www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

La France que j'aime en images

Partagez
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

La France que j'aime en images

Message par Chevalier du Temple le Sam 6 Jan 2018 - 1:20

Treffort Cuisiat : accroché aux premiers contreforts du Jura, ce village perché a gardé son plan du moyen âge. Ce village établit la jonction entre la Bresse à l'ouest et le Revermont à l'est. Au moyen âge, la seigneurie savoyard de Treffort, cerné de remparts, joua un rôle important dans la région. Autrefois essentiellement terre de vignes, nombre de maisons dissimulent de remarquables caves à vin.


St Trivier de Courtes : le bourg offre l'image d'un bel ensemble caractéristique de l'architecture villageoise bressanne. Entre la flèche élevée du clocher et l'élégant clocheton renaissance de l'ancien hospice, les constructions se sont serrées le long des deux voies parallèles de la Grande Rue et de la rue de l'hôpital. Deux tours, la porte de la ville, les restes des murailles et de la butte féodale rappellent les destinées défensives de la place.


Vonnas : au cœur du bocage bressan, c'est un village d'eau, de fleurs et de charme. L'eau est présente partout à Vonnas, par les deux rivières qui traversent la commune, la Veyle et le Renom et se partagent en plusieurs bras, et les Biefs. Le site a été habité depuis fort longtemps. On trouve sur la commune la trace de deux voies romaines et de nombreux objets gallo-romains ont été découverts lors de fouilles. Bourg prospère aux XVIIe et XVIIIe siècles, Vonnas fut marqué par la révolution. Il reste actuellement dans le village de beaux exemples de l'habitat rural bressan à colombages.


Chavannes s/Reyssouze : avec un paysage vallonné et boisé, cette localité est tout en surprises. Le coeur du village ou des hameaux comme celui de Corcelles ou Les Darbonnets, au-delà de chemins boisés ont beaucoup de charme. Subsistent quelques moulins transformés, celui de Montrin dans le creux de la vallée ou celui de la Haute Serve qui a conservé ses retenues, sa machinerie et un bel ensemble de maisons remarquablement restaurées. De belles demeures ponctuent ce paysage, comme le château Mignon, où vécut Roger Vailland, ou les vestiges du château de Brioude. Bien que ses vieux murs aient été crépis, ses fenêtres dessinent toujours des accolades et il reste bien assis sur sa motte médiévale. Située un peu au-dessus du village, l’église d’origine romane est dédiée à St Martin. Des remaniements ont changé ses décors mais peu sa forme. Elle conserve une nef unique juste embellie par deux chapelles dites seigneuriales.


Chavannes s/Suran : jadis cité comtoise, Chavannes était une porte d'entrée fortifiée de la Franche-Comté. La seigneurie de Chavannes se composait d'un château et du bourg fortifié protégé par des fossés de 10 mètres de large. Après 1678 et la capitulation de la Franche-Comté, les remparts furent peu à peu remplacés par des maisons et les fossés par des jardins. Ancienne possession de l'abbaye de St Claude, elle passa au Xe siècle à la nouvelle abbaye de Gigny puis en 1191 à Etienne de Bourgogne, ancêtre de la maison de Chalon.


alavre : il s'agit d'un pittoresque village fleuri qui mérite une halte pour ses maisons anciennes, son église du XIXe siècle et ses vieux moulins à eau. Le bourg est situé dans un cadre privilégiée dans un creux de collines. Le visiteur remarquera aussi le calvaire gothique inscrit au hameau de Dingier.


Pérouges : le village classé parmi les plus beaux villages de France a conservé ses remparts médiévaux. Se dresse encore l'église forteresse avec son chemin de ronde, ses meurtrières et ses clefs de voûtes aux armes de la Savoie. Le vent de la Révolution a pourtant soufflé ici, comme en témoigne le grand tilleul qui ombrage la place de la Halle. Le Moyen Age et la Renaissance sont encore très présents : deux logis à colombages du XIIIe siècle, une galerie gothique et un cadran solaire. La rue des Rondes, dont la rigole centrale était destinée à recueillir les eaux usées, rappelle un temps où "tenir le haut du pavé" avait un sens propre. Elle est bordée de façades renaissance et de maisons de tisserands.


Châtillon s/Chalaronne : la cité médiévale est traversée par la Chalaronne. Elle convie à flâner le long de ses quais colorés, un oeil sur l'histoire, avec sa halle du XVe siècle, ses maisons à colombages, son église de brique et ses ruelles, son ancien hôpital et son écomusée, et un oeil sur le présent, avec ses boutiques gourmandes et son marché du terroir, son musée du train miniature, ses ateliers d'artisans d'art et ses équipements de loisirs. Avec ses ponts fleuris et ses maisons aux pans de bois, elle a même un air de petite Venise ou de petite Bruges.


St Sorlin en Bugey : ce pittoresque village est situé au pied des derniers contreforts du Jura, sur la rive droite du Rhône. Il est connu pour ses monuments : la fresque St Christophe, ses lavoirs, ses châteaux, son église. L’attrait du village vient aussi de son fleurissement : nombre de rosiers décorent les rues et les façades des maisons.


