www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Le revenu universel -- une fausse bonne idée - ou -- l'Hamon-nite phalloïde

Partagez

rachena

Age : 71
Date de naissance : 11/07/1946
Cancer Date d'inscription : 04/01/2015
Passion : les ovnis et la recherche technologique

Le revenu universel -- une fausse bonne idée - ou -- l'Hamon-nite phalloïde

Message par rachena le Jeu 23 Fév 2017 - 18:12

L'idée du revenu universel pourrait paraître une bonne idée, puisque à cause des robots et de machines intelligentes,  il n'y aura plus de travail sauf dans quelques secteur (santé sécurité) qui ne représentent que quelques pourcentages de l'activité humaine.

Ainsi, ce revenu permettrait à tous de vivre décemment.

Le seul hic c'est que ce revenu entraînera les pires catastrophes que la France ait connues ! Pour la bonne et simple raison que l'être humain ne peut pas rester sans rien faire de sa vie... c'est tout simplement impossible !

L'histoire nous donne de sévères leçons que nous devrions apprendre à ce sujet, exemple :
- A l'époque romaine, les jeux du cirque permettaient au peuple de se tenir tranquille et de ne pas penser aux méfaits et bagarres qu'ils auraient pu commettre.
- Plus loin dans le temps, la construction des grandes pyramides d'Egype -4000 -5000 ans
- Plus loin encore les mégalithes (Carnac, Stonehenge, dolmens et menhirs)  -6000 ans
- Encore plus loin les temples de göbekli tepe en Turquie -10000 -15000 ans.

La plupart des historiens pensent que cela passa de la période " cueilleurs -chasseurs " où chaque instant de leur vie était centré sur la recherche de la nourriture et à assurer leur sécurité. A la période d'agriculteurs les gens n'avaient plus à travailler autant puisqu'ils avaient tout sous la main.

On pense que cette oisiveté entraîna des guerres très meurtrières. A l'opposé, la construction de ces gigantesques bâtiments permettait de calmer les populations et de se donner des buts communs.

En conclusion et à mon avis, pour être efficace, le revenu doit toujours être la contre-partie d'un travail, même si ce travail est inutile.

zen
avatar
Napoléon I

Age : 31
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: Le revenu universel -- une fausse bonne idée - ou -- l'Hamon-nite phalloïde

Message par Napoléon I le Jeu 23 Fév 2017 - 18:55

Ce n'est pas créer des assistés qu'il faut, surtout si c'est pour voler l'argent de ceux qui travaillent.

Bien sûr, ou alors, il faut réduire le temps de travail puisque la productivité ne cesse d'augmenter, afin de faire participer un maximum de personnes à la vie de la société, qui gagneront honnêtement leurs revenus. Le temps libre permettra alors de faire prospérer une industrie de loisirs.
Il n'y a bien que les vieux abrutis ou quelques patrons crevards qui veulent revenir aux 39H, plus con tu meurs. Le Japon est le pays où la durée hebdomadaire de travail est la plus élevée au monde, non seulement l'économie se porte très mal, mais en plus, les salariés japonais sont très loin d'être les plus productifs.
avatar
sedna

Age : 58
Date de naissance : 13/12/1959
Sagittaire Date d'inscription : 23/12/2012
Passion : la liberté
Humeur : Ras le bol !

Re: Le revenu universel -- une fausse bonne idée - ou -- l'Hamon-nite phalloïde

Message par sedna le Sam 25 Fév 2017 - 6:16

Tout à fait d'accord avec toi, Napoléon. C'est un non-sens total.

Le pire je crois, parmi les adeptes du retour aux 39h, voire bien davantage, sont les retraités qui ont bénéficié des 35h, n'ont pas demandé leur reste à 60 ans - parfois plus tôt en raison d'accords d'entreprises - et qui aujourd'hui, veulent que les autres travaillent plus et plus longtemps tellement ils chocottent pour leur pension d'ancienneté. A tous ces donneurs de leçons, faites ce que je dis, pas ce que j'ai fait, je réclamerais le montant des cotisations impayées entre 58/60 ans et 65/70. Ben quoi ? Ne faut-il pas que les caisses se remplissent ?

