau, dont le seul tort a été de rappeler que les traites africaines et arabo-musulmanes ont non seulement existé aussi, mais ont été encore plus massives que la traite transatlantique (celle des blancs). Or toute une partie de la logorrhée indigéniste nie cette réalité. Il en est de même sur la vision d'un Occident qui n'aurait construit sa prospérité qu'avec « la sueur et le cadavre des nègres, des Arabes, des Indiens et des jaunes » (citation de Frantz Fanon utilisée par les militants indigénistes), d'Israël qualifié d'état nazi ou de la référence à un génocide palestinien. Tous ces gens s'exonèrent facilement de la mesure du réel quand il s'agit de vendre leur camelote idéologique. D'ailleurs c'est aussi dans cette mouvance-là que l'on recrute les nouveaux négationnistes.

Ce révisionnisme historique associé à la Novlangue indigéniste (« racisés », « Blanchité » « homoracialisme »…) renvoie aussi à la satire des régimes totalitaires qu'est 1984. Dans le livre, le héros, Winston Smith, travaille au Ministère de la vérité, lequel est chargé de falsifier l'histoire au nom de la mutabilité du passé. Le rôle de l'institution étant de faire en sorte que le passé corresponde à la situation du moment et épouse tous les caprices et revirements du pouvoir. Le passé est aboli, le futur impossible à concevoir, il n'y a plus qu'un présent éternel où le parti a toujours raison. On retrouve cette utilisation de la falsification historique dans les récits des militants indigénistes, gauchistes comme islamistes. Chez les indigénistes, la base du lien politique ne peut être fondée sur des principes et idéaux partagés ou sur un projet collectif, la base du lien est primitive, voire frustre : quand ce qui vous réunit est négatif - le fait d'être non blanc - le seul commun, c'est l'ennemi. Voilà pourquoi la haine du blanc est au cœur de ces doctrines.

Force est de constater qu'au fur et à mesure que la question des rapports sociaux, du pouvoir, de l'action de l'État et des rapports humains est vue par certains uniquement au prisme d'une opposition manichéenne blancs/non blancs, non seulement le racisme ne recule pas, mais de nouvelles formes apparaissent. Le racisme brutal et primaire a toujours cherché dans la science un allié et un partenaire. La biologie a d'abord fourni ce vernis scientifique qui permettait de justifier le refus de l'égale dignité des hommes à raison de leurs différences anthropologiques. Mais les théories de Gobineau furent battues en brèche, quand la science qui aurait dû les démontrer, les infirma. Aujourd'hui on a affaire à une nouvelle alliance de la brutalité et de la science, mais ce sont les sciences humaines qui se chargent de justifier philosophiquement et sociologiquement les démarches racistes mises en œuvre par les indigénistes. Nos nouveaux Gobineau se recrutent maintenant à la gauche de la gauche.

**

Qui fomente votre perte ? Réagissez !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'instruction améliore les bons et gâte les mauvais !
(Thomas Fuller)
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par gemini le Lun 14 Mai 2018 - 10:26

Tous ceux qui tentent de dire ou de rappeler les choses se prennent une volée de bois vert.
Tant que l'on ne secouera pas le joug la France ira mal.
Il est grand temps d'interdire toutes les milices de gauche et de les empêcher de nuire.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: Dites Stop au racisme des anti-racistes !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 21 Mai 2018 - 1:05