www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Partagez

ano

Date d'inscription : 22/05/2015

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Jeu 29 Mar 2018 - 16:22


Fichés S : quand Philippe défendait les mesures qu'il dénonce aujourd'hui

figaro, le 28 mars 2018
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/03/28/25001-20180328ARTFIG00160-fiches-s-quand-philippe-defendait-les-mesures-qu-il-denonce-aujourd-hui.php


Le premier ministre a renvoyé mardi la droite à sa « méconnaissance » après qu'elle a réclamé plus de fermeté pour les individus fichés S. Pourtant, Édouard Philippe se joignait aux mêmes propositions lorsqu'il était encore membre des Républicains.

Les archives sont parfois cruelles. Après les attaques dans l'Aude, Laurent Wauquiez a remis sur la table des propositions chères à la droite en matière de lutte contre le terrorisme. Le président des Républicains a notamment réclamé au gouvernement de durcir le ton à l'encontre des individus fichés S jugés dangereux. Il demande leur enfermement préventif pour ceux qui ont la nationalité française et l'expulsion pour les étrangers. Des propositions relayées mardi par le président du groupe LR Christian Jacob lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.
Estimant que ces « questions méritaient d'être posées », Édouard Philippe a tout de même répondu à la droite avec un brin d'ironie. « J'entends aussi le débat sur les fichés S. Certains nous disent “expulsez-les tous”, d'autres nous disent “enfermez les tous”, certains disent même les deux à la fois ! Dire cela, c'est méconnaître profondément nos outils de renseignement », a estimé le premier ministre, s'opposant ainsi à l'expulsion ou à la rétention à titre préventif des fichés S.

Rattrapé par son passé de député LR
Lorsqu'il était encore sur les bancs des Républicains en tant que député-maire du Havre, Édouard Philippe semblait pourtant plus en phase avec les propositions avancées par la droite. En octobre 2015, il figurait parmi les cosignataires d'une proposition de loi réclamant notamment « l'expulsion à titre préventif » et « avant toute condamnation » d'individus étrangers fichés S dangereux. Le texte avait à l'époque été impulsé par Bruno Le Maire - devenu lui aussi ministre d'Emmanuel Macron - pour répondre à l'attentat manqué du Thalys en août 2015. « Ayoub El Khazzani, le ressortissant marocain mis en examen à Paris [...] faisait pourtant l'objet d'une fiche “S” des services de renseignement français. Les Français sont en droit de se demander pourquoi cet individu n'a pas fait l'objet d'une interdiction d'entrée sur le territoire alors qu'il faisait l'objet d'une fiche “S” », pouvait-on notamment lire dans le texte.
Moins d'un an avant son arrivée à Matignon, en juillet 2016, Édouard Philippe avait cosigné une autre proposition de loi du groupe LR à l'Assemblée nationale, qui suggérait également « que l'expulsion d'un étranger puisse être prononcée » si l'individu faisait « l'objet d'une fiche “S”, ou inscrit au nouveau fichier des personnes radicalisées constituant une menace à la sécurité publique ou à la sûreté de l'État ». Le texte proposait par ailleurs de permettre «au seul ministre de l'Intérieur » d'interdire à un « individu qui constitue, par son comportement, une menace grave pour la sécurité et l'ordre public » « la fréquentation de certaines personnes, de l'assigner à résidence, de le placer sous surveillance mobile, voire de le placer en rétention. » Un dernier point formellement rejeté aujourd'hui par le premier ministre.

**

En Marche Les Répugnants !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y en a, pour briller en société, ils mangeraient du cirage !
(Michel Colucci)
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Lun 2 Avr 2018 - 17:19


Whirpool Amiens : l’indécence sans aucune limite


Nicolas Dupont-Aignan
Député de l'Essonne
Président de Debout La France
30 mars 2018
(Source)


A deux mois de la fermeture de l’usine Whirpool d’Amiens, la direction de l’entreprise continue de se moquer de ses employés : ces derniers se sont vus offrir un sèche-linge en lieu et place de l’augmentation qui leur aurait permis d’adoucir quelque peu leurs prochaines semaines.

Pour mémoire, l’usine Whirpool avait été le théâtre d’une pathétique comédie pendant l’entre-deux-tour de la présidentielle. M. Macron avait d’abord discuté dans les salons cossus de la Chambre de commerce et d'industrie d'Amiens avec des syndicats triés sur le volet avant de comprendre l’absurdité de la situation et d’aller semer quelques promesses sur le site de l’usine.