@rachena a écrit:L'être humain ne peut pas rester sans rien faire de sa vie... c'est tout simplement impossible !

Qu'entendez-vous par ne rien faire de sa vie ? Personnellement, j'adorerais écouter l'herbe pousser, tellement j'en ai marre de cavaler.

@rachena a écrit:A mon avis pour être efficace, le revenu doit toujours être la contre-partie d'un travail, même si ce travail est inutile.

Oh la la, surtout pas. L'être humain a besoin de se sentir utile, c'est indispensable à sa survie mentale. Si vous confiez un boulot inutile à un individu pour qu'il ait le droit de ne pas mourir de faim, vous créerez deux catégories. Ceux qui développeront de graves risques psycho-sociaux conduisant à la dépression avec en perspective le suicide, et ceux qui deviendront enragés de n'être tout simplement rien. L'estime de soi est capitale. Lorsqu'on en est privé, c'est catastrophique.

rachena

Age : 71
Date de naissance : 11/07/1946
Cancer Date d'inscription : 04/01/2015
Passion : les ovnis et la recherche technologique

Re: Le revenu universel -- une fausse bonne idée - ou -- l'Hamon-nite phalloïde

Message par rachena le Sam 25 Fév 2017 - 16:16

Merci pour vos réponses.
Je n'avais fait qu'expliquer pourquoi la proposition de Simplet (pardon de Hamon) était une mauvaise proposition.
Malheureusement la solution est plus compliquée qu'il n'y paraît. Argent contre travail est évident mais n'est qu'une partie de la solution.

L'idée des 39 heures ou des 35 heures est aussi difficile si l'on creuse une peu. Je prends un exemple au hasard :
- monsieur A et monsieur B travaillent tous les 2 dans la même entreprise, même salaire, même temps de travail.
leurs horaires 8h - 12h   14h - 17h ce qui fait 35 du lundi au vendredi, ce qui fait 35 heures par semaine.
- monsieur A habite à côté de l'entreprise, il part travailler à 8 heures, revient à 12 heures, déjeûne et fait une petite sieste et reprend le travail à 14 heures frais comme un gardon.
- monsieur B par contre a une heure de transport le matin et une heure le soir, il part donc travailler à 7 heures. Le midi, obligé de manger à la cantine ou au resto, et passe le reste dans le vacarme. Il reprend le travail à 14 heures, déjà fatigué. Le soir il arrive donc chez lui à 18 heures, souvent éreinté. Il aura donc passé 11 heures hors de chez lui.
Résultat :
monsieur A travaille réellement 35 heures
monsieur B travaille donc 55 heures avec en plus les frais de resto et de transport.

Mais ça, Môsieur Hamon n'en n'a rien à f... Il n'a jamais travaillé, il n'a pas de fins de mois difficiles, comment peut-il donc comprendre nos problèmes ?

Combien y-a-t-il de ministres ou députés simples ouvriers, femmes de ménages, petits agriculteurs, artisans etc ? AUCUN ! Alors ne vous étonnez pas que les lois qu'ils votent soient contre nous...  


nuage
avatar
sedna

Age : 58
Date de naissance : 13/12/1959
Sagittaire Date d'inscription : 23/12/2012
Passion : la liberté
Humeur : Ras le bol !

Re: Le revenu universel -- une fausse bonne idée - ou -- l'Hamon-nite phalloïde

Message par sedna le Lun 27 Fév 2017 - 11:58

Malheureusement Rachena, le temps de trajet est totalement indépendant du temps de travail, mais il participe grandement à la fatigue et au stress. Personnellement, lorsque j'habitais en banlieue parisienne et travaillais à Paris, 2 heures le matin, autant le soir dans des conditions qui ne cessaient de se dégrader, car il y a désormais beaucoup trop de monde et que ce n'est plus gérable. Alors, parce que je souhaitais ardemment et le pouvais, d'autres ne supportent pas d'être privés de leur lot de béton et d'agitation, j'ai fui la fourmilière grouillante et m'en porte bien mieux. Enfin je respire, même si tout n'est pas rose.