Lhuis : la position de ce bourg calé au creux d'un vallon dominé par la gorge du Creux du Nant, entre le Rhône te les pays de la haute montagne, suffit à expliquer son nom (porte en vieux français). Le château féodal des sires de la Tour du Pin, dont il ne reste que le donjon tronqué du XIIe siècle, fermait l'entrée du vallon. L'ensemble du bourg profite de l'ombrage d'une végétation dense , et les flancs de la montagne sont couverts de bois jusqu'à la limite  des vignes.


Oncieu : le village actuel disposé autour d'un pré rond, est établi sur une calotte calcaire et les murs du pré central sont accrochés aux rebords apparents du rocher, les habitations collées à l'extérieur de ce mur, ce qui prouve que la propriété de ce pré s'est imposée à des habitants survenus du dehors. Cette observation permet de reconnaître dans ce pré rond à la porte du château féodal, la part utile du domaine, réservée aux usages domestiques, jardin et pâture, dont la dimension est donnée autrefois par le vol du chapon.


Ambronay : tout au bout de la plaine de l’Ain, au pied des collines dominées par le mont Luisandre, la belle cité offre au visiteur une multitude de trésors à découvrir, au premier rang desquels se situe la magnifique abbaye Notre Dame dont la construction a commencé en l’an 800. Au cœur du village, les vielles maisons et leurs fenêtres à meneaux sont pleines d’un charme ravissant, tandis que la Tour des Archives continue d’étendre son ombre protectrice sur l’ensemble du village. Dans le parc, aux arbres séculaires, le beau château du XVIe siècle est devenu Hôtel de Ville. Enfin à l’extérieur, deux très beaux lavoirs, deux vieux fours à pain, une chapelle St Jacques, une bastide et un remarquable pigeonnier donnent envie de prolonger un séjour particulièrement agréable. Sans oublier la maison natale de Louis Tholon, inventeur du spectroscope à vision directe et la bastide du hameau de Gironvile, dite aussi Fort Sarrazin. A proximité, à découvrir le pittoresque village de l'Abergement de Varey.


Montagnieu : ce village est situé sur un éperon dominant la rive droite du Rhône, dans la zone de production des vins du Bugey. Les rivières La Brive et La Perna sont les principaux cours d'eau qui traverse le village. D'un point de vue architectural, le visiteur pourra découvrir la tour d’Oncin qui est un bâtiment privé. Cette tour fut certainement construite au XVe siècle dans le but de constituer un maillon du système de défense des Comtes de Groslée. Sur cet emplacement s’élève actuellement une habitation formée de plusieurs corps de bâtiments.


Vaux en Bugey : ce village est une composition élégante de son centre moyenâgeux bâti autour de l'église. Aussi va-t-on de surprise en surprise en découvrant l'aspect original de ses vieilles maisons construites autrefois dans l'enceinte des fortifications dont les vestiges apparaissent de toutes parts. Ce n'est pas non plus sans une certaine émotion que l'on parcourt avec curiosité ses vieilles ruelles pavés autrefois de galets de rivière. Les maisons de la rue circulaire et celles autour de l'église conservent encore quelques fenêtres à meneaux datant du XVe siècle. Il reste aussi une tour bien conservée et des traces des anciennes portes de la ville avec d'autres vestiges de ce que le village fut autrefois.


Cerdon : le village se situe au sein d'une vaste combe qui a profondément entaillé le plateau du Bugey. Ses constructions se sont blotties au creux de ce paysage escarpé dominé à l'est par la montagne de l'Avocat. A mi pente, l'église isolée possède un choeur bâti au XVe siècle par ses chanoines. En contrebas, le vieux quartier s'est tassé le long du vallon de la Suisse. On peut y admirer notamment les belles façades à meneaux du XVe siècle.


Poncin : ce village du Bugey ouvre sa vallée : c'est un village médiéval en bordure de la rivière d'Ain avec son château classé, sa fameuse maison Bichat, ses fresques murales, sa poterie artisanale, sa maison des arts, etc ... Le visiteur notera également les vestiges de fortifications démantelées par Henri IV, ainsi que de belles maisons gothiques bordées d'arcades.


Vongnes : parmi les sites et les édifices de cette pittoresque commune, il faut citer l'église St Oyend qui possède une abside à chevet plat avec un décor géométrique peint sur les murs et la voûte, datant peut-être de la fin du XIVe siècle, avec la nef et la chapelle latérale de style gothique (fin du XIVe siècle). L'ensemble présente une architecture élégante. A découvrir également le château construit de 1767 à 1772, de style classique Louis XV. Un bel ornement intérieur est l'escalier de pierre de taille à rampe en fer forgé. Le village possède également un four banal (1880), une grande croix de pierre cylindrique, la Mairie (1880) et un bel habitat propre à la région.


Izieu : village classé village de montagne, la bourgade reste un village préservé et particulièrement remarquable pour la qualité de son patrimoine bâti. Toits à pignons arborant fièrement lauzes et tuiles écailles, fours banaux, ancienne cure du XVIIIe siècle, église forment un patrimoine remarquable à découvrir absolument dans cette région protégée par les montagnes.


Vesancy: cette bourgade du Pays de Gex est un village charmantde l'Ain. Il faut admirer dans ce site, plus particulièrement le château, belle maison forte reconstruite aux XIVe et XVe siècles.

    La date/heure actuelle est Jeu 19 Avr 2018 - 12:06