La multinationale du Michigan, impliquée par ailleurs dans le scandale des Panama Papers, n’a nullement renoncé à fermer son usine, laquelle sera délocalisée en Pologne.

Cette triste affaire illustre l’impuissance du pouvoir à préserver l’emploi et à favoriser Produire en France alors même que l’usine de Whirpool Amiens symbolisait la volonté de M. Macron de se battre pour les travailleurs français. Le fait que M. Macron soit amiénois de naissance laissera un goût amer aux employés qui ne feront pas partie du plan de reprise de l’activité.

Il ne s’agit hélas pas d’une surprise tant ce gouvernement accepte les règles établies, celles d’une concurrence déloyale avec des pays dont les salaires sont ridiculement faibles ; concurrence déloyale aussi à l’intérieur même de nos frontières, avec la directive sur les travailleurs détachés qui viennent concurrencer nos emplois à des tarifs imbattables mais mortels pour nos artisans.

Face à cette situation, je propose une politique de rupture autour de 2 grands objectifs :
- D’une part, je baisserai massivement les charges et les impôts pour les entreprises qui investissent et qui produisent en France, notamment les PME. Je propose notamment de réserver 75 % des marchés publics aux entreprises produisant en France, de mettre en place un bonus fiscal (diviser par 2 l’impôt sur les sociétés) pour les entreprises qui investissent ou relocalisent en France, de créer un fonds d’aide doté de 10 milliards d’euros qui attribuerait des aides à l’investissement en échange d’une implantation de nature à rééquilibrer nos territoires.

- D’autre part, je récompenserai le travail, le mérite, et relancerai le pouvoir d’achat afin de déclencher un cercle vertueux de croissance. Je propose notamment de défiscaliser les heures supplémentaires, d’augmenter de 10 % les salaires nets sans peser sur les entreprises (mesure financée par la lutte contre les fraudes fiscales et sociales), de baisser de 10 % l’impôt sur le revenu et d’exonérer les successions en ligne directe à hauteur de 500 000 € par part.

**

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 3 Avr 2018 - 12:53


Les Échos refusent de publier une interview d'Élisabeth Borne trop réécrite par Matignon

figaro, le 3 avril 2018
(Source)


En pleine grève contre la réforme de la SNCF, l'exécutif contrôle de près l'expression des ministres en première ligne.

La relecture des entretiens politiques est une habitude tolérée dans le monde de la presse à condition que les corrections demandées ne transforment pas le fond des propos. Le journal Les Échos a connu cette mésaventure le 13 mars dernier après avoir interviewé Élisabeth Borne. Dans le contexte de la réforme sous tension de la SNCF, marquée par les grèves, la ministre des Transports se retrouve en première ligne... Et se voit projetée sous les radars de Matignon. Avant la publication de l'interview dans le quotidien économique, les services du premier ministre ont retouché les propos d'Élisabeth Borne, à tel point que le journal refuse de la publier.

Une décision justifiée dans un article publié lundi par le quotidien. « À Matignon, la volonté de contrôle sur cette ministre technique peut être vexatoire. Une interview, pourtant prudente, de cette dernière a été tellement réécrite par les services du premier ministre que Les Échos refusent de la publier le 13 mars », peut-on lire.

Une communication renforcée qui agace

Cette volonté du pouvoir de contrôler au maximum sa communication agace de nombreuses rédactions. Dénonçant des abus, le quotidien régional La Voix du Nord avait annoncé en janvier dernier qu'il mettait fin à ses méthodes de relecture. « Si certains interviewés jouent le jeu en corrigeant à la marge des aspects techniques, la relecture est devenue un exercice de réécriture pour la plupart. (...) Nous mettons donc fin aujourd'hui à cette pratique, ce qui nous conduira à enregistrer les entretiens et à les restituer fidèlement dans leur contexte », affirmait Patrick Jankielewicz, le rédacteur en chef du journal.

Plus récemment, le déménagement de la salle de presse de l'Élysée en dehors du palais avait également été mal perçu par les journalistes français et étrangers. « Ce déménagement hors les murs de l'enceinte principale constitue pour les journalistes une entrave à leur travail », avait notamment déploré la Société des journalistes de l'Agence France-Presse.

