www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Producteurs, industriels, distributions : une rentabilité à long terme ?

Partagez
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Producteurs, industriels, distributions : une rentabilité à long terme ?

Message par ano le Jeu 22 Fév 2018 - 13:06


Communiqué de presse de Jean-Lin LACAPELLE
Vice-président du groupe FN au Conseil Régional IDF
22 février 2018
(Source)


La DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) vient de conclure à l’issue de ses investigations que l’enseigne de Distribution Intermarché a enfreint la loi en pratiquant la revente à perte.

En effet, fin janvier, des promotions allant jusqu’à -70% étaient proposées dans les supermarchés de l’enseigne provoquant des scènes de bousculade ahurissantes.
Ces promotions portaient sur différents produits de grande marque très emblématiques comme Nutella ou Pampers.
Cette exception de revente à perte (vente d’un produit à un prix inférieur auquel il a été acheté) n’est prévue que dans le cadre de période de soldes ou sur des produits dits saisonniers.
Intermarché n’a donc pas respecté la loi, conclut la DGCCRF.

Cette pratique de revente à perte pose une difficulté majeure. Elle incite les enseignes concurrentes à s’aligner, crée une véritable concurrence déloyale et met la pression sur nos producteurs auxquels on demande de faire des efforts toujours plus importants dans leurs tarifs.

En pleine période de renégociation des accords commerciaux entre la Grande Distribution et les fournisseurs dont la date limite est le 28 février 2018, cette infraction vient semer le trouble.

Le Front national demande à ce que la justice cesse toute indulgence et que la loi puisse s’appliquer, ce type d’infraction étant passible d’une amende de 375 000 euros.

Nous demandons aussi aux services de l’Etat de contrôler plus souvent les pratiques de la Distribution autour de 4 points :

– La multiplication des contrôles relatifs à la revente à perte afin de dissuader les grandes enseignes de réitérer ces infractions pourtant quotidiennes.

– Les pratiques de « chantage ou de menaces » souvent employées par certains distributeurs dans le cadre des négociations annuelles.

– Les centrales d’achat dites internationales basées à Genève ou Bruxelles dont on peut se demander si l’objectif premier n’est pas l’évasion fiscale.

– Les infractions d’ouvertures ou d’agrandissements des surfaces de vente réalisés sans autorisation de l’Etat.

**
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Producteurs, industriels, distributions : une rentabilité à long terme ?

Message par CoqGaulois le Jeu 22 Fév 2018 - 14:19

Bien entendu le commerce se doit d'être régi par des règles de concurrence mais condamner une enseigne pour avoir vendu des produits que je qualifierai de "populaires" à un prix trop bas est assez difficile à faire passer.
On peut aisément caricaturer cette action en disant que les nantis du système se battent pour que les pauvres n'aient pas accès trop facilement à des produits de consommation à bas prix. Ceux qui nous disent se battre pour le pouvoir d'achat des masses populaires combattent ceux qui leur vendent à pris trop bas, avouez que c'est un comble.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Producteurs, industriels, distributions : une rentabilité à long terme ?

Message par ano le Jeu 22 Fév 2018 - 17:06


La vente à perte ou plus exactement la revente à perte est une pratique qui consiste à revendre des produits en l'état, c'est-à-dire sans aucune transformation, à un tarif inférieur au coût d'acquisition ou au coût de revient. Elle est réglementée en France par les articles L442-2 et L420-5 du code du commerce. La revente à perte est interdite comme pratique illicite et déloyale. Sa pratique pourrait permettre à une entreprise d'évincer un concurrent en pratiquant dans un premier temps des tarifs ultra-agressifs pour ensuite vendre le produit à un tarif plus élevé, lui permettant de retrouver un bénéfice, une fois le concurrent évincé.
(Source)


**
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Producteurs, industriels, distributions : une rentabilité à long terme ?

Message par CoqGaulois le Ven 23 Fév 2018 - 12:41

@ano a écrit:
La vente à perte ou plus exactement la revente à perte est une pratique qui consiste à revendre des produits en l'état, c'est-à-dire sans aucune transformation, à un tarif inférieur au coût d'acquisition ou au coût de revient. Elle est réglementée en France par les articles L442-2 et L420-5 du code du commerce. La revente à perte est interdite comme pratique illicite et déloyale. Sa pratique pourrait permettre à une entreprise d'évincer un concurrent en pratiquant dans un premier temps des tarifs ultra-agressifs pour ensuite vendre le produit à un tarif plus élevé, lui permettant de retrouver un bénéfice, une fois le concurrent évincé.
(Source)


**

Oui j'en connaissais le but, effectivement si il y a vente à perte on le sait c'est dans un but futur de récupérer la mise et c'est vrai c'est un moyen d'éliminer la concurrence et par la suite pratiquer des prix exorbitants.
J'avoue que le côté info montée en épingle m'a un peu fait oublier la finalité de ce genre de pratique. Merci de le rappeler.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________

Contenu sponsorisé

Re: Producteurs, industriels, distributions : une rentabilité à long terme ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 21 Mai 2018 - 11:23