www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Partagez
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par ano le Mer 23 Aoû 2017 - 10:16

« Autoriser officiellement les téléphones en prison ?
Nicole Belloubet, Ministre de la Justice, est bien l'héritière de Taubira et de son laxisme effarant ! »

– Marine Le Pen –

**

Sécurité, Équité & Justice, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y a des indulgences qui sont un déni de justice !
(Joseph Joubert)
avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par solimp le Mer 23 Aoû 2017 - 11:57

33 000 portables saisis en 2016 dans les prisons Sad et 33 000 ce n'est que les saisis.

Il y a vraiment un problème dans les prisons.nuage

On ne dit plus prison mais "lieux de privation de liberté". Eclat


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par solimp le Mer 23 Aoû 2017 - 19:21

Portables "bridés" en prison : les surveillants hostiles.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/portables-brid%C3%A9s-en-prison-les-surveillants-hostiles-loip-favorable/ar-AAqA14d?li=BBwlBpb&ocid=ientp

Ils vont demander une prime pour compenser la perte sur leurs commissions sur le trafic de portables.


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par ano le Mer 23 Aoû 2017 - 20:36

zolimps a écrit:Portables "bridés" en prison : les surveillants hostiles.
Ils vont demander une prime pour compenser la perte sur leurs commissions sur le trafic de portables.

Vous en profitez pour essayer de faire de l'humour, pourquoi pas ?

Mais reconnaissez quand même qu'il faille être une vraie chèvre pour proposer un renoncement comme celui-là ...

... et cela quel que soit la ridicule pirouette qu'elle tente pour rétropédaler !


**
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par ano le Mer 27 Sep 2017 - 8:42


Il a une relation sexuelle avec une enfant de 11 ans, le viol n'est pas retenu

dauphiné, le 26 septembre 2017
(Source)


L'affaire fait du bruit : le 24 avril dernier, dans le Val-d'Oise, une fillette de 11 ans a eu une relation sexuelle avec un homme de 28 ans qu'elle ne connaissait pas. Une plainte a été déposée pour viol. Mais l'auteur présumé des faits est jugé ce mardi à Pontoise pour « atteinte sexuelle ». Car la fillette a suivi l'homme et a subi l'acte sans protester. L'homme n'a pas été menaçant.

Il encourt 5 ans de prison

Cette qualification d'« atteinte sexuelle » fait toutefois polémique. Il s'agit en effet d'une infraction que le Code pénal définit comme « le fait, par un majeur, d'exercer sans violence, contrainte, menace, ni surprise, une atteinte sexuelle sur la personne d'un mineur de 15 ans » et qui est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende (alors que le viol est punissable de 15 ans de réclusion criminelle, 20 ans lorsque la victime est mineure).

« Tétanisée »

Mais la mère explique le comportement de sa fille : « Elle était tétanisée, elle n'osait pas bouger, de peur qu'il la brutalise ». Une absence de contrainte physique qui écart la qualification de viol.

Et l'avocate de l'enfant, Me Diebolt, insiste : lors d'un viol, « la sidération et la dissociation conduisent à l'anesthésie. On ne ressent plus sa peur [...] C'est d'autant plus vrai pour un enfant. Dans les films, on se débat. Mais, dans la vie réelle, on est souvent tétanisé. » L'avocate espère obtenir une requalification des faits en viol devant la justice.

Le Haut conseil à l'égalité a également réagi, par la voix de sa présidente Danielle Bousquet : « Il est impensable que l’on interroge encore le consentement de jeunes enfants dans le cas de relations sexuelles avec des adultes. Ces faits sont des viols et doivent être jugés comme tels. »

Le Haut Conseil à l’Égalité rappelle que parmi les victimes de viols et de tentatives de viol, 59% l’ont été pour la première fois avant leurs 18 ans.

Le procès aura finalement lieu le 13 février prochain

L'audience qui devait se tenir ce mardi après-midi a finalement été renvoyé au 13 février, le temps d’examiner une question de procédure soulevée par la défense.

**

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par ano le Mar 2 Jan 2018 - 17:07

Prisons : ils sont devenus fous !


Nicolas Dupont-Aignan
Député de l’Essonne
Président de Debout la France
2 janvier 2018
(Source)


Aujourd’hui, Le Monde nous apprend que le ministère de la Justice a lancé un appel d'offres pour équiper les cellules des prisons françaises en téléphone.

Après les évènements intolérables survenus hier à Champigny, la seule réponse du Ministre de la Justice est donc d’assurer davantage de confort aux détenus avec une décision d’une stupidité sans doute jamais atteinte.