Quand Valls faisait parler El-Khomri du 49-3

Ce n'est pas la première fois que le journal Les Échos voit ses entretiens modifiés. En février 2016, à l'aube de la loi Travail impulsée par François Hollande, Myriam El-Khomri laissait entendre dans son interview que le recours au 49-3 était une solution envisagée en cas de blocage avec le Parlement. « Avec le premier ministre, nous voulons convaincre les parlementaires de l'ambition de ce projet de loi. Mais nous prendrons nos responsabilités », prévenait-elle. Une petite phrase qui avait mis le feu aux poudres de l'opposition. Quelques jours plus tard, RTL révélait que ces propos n'avaient pas été tenus par Myriam El-Khomri mais rajoutés après relecture par les services du premier ministre de l'époque, Manuel Valls.

**

Macron : le vieux monde à perpétuité !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec Macron, restez scotcher au 19ème siècle !

avatar
dysneylandresort

Age : 29
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

ZONE INTERDITE!!

Message par dysneylandresort le Mar 3 Avr 2018 - 13:36

@ano a écrit:

Whirpool Amiens : l’indécence sans aucune limite






Nicolas Dupont-Aignan
Député de l'Essonne
Président de Debout La France
30 mars 2018
(Source)


A deux mois de la fermeture de l’usine Whirpool d’Amiens, la direction de l’entreprise continue de se moquer de ses employés : ces derniers se sont vus offrir un sèche-linge en lieu et place de l’augmentation qui leur aurait permis d’adoucir quelque peu leurs prochaines semaines.

Pour mémoire, l’usine Whirpool avait été le théâtre d’une pathétique comédie pendant l’entre-deux-tour de la présidentielle. M. Macron avait d’abord discuté dans les salons cossus de la Chambre de commerce et d'industrie d'Amiens avec des syndicats triés sur le volet avant de comprendre l’absurdité de la situation et d’aller semer quelques promesses sur le site de l’usine.

La multinationale du Michigan, impliquée par ailleurs dans le scandale des Panama Papers, n’a nullement renoncé à fermer son usine, laquelle sera délocalisée en Pologne.

Cette triste affaire illustre l’impuissance du pouvoir à préserver l’emploi et à favoriser Produire en France alors même que l’usine de Whirpool Amiens symbolisait la volonté de M. Macron de se battre pour les travailleurs français. Le fait que M. Macron soit amiénois de naissance laissera un goût amer aux employés qui ne feront pas partie du plan de reprise de l’activité.

Il ne s’agit hélas pas d’une surprise tant ce gouvernement accepte les règles établies, celles d’une concurrence déloyale avec des pays dont les salaires sont ridiculement faibles ; concurrence déloyale aussi à l’intérieur même de nos frontières, avec la directive sur les travailleurs détachés qui viennent concurrencer nos emplois à des tarifs imbattables mais mortels pour nos artisans.

Face à cette situation, je propose une politique de rupture autour de 2 grands objectifs :
- D’une part, je baisserai massivement les charges et les impôts pour les entreprises qui investissent et qui produisent en France, notamment les PME. Je propose notamment de réserver 75 % des marchés publics aux entreprises produisant en France, de mettre en place un bonus fiscal (diviser par 2 l’impôt sur les sociétés) pour les entreprises qui investissent ou relocalisent en France, de créer un fonds d’aide doté de 10 milliards d’euros qui attribuerait des aides à l’investissement en échange d’une implantation de nature à rééquilibrer nos territoires.

- D’autre part, je récompenserai le travail, le mérite, et relancerai le pouvoir d’achat afin de déclencher un cercle vertueux de croissance. Je propose notamment de défiscaliser les heures supplémentaires, d’augmenter de 10 % les salaires nets sans peser sur les entreprises (mesure financée par la lutte contre les fraudes fiscales et sociales), de baisser de 10 % l’impôt sur le revenu et d’exonérer les successions en ligne directe à hauteur de 500 000 € par part.

**



Vous ne pourrez pas faire tout cela c'est interdit par Bruxelles: commençons par appliquer l' article 50 pour ne pas perdre son temps!!
https://www.dailymotion.com/video/xi4ziy

Pas d' accord sur tout ce que dit Asselineau surtout en ce qui concerne le Maghreb et les immigres musulmans!!Maiq pour l économie il est bon on n' a pas l équivalent au FN!! Helas

Il faudra sorti sans passer par l article 50 qui nous met sous les fourches caudines de la Commission de Bruxelles pendant deux ans!