Quant à ce que de simples ouvriers, femmes de ménage, petits agriculteurs, artisans deviennent ministres, ce n'est pas possible car ils n'ont pas les connaissances requises pour diriger un ministère. En revanche, il serait grand temps qu'ils, que nous soyons écoutés.


rachena

Age : 71
Date de naissance : 11/07/1946
Cancer Date d'inscription : 04/01/2015
Passion : les ovnis et la recherche technologique

Re: Le revenu universel -- une fausse bonne idée - ou -- l'Hamon-nite phalloïde

Message par rachena le Lun 27 Fév 2017 - 12:53

Pour ce qui est du temps de travail, vous avez raison mais c'est quand même un problème majeur .
Pour les ouvriers , femmes de ménages etc ... il suffirait d'appliquer la DÉMOCRATIE

La plupart des gens parlent de la démocratie mais ignorent totalement de quoi il s'agit
Ils croient par exemple que voter pour élire quelqu'un est démocratique, c'est faux et voici pourquoi:

- étymologiquement (grec), DEMOS signifie "le peuple" et CRATOS signifie "le gouvernement" ce serait donc le peuple qui gouverne !

En fait la Démocratie a été créée au 6ème siècle AV JC par Clisthène, ces règles n'ont pas changé puisqu'il créa ainsi la seule démocratie qui eut lieu sur terre - en effet, aucun autre pays n'a jamais été démocratique, les politiciens maquillent leurs pouvoir en parlant de "démocratie directe" ou de "démocratie participative" et autre .. en fait, ça n'a rien à voir avec la vraie démocratie.
Celle-ci permit aux athéniens d'avoir 2 siècles de bonheur.
Voici les règles qu'il avait fixé (j'utilise un langage contemporain afin que ce soit compréhensible) :

Étape 1 - tout le monde sans exception pouvait se présenter à la députation
Étape 2 - les prétendants étaient drastiquement filtrés (on rejetait par exemple, les repris de justice, les esclaves, etc...).
Étape 3 - parmi les admis on procédait au TIRAGE AU SORT des futurs députés et réservistes
Étape 4 - Avant de siéger, chaque député recevait une longue période de formation (les lois, son travail, la constitution ...)
Étape 5 - le député pouvait alors siéger et voter les lois (la voix d'un riche ne comptait pas plus que celle d'un pauvre).

Chaque député était élu pour un an et devait rendre des comptes sur son travail tous les 3 mois ceux qui ne respectaient pas ces règles pouvaient être licenciés ou emprisonnés en cas de faute grave.

Bien sûr, on ne vous apprendra pas ça à l'école de la république.

zen

Solaris

Age : 38
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: Le revenu universel -- une fausse bonne idée - ou -- l'Hamon-nite phalloïde

Message par Solaris le Lun 27 Fév 2017 - 13:15

@Napoléon I a écrit:Ce n'est pas créer des assistés qu'il faut, surtout si c'est pour voler l'argent de ceux qui travaillent.

Bien sûr, ou alors, il faut réduire le temps de travail puisque la productivité ne cesse d'augmenter, afin de faire participer un maximum de personnes à la vie de la société, qui gagneront honnêtement leurs revenus. Le temps libre permettra alors de faire prospérer une industrie de loisirs.
Il n'y a bien que les vieux abrutis ou quelques patrons crevards qui veulent revenir aux 39H, plus con tu meurs. Le Japon est le pays où la durée hebdomadaire de travail est la plus élevée au monde, non seulement l'économie se porte très mal, mais en plus, les salariés japonais sont très loin d'être les plus productifs.

En plus, une étude a démontré que les Japonais ne faisaient plus d'enfant car ils étaient trop fatigués en rentrant du boulot et avaient trop peur de l'avenir.

Contenu sponsorisé

Re: Le revenu universel -- une fausse bonne idée - ou -- l'Hamon-nite phalloïde

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 28 Mai 2018 - 1:38