Cette décision va engendrer deux problèmes :
La fragilisation du système carcéral avec un risque d’évasion accru ;
L’abandon de la notion d’isolement d’un milieu défavorable avec la possibilité donnée aux malfrats de piloter leurs trafics depuis les murs de la prison.

Par son idéologie laxiste teintée de fausse compassion, le gouvernement, dans la droite lignée de son prédécesseur, a choisi son camp : celui des bandes qui dévalisent, violentent ou dépouillent dans nos quartiers, celui des caïds et des voyous qui pourrissent la vie de nos concitoyens.

Alors que le niveau d’insécurité dans notre pays n’a jamais été aussi haut, je propose 11 mesures immédiates :

1.Abroger les lois Dati et Taubira, créer 40 000 places de prison supplémentaires et recruter 5000 gardiens de prison

2.Expulser tout étranger condamné

3.Instaurer des peines planchers de prison ferme pour toutes agressions (du jet de pierres aux coups et blessures…) de fonctionnaires de police, de gendarmerie ou de pompiers et la détention préventive pour les auteurs de ces actes jusqu’à leur procès.

4.Limiter le recours au sursis sans incarcération à 2 jugements : le recours au sursis ne pourra être appliqué qu'à deux reprises, la troisième condamnation entraînant automatiquement la résiliation du sursis même si la nature des faits est différente.

5.Poser comme principe, sauf cas exceptionnel, le mandat de dépôt à l’audience de jugement quand il y a condamnation à une peine de prison ferme

6.Renforcer les pouvoirs du renseignement pénitentiaire

7.Définir une politique ambitieuse de sécurité et de dignité pour les détenus et l’Administration Pénitentiaire par l’application sans exception du principe d’un détenu par cellule : cette mesure est indispensable et essentielle pour respecter les lois existantes, éviter la promiscuité entre détenus et garantir leurs intimités et éviter la radicalisation

8.Développer le travail en prison pour faciliter la réinsertion

9.Rétablir le costume pénitentiaire indispensable à l’égalité de traitement des détenus, éviter les signes distinctifs religieux
10.Installer des brouilleurs de manière systématique pour rendre inutilisable les téléphones portables qui entrent en prison et remettre les fouilles corporelles après chaque visite

11.Supprimer le système de la cantine et celui de l’épicerie et revoir la procédure relative aux colis reçus en provenance de l’extérieur. Les systèmes de la cantine et de l’épicerie ne visent qu’à acheter la paix dans les prisons en améliorant de façon inégalitaire le sort des détenus en permettant plus de confort (notamment alimentaire) à ceux qui peuvent se le permettre financièrement. Ce dispositif foncièrement inégalitaire ne peut être cautionné par l’Etat qui a la charge de l’hébergement et de l’alimentation des détenus

**
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par ano le Lun 22 Jan 2018 - 18:23


Prisons : « On est en train d'aller vers la catastrophe »

point, le 22 janvier 2018
(Source)


Surpopulation carcérale, conditions de travail déplorables, délabrement des établissements, etc. Les raisons de la grogne des surveillants sont multiples.

« Première sommation. Je vous demande de partir et de libérer l'accès », lâche sans trop de conviction un policier, ce lundi matin, à l'entrée du centre pénitentiaire d'Alençon-Condé-sur-Sarthe. En face, les surveillants, attroupés dans une fumée noire et âcre dégagée par des pneus en flamme, répliquent en entonnant La Marseillaise. Avant de lancer leur slogan : « La police, avec nous ! La police, avec nous ! » Guère enclins à sonner la charge contre des collègues des forces de l'ordre, et soucieux de ne pas attiser les colères alors que les négociations s'annoncent compliquées à la Chancellerie, les policiers renonceront finalement à intervenir…

La scène se répète depuis plusieurs jours un peu partout en France. Les surveillants se font parfois déloger au gaz lacrymogène, comme à Fresnes la semaine dernière, ou dans un esprit de camaraderie, comme lundi matin à Angoulême. Depuis le début du mouvement de contestation des surveillants pénitentiaires, les affrontements entre forces de l'ordre restent heureusement rares.


Lundi 22 janvier, les syndicats évoquent 140 établissements bloqués. Sans minimiser le phénomène, l'administration pénitentiaire, elle, parlait à la mi-journée de 10 établissements pénitentiaires complètement bloqués et 13 refus de prise de service. Les gardiens expliquent avoir « rendu les clés ». De nombreux rassemblements ont lieu devant des dizaines d'autres prisons, sans toutefois porter trop sérieusement atteinte à la gestion carcérale, ajoute l'administration.