Sortir par l article 61 et 63

Sortir vite en créant un état de fait
Charles de Gaulle, dans C’était de Gaulle, tome 2, d’Alain Peyrefitte, écrit que « C’est de la rigolade ! Vous avez déjà vu un grand pays s’engager à rester couillonné, sous prétexte qu’un traité n’a rien prévu au cas où il serait couillonné ? Non. Quand on est couillonné, on dit : « Je suis couillonné. Eh bien, voilà, je fous le camp ! Ce sont des histoires de juristes et de diplomates, tout ça » ». Nous sommes entièrement d’accord avec cette remarque frappée au coin du bon sens.

La sortie de la France de l’Union européenne ne se fera surtout pas au moyen de l’article 50 du traité de Lisbonne. Pour sortir, la France invoquera les articles 61 et 62 de la Convention de Vienne du 23 mai 1969 sur le droit des traités. Ces articles décrivent le droit de retrait d’un traité international par un État, au motif notamment d’un « changement fondamental de circonstances ».

La sortie de l’Union européenne devra être rapide et unilatérale, autrement dit la France décidera, seule, de sortir. Son geste, à n’en pas douter, provoquera une réaction en chaîne souhaitable, incitant les peuples des autres pays à se mobiliser pour retrouver leur liberté.

La sortie de l’Union européenne s’accompagnera d’un référendum pour réviser la Constitution française afin d’en éliminer tous les articles qui placent le droit français sous la tutelle du droit communautaire européen, particulièrement ceux contenus dans le titre XV intitulé « De l’Union européenne ».

La tragédie grecque démontre qu’aucune négociation n’est possible avec les représentants de l’Union européenne. Ses dignitaires ont dit à plusieurs reprises que les pays membres de la zone euro y étaient pour toujours. Il faut donc éviter la moindre naïveté et préparer dès à présent nos concitoyens à des épreuves qui ne pourront pas être « sereines ». L’angélisme, le juridisme, la naïveté, réels ou simulés, constituent une très grave faute politique.

La voie juridique de l’article 50, ce miroir aux alouettes, est une impasse politique aux conséquences désastreuses.

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Mar 3 Avr 2018 - 14:57

Mais si, mais si, nous avons de bons économistes.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 3 Avr 2018 - 17:27

@gemini a écrit:Mais si, mais si, nous avons de bons économistes.
dix
avatar
dysneylandresort

Age : 29
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

La methode coué?

Message par dysneylandresort le Mar 3 Avr 2018 - 17:56

@ano a écrit:
@gemini a écrit:Mais si, mais si, nous avons de bons économistes.
dix

Moi j aimerai bien les voir faire des cours magistraux comme asselineau pour lequel je ne partage pas tout ce qu'il dit raison de plus pour l 'écouter et transposer a notre parti tout ce qui semble bon!
Enfin cet homme sait  s' exprimer et connait son sujet, d' accord je comprends qu'il n aime pas marine car il reluque , lui aussi la présidence!!!
Au delà des ego essayez de vous entendre sinon il n y aura plus de droite nationaliste en France  et la macronite aura détruit le pays ou du moins l aura ravalé a un lander allemand!!!!

Alors quels économistes et où sont leurs cours et exposés magistraux sur Dailymotion ou sur YouTube??????
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Mer 4 Avr 2018 - 10:05

Il suffit de regarder leurs interventions au parlement européen par exemple. Il suffit d'aller sur le site de notre mouvement. Nous en avons un qui est inscrit sur le forum. Bruno Lemaire en est un, Bernard Monot en est un autre et ils ne sont pas seuls. Oui il faut écouter les uns et les autres pour se forger une opinion solide. Non il ne faut pas écouter le chant lancinant de nos adversaire. Oui nous avons un programme solide et cohérent en matière financière. Plus nous progressons et plus les attaques se font au dessous de la ceinture pour nous décrédibiliser.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mer 4 Avr 2018 - 10:31

@gemini a écrit:Il suffit de regarder leurs interventions au parlement européen par exemple. Il suffit d'aller sur le site de notre mouvement. Nous en avons un qui est inscrit sur le forum.  Bruno Lemaire en est un, Bernard Monot en est un autre et ils ne sont pas seuls. Oui il faut écouter les uns et les autres pour se forger une opinion solide. Non il ne faut pas écouter le chant lancinant de nos adversaire. Oui nous avons un programme solide et cohérent en matière financière. Plus nous progressons et plus les attaques se font au dessous de la ceinture pour nous décrédibiliser.

pancarte+1
avatar
dysneylandresort

Age : 29
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

Bruno lemaire c'est a dire?

Message par dysneylandresort le Ven 6 Avr 2018 - 17:41

@ano a écrit:
@gemini a écrit:Il suffit de regarder leurs interventions au parlement européen par exemple. Il suffit d'aller sur le site de notre mouvement. Nous en avons un qui est inscrit sur le forum.  Bruno Lemaire en est un, Bernard Monot en est un autre et ils ne sont pas seuls. Oui il faut écouter les uns et les autres pour se forger une opinion solide. Non il ne faut pas écouter le chant lancinant de nos adversaire. Oui nous avons un programme solide et cohérent en matière financière. Plus nous progressons et plus les attaques se font au dessous de la ceinture pour nous décrédibiliser.

pancarte+1

Bonjour,

Du revenu universel:

Je reviens de regarder sa page sur Wiki: déjà le revenu universel??? Laissons cela à l' utopiste Hamon!
Un revenu de base pour éliminer la pauvreté?
Mais oui, au départ çà marchera un peu comme les primes pour les pompes à chaleur ou les petites voitures de remplacement pour le diesel:
J' explique: ce sera une aubaine pour les commerçants de dire au misérable qui touche ce revenu: mettons 1000eu par mois: bah cette objet,  voiture, télé,  machine à laver, loyer, je vous le propose à son prix ancien + 500eu disons; "vous avez les moyens de payer vous travaillotez mais vous touchez le revenu de base alors vous avez les moyens"!
Alors qu' avant il valait 200eu!!!
L' exemple des pompes à chaleur pour laquelle une prime de 10000eu était donnée! il faut se rappeler que cette PAC valait 5000 eu avant la prime et maintenant elle vaut.....15000eu !!
C est comme le prix d' une pelle à Dawson City au temps de la rue vers l'or: 10000 dollars!!

Vous voyez l absurdité de cette notion tout Lemaire qu' elle est, avec de telles proposition on videra l' eau de la mer pour arroser encore les plus âpres au gain en position dominante!
Et on découragera le smicard à 1300 eu qui se lève à 04h pour aller embaucher à 07h à la cimenterie et finir par y cracher ses poumons tant c'est toxique ! Le travail tue contrairement à ce que disait les nazis sur certains frontons!! Et certains y ont si bien réfléchi que ne rien faire sera une aubaine! Merci l 'économie en chute libre alors!!
Bien malin le bédouin d' Algérie qui en bricolant des papiers, touchera son revenu universel envoyé en recommandé là bas avec l approbation des mrap licra et autres!!
Si c'est çà les idée de Mr Lemaire , je m 'inquiète!
Et puis l' appel d' air à tous les damnés de la Terre?????
Pour moi toute peine mérite salaire et tout salaire vient d'un effort personnel !
Encore une inversion des valeurs!!
Les idées de vos dirigeants au FN sont vraiment bizarres?????
Je commenterai la suite un autre jour: il faut du temps pour poster, c'est peut être pour cela que nous sommes si peu!

En plus le sieur Lemaire ferait bien de se trouver un alias s'il ne veut pas qu'on le confonde partout sur Dailymotion sur YouTube avec le traitre du LR passé chez en marche: un pseudo comme Johnny ou Hallyday maintenant que le FN change aussi de nom c'est pratique et ça évite les confusions: ex Staline ne s'appelait pas Staline c'etait illitch machin truc chouette bref inretenable! lui c'est à cause de la confusion avec ou sans espace on retombe toujours sur l' autre!!!!
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 17 Avr 2018 - 17:37


Opération « il faut sauver le soldat Macron » : La coûteuse semaine « comm’ » de l’Élysée


Communiqué de presse de Sébastien Chenu
Député du Nord
17 avril 2018
(Source)


Après un passage au Journal télévisé de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 jeudi dernier, le président Macron répondait hier soir aux questions de Jean-Jacques Bourdin et d’Edwy Plenel en direct de BFM-TV et RMC. L’objectif affiché : dresser le bilan anniversaire de sa première année à l’Elysée.