Une colère sourde

La situation ne peut pas perdurer. Des policiers sont mobilisés pour remplacer les grévistes dans plusieurs établissements en France, malgré l'avis contraire des syndicats, dont Unité SGP-Police FO, qui demande au gouvernement de prendre des « mesures immédiates ». Dans plusieurs prisons bloquées ce lundi, ce sont les équipes de nuit qui enchaînent sur une nouvelle journée de travail, faisant craindre des incidents. La gestion des détentions s'en retrouve affectée.

« On supprime des parloirs, des promenades, des points-phones, confie une source proche du dossier. Pour le moment, on a juste quelques refus de réintégrer. Mais on surveille tout cela de très près… » Le mouvement de contestation des surveillants a éclaté après une série d'agressions physiques, début janvier. La colère, sourde, a grondé d'en bas, et a rapidement dépassé les représentants syndicaux, rappelant la grogne des policiers en septembre dernier.

4 000 violences physiques sur gardien chaque année

Très médiatisées, ces agressions ne sont toutefois pas nouvelles : 4 000 violences physiques sur gardien sont recensées chaque année ! « Nous ne notons pas de hausse particulière des agressions ces dix derniers jours », affirme l'administration. Mais le contexte – l'incarcération d'islamistes radicalisés ou de retour de Syrie, une population pénale qui ne cesse d'augmenter, des prisons dégradées et insalubres, des effectifs insuffisants, etc. – rend ces agressions d'autant plus insupportables.

Alors que la mobilisation était à la base tournée vers la question sécuritaire, les revendications concernent aujourd'hui les rémunérations et les statuts des gardiens de prison, une profession dangereuse et mal payée. « Je dis toujours que la vie n'a pas de prix : ce n'est pas en donnant cinquante euros par mois en plus qu'on va régler le problème des agressions, explique Stéphane Barraut, secrétaire général adjoint de l'Ufap-Unsa. Mais après, il y a un principe de réalité. Si nous avons d'énormes difficultés à recruter, c'est parce que le métier et les paies ne sont pas attractifs. »

Des arrêts maladie à la chaîne

La profession, ingrate, souffre également d'un important turn-over dû à des arrêts maladie à la chaîne. De nombreux jeunes surveillants doivent passer des années en région parisienne dans les établissements les plus durs et les plus surpeuplés, avant de pouvoir prétendre à une mutation dans de petites maisons d'arrêt, qui offrent de bien meilleures conditions de travail. Certains profitent aussi d'une passerelle et bifurquent, dès que l'occasion se présente, vers d'autres corps de métier au sein des forces de l'ordre.

Les surveillants en ont assez de fonctionner en « mode dégradé » avec, par exemple, un seul surveillant pour tout un étage. Aussi les propositions – parfois vagues – de la garde des Sceaux qui portent sur l'aspect sécuritaire (quartiers spécifiques pour détenus violents, renforcement des équipements de sécurité) sont-elles apparues insuffisantes. Tout comme les 1 100 créations de postes annoncées sur quatre ans. « C'est une bonne base de travail, concède Stéphane Barraut. Le problème est que ce n'est pas très lisible. C'est du moyen terme ou du long terme. Les personnels veulent du concret. »

Des prisons pour détenus violents ?

Plutôt que des quartiers pour détenus radicalisés et/ou violents, l'Ufap-Unsa réclame ainsi des établissements à part entière, spécialisés et adaptés, en dehors des prisons traditionnelles. Une revendication qui pourrait s'intégrer à la promesse du gouvernement de créer 15 000 places de prison supplémentaires, mais qui ne verrait toutefois pas le jour avant une dizaine d'années. Les syndicats devaient également demander lundi à la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, une revalorisation indemnitaire, qui pourrait passer par une augmentation de la prime de risque et par le paiement effectif des heures supplémentaires.

FO Pénitentiaire réclame quant à lui une revalorisation statutaire, qui ferait passer les gardiens de la catégorie C à la catégorie B. Dans tous les cas, poursuit Stéphane Barraut, une solution doit être trouvée rapidement : « On n'a pas connu un tel mouvement depuis 1992. On est en train d'aller à la catastrophe. La police qui déloge des surveillants, c'est intenable pour le gouvernement. » Matignon procédera-t-il à des arbitrages financiers avant le « plan pénitentiaire global » promis par Emmanuel Macron pour la fin février ? Le chef de l'État a annoncé une réflexion pour un recours massif à des alternatives à la prison, comme le placement sous surveillance électronique (PSE) ou les travaux d'intérêt général (TIG). Une décroissance carcérale que Christiane Taubira avait cherché à atteindre en son temps, sans jamais y parvenir.

**

Prisons Françaises : les camps de vacances fédéralistes !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La justice est la sanction des injustices établies !
(Anatole France)



avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par CoqGaulois le Lun 22 Jan 2018 - 19:45

Plus la situation des citoyens en général et des victimes d'agressions en particulier se dégrade plus celle des délinquants s'améliore. On sait de quel côté sont les politiques, de leur côté celui des escrocs et des parasites, les loups ne se mangent pas entre eux.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par ano le Jeu 25 Jan 2018 - 17:33

Bientôt le room-service dans les prisons ?


Communiqué de Steeve Briois
Député européen
24 janvier 2018
(Source)


Depuis plusieurs jours, les surveillants de la prison de Bapaume se mobilisent pour l’amélioration de leurs difficiles conditions de travail et expriment leur ras-le-bol comme tous leurs collègues.

Ce mercredi, les gendarmes mobiles ont eu ordre d’intervenir et de déloger le piquet de grève des surveillants.

Plus d’une dizaine de fourgons de gendarmerie furent mobilisés sur réquisition du Préfet pour permettre à trois cantiniers d’entrer pour distribuer gratuitement du tabac aux détenus.

C’est une nouvelle étape qui vient d’être franchie : après la télé, après la PlayStation, après le téléphone, l’Etat mobilise les forces de l’ordre pour assurer le room-service des délinquants incarcérés.

La Ministre de la Justice est totalement dépassée par la situation et commet une erreur majeure en se plaçant du côté des prisonniers plutôt que des courageux gardiens de prison.

Ces derniers attendent une réelle prise de conscience du gouvernement, des mesures concrètes ainsi que des moyens pour exercer leur mission en toute sécurité !


Je me rendrai jeudi matin à la rencontre des surveillants de la prison de Bapaume.

**

Macron recule devant l'extrême-gauche « et en même temps » dresse les forces de l'ordre les unes contre les autres ...
Dites Stop !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est vrai que nommer une chèvre à la justice n'est pas forcement une bonne idée !
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par ano le Dim 28 Jan 2018 - 8:12


Carte judiciaire : la justice s'éloigne


Thierry Giorgio
Délégué National à la Justice (Debout la France)
Rendue au nom du peuple Français
25 janvier 2018
(Source)


La Loi annoncée de programmation sur la Justice (1er Semestre 2018), telle qu'issue des « cinq » déconcertants « chantiers », sans concertation, prévoit une nouvelle réforme de la Carte Judiciaire.

Initiée par les gouvernements précédents qui avaient réussi le tour de force de supprimer en un temps records de nombreuses juridictions de première Instance en taillant notamment au sein des Tribunaux de Commerce, Madame BELLOUBET entend poursuivre pour respecter la promesse du candidat Macron.

Initialement fondée sur de surprenants motifs d'accroissement de la démographie (ce qui aurait du amener à renforcer les juridictions existantes), et sur ceux tirés de l'argument des économies d'échelle (non réalisées), l'argument s'est déplacé sur le terrain de l'harmonisation de la carte Judiciaire avec la carte nouvelle des Régions, cette couche inutile du mille-feuilles administratif dénoncée par DLF.

Ainsi plusieurs Cours d'Appel seraient appelées à disparaître sur l’ensemble du territoire métropolitain...

Une question préalable aurait dû se poser : quelle est l'utilité réelle d'une telle mesure imposée pour le justiciable qui est quand même le premier concerné, d'autant que la Justice serait rendue à son nom ?

Aucune.

La reforme organise progressivement, sous couvert d'un alignement géographique, un véritable désert judiciaire. Le quantitatif technocratique prime, une fois de plus, sur le qualitatif d'une Justice due et attendue. Éloigner les Palais de Justice des justiciables ne favorise d'évidence pas la Justice de proximité, ralenti l’accès au Juge, et à terme dématérialisera totalement le fait de Juger.

N'est-ce pas là finalement l'objectif recherché ? Celui d'une Justice totalement automatisée ? La justice du formulaire en ligne, celle du jugement à distance et évidemment, si possible sans Avocat, cet « empêcheur de tourner en rond », qui s'oppose inlassablement à l'autorité injuste et à l'autoritarisme.

La France des déserts s'étend et se développe sous l'autorité de l’État qui exécute mécaniquement des directives ou qui peaufine le projet d'une Europe Fédérale.

Dans ce nouveau désert, la Justice va s'ensabler toujours plus, ne laissant à terme que l'illusion de son mirage.

**

Contenu sponsorisé

Re: La Justice selon la chèvre Bellou-bête !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 18 Fév 2018 - 5:53