C’était, pour les patrons de groupes de presse, une coûteuse opération « sauver le soldat Macron » à l’heure où le pays est immobilisé par des grèves multiples et où près de la moitié des Français se déclarent déçus par l’action du président (sondage Elabe du 15/04/2018).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que seule la tour Eiffel a brillé sur le plateau du théâtre Chaillot. Le président Macron n’a fait aucune nouvelle annonce, si ce n’est qu’il ne reculerait pas sur son programme de casse sociale du service public. Il reste campé dans son image de président des riches, qui demande des efforts toujours aux mêmes – les retraités, les travailleurs, les salariés du service public – tandis qu’il réserve les cadeaux fiscaux à ses amis millionnaires.

Concernant les frappes en Syrie, Emmanuel Macron a fait preuve d’une désinvolture étonnante en invoquant un principe de « légitimité internationale », qui n’a aucune valeur sur le plan strictement juridique. De plus, le peuple français attend toujours les preuves de l’utilisation d’armes chimiques par le gouvernement syrien, qui n’existent pas puisque l’enquête n’a pas encore eu lieu. Depuis le précédent irakien, l’opinion publique est en droit d’exiger de solides garanties en la matière avant toute intervention militaire.

Enfermé dans un verbiage de technocrate, le président Macron a sans aucun doute peiné à captiver l’attention des Français pendant ces longues heures, et cela d’autant plus que des thèmes majeurs comme l’immigration, l’insécurité et le terrorisme ont à peine été abordés. Au final, comme toujours avec Emmanuel Macron, c’est beaucoup de soin accordé à la mise en scène pour un contenu des plus creux.

**

Macron : le pervers-narcissique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand le 1er de cordée est un « individualiste patenté », sachez qu’au moindre problème, il n’hésitera pas à trancher la corde et à sacrifier les vies de ceux qu’il devait protéger !

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mer 25 Avr 2018 - 7:46


La promenade des Macron aux Etats-Unis d'Amérique du nord est d'une épouvantable loufoquerie.

Deux dirigeants qui se font des « mamours », qui se passe la main dans le dos et qui se caresse les fesses, c’est se moquer des peuples.
Certains médias vont même jusqu'à nos qualifier de diner « intime », de « glamours », etc.

La fellation médiatique n’a donc pas de limite ?

En réalité, le glamour a du plomb dans l’aile (et pas qu’en Syrie !).

**

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Mer 25 Avr 2018 - 10:42

Ce n'est pas tintin qui est allé en Amérique, mais Milou.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par Chevalier du Temple Hier à 17:38

@ano a écrit:
La promenade des Macron aux Etats-Unis d'Amérique du nord est d'une épouvantable loufoquerie.

Deux dirigeants qui se font des « mamours », qui se passe la main dans le dos et qui se caresse les fesses, c’est se moquer des peuples.
Certains médias vont même jusqu'à nos qualifier de diner « intime », de « glamours », etc.

La fellation médiatique n’a donc pas de limite ?

En réalité, le glamour a du plomb dans l’aile (et pas qu’en Syrie !).

**


Vraiment, cette rencontre entre Macron et le Donald était quelque chose de jamais vue entre deux chefs d'Etat. On aurait dit la "cage aux folles" avec des je te tiens la main pendant que tu me caresses la joue. La main au cul m'a beaucoup inquiétée car là, la réputation de la France était engagée. Ce n'était plus de l'amour, c'était de la rage mais l'apothéose, c'est quand au cours des discours habituels, Macron a pris la main du Donald puis l'a embrassé dans le cou. Pris d'un léger soubresaut, le Donald s'est adressé à l'assistance amusée en disant : << J'aime cet homme- là >>. Raccompagnant à sa voiture ce précieux compagnon dévoué à sa cause qui ne cessait pas de le couvrir d'éloges, Trump a posé son front sur le front de ce jeune dauphin en lui faisant des yeux calins. Que faut-il dire de ces attouchements entre chefs d'Etat, pour le moins inhabituels, je n'ai pas le coeur à le dire mais ce qui est certain, c'est que les merdias se sont bien marrés.

Contenu sponsorisé

Re: En Marche Arrière : Retour à l’âge de pierre !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 27 Avr 2018 - 4:39