www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Partagez
avatar
celeste

Localisation : PACA
Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Livres, cinéma, sports
Humeur : joviale

L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par celeste le Lun 7 Fév 2011 - 13:38

http://www.temoignagechretien.fr/ARTICLES/Accueil/Le-manifeste-des-theologiens-allemands/Default-1-2394.xhtml


Plus de 150 théologiens germanophones ont signé un manifeste appelant l'Eglise catholique à entreprendre des réformes de fond.

Le manifeste "Kirche 2011, Ein notwendiger Aufbruch" (" Église 2011 : un renouveau indispensable") a été publié le 3 février dans le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung. Plus d'un tiers des 400 professeurs de théologie catholique enseignant dans les universités allemandes l'ont pour l'instant signé. Le dernier mouvement de ce type date de 1989 ("Déclaration de Cologne").

Qu'en pensez-vous ?


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rebondir avec Marine !
avatar
Patriot

Age : 28
Date de naissance : 17/01/1989
Localisation : France
Capricorne Date d'inscription : 19/02/2011
Passion : Etudiant en Droit/ Arts Martiaux

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Patriot le Sam 19 Fév 2011 - 19:56

Je pense que parmi les mesures à adopter il faudrait autoriser le mariage des prêtres. Un homme qui connaît l'amour d'une femme n'en n'aime pas moins Dieu. Et cela metrrait moins de disantce entre lui et ses fidèle. Mais d'un autre côté cela poserait le débat du divorce également. Mais cela serait bien peu de choses à côté d'une diminution des risques de pédophilie.
Le curé est un homme de spiritualité qui aide les êtres humains à vivre et à se délivrer des peurs des questions existencielles. Il est présent aux grandes étapes de la vie et c'est un peu un sage philosophe. Il n'en est pas moins un être humain aussi avec un corps et des besoins physiques. Le mariage serait donc une solution qui susciterai par ailleurs plus de vocations pour ce "métier".
Je pense que l'on peut parfous arrêter de se flagéler tout seul, se n'est pas pêcher de trouver un peu de bonheur sur Terre. Au contraire, ça pousse à le poursuivre au paradis et pour cela respecter le code moral catholique.

Après il ya la question du préservatif (entre autres) qui ramène à l'opposition stupide entre science et religion, à laquelle il faut trouver une solution intelligente et digne. Déjà les romains et les gaulois avaient des capotes vous savez. Elles étaient moins sophistiquées certes... lol

Pour l'avortement c'est aussi un gros problème. Le tout est de faire comprendre aux gens que l'Hôpital n'est pas un supermarché où on va toute les semaines pour se faire retirer un embryon... ça ne veut pas dire non plus que les victimes de viols, ou tout simplementles filles responsable d'une "inatention exceptionnelle' doivent être contrainte de garder un enfant. Ce n'est pas les opposants à l'avortement qui ont la charge d'élever ces enfants non-désirés...


***************************************************************************************
"Ma seule loi est celle des hommes, rédigée par les hommes et pour les hommes."
"Avant de chercher ce que peut faire ton pays pour toi, commence par te demander ce que toi, tu peux faire pour ton pays."
avatar
perspector

Age : 70
Date de naissance : 18/02/1947
Localisation : picardie
Verseau Date d'inscription : 01/08/2012
Passion : philosophie-mathematiques, spiritualité.
Humeur : Ouverture, rigueur et respect.

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par perspector le Dim 5 Aoû 2012 - 12:56

... Sur le fond, l'église a commis deux grandes erreurs, colossales, au cours des siècles:
1) préférer Aristote à Platon. La philosophie aristotélicienne est intéressante du point de vue de la logique, certes, mais entre les deux, le Maître était Platon. Aristote peut être réprésenté par une ligne horizontale, à rendance matérialiste. Platon par une ligne verticale, hautement spiritualiste. Le choix fait par l'église a considérablement alourdi et matérialisé son message.Mais sans doute voyait-elle dans les platonociens et néoplatoniciens de redoutables adversaires, alors qu'elle aurait pu y voir des alliées formidables...D'ailleurs il y a eu des Pères de l'Eglise Platonicien,s, au début: Clement d'Alexandrie par ex. Cela n'a l'air de rien des siècles après, mai c'est une erreur de penser cela, car cela influence toute l'orientation sur tous les plans, de l'église.

2) Le non respect de la parole du Christ: " rendre à César ce qui est çà César et...." C'est à dire faire une confusion entre les plans: le plan politique, socio-politique, et le plan spirituel, transcendant. L'affaire d'une église ( catholique ou autre...)est d'enseigner le message du Christ et transmettre les Sacrements, autrement dire d'être un pont ( ...Pontife) entre les hommes et Dieu. De les aider à s'élever vers la "lumière éblouissante". C'est un travail de verticalité. Les autres plans relèvent de l'horizontalité. La compromission ancestrale de l'Eglise avec les pouvoirs politiques l'a détournée en grande partie de sa mission. Un prêtre est une personne qui peut légitimement jeter un pont entre la terre et le ciel. non une assistante sociale, ni un député. Cette confusion est justement ce que l'on reproche maintenant à l'Islam....De plus, d'une manière plus théologique, le combat à mener contre le " Prince de ce monde" ne peut se faire en faisant des concessions à ce monde; ni en s'y situant soi-même. Il faut mener ce combat "d'aileurs".
avatar
Rémi95

Age : 37
Date de naissance : 04/09/1980
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 20/08/2012
Passion : moto, nature, lecture, la France mais pas celle d'aujourd'hui!
Humeur : Zen

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Rémi95 le Sam 25 Aoû 2012 - 19:51

Patriot,

J'aurais tendance à penser comme toi en pensant que moderniser l'église attirerait bien plus de monde... mais lorsque je vois l'expansion de l'Islam malgré des principes loin d'être plus modernes que ceux de l'Eglise, je me dis que seule la façon de faire passer les messages incite ou oblige les gens à se tourner vers une religion.

Personnellement je ne suis plus croyant, le temps et l'histoire ont eu raison de mes croyances mais je suis attaché à certains principes de l'Eglise, ceux-ci ayant participé à la construction de l'histoire de notre belle France.

Enfin, pour répondre à la question d'origine, et ceci n'engage que moi, je pense que s'il y avait UNE chose à changer, l'union avec une femme pour un prêtre serait utile et réduirait probablement le nombre de cas de pédophilie ce qui serait utile pour la société. Réformer plusieurs choses me semble improbable et impossible.
avatar
polosunshine

Age : 78
Date de naissance : 26/06/1939
Localisation : Fin fond de la Creuse
Cancer Date d'inscription : 11/05/2012
Passion : en principe je garde la tête froide
Humeur : Variable

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par polosunshine le Dim 26 Aoû 2012 - 14:08

Je ne sais pas ce qu'il faudrait faire.

Tout ce que je sais c'est que j'avais attendu de mon curé, c'est du travail à faire, y compris balayer la cour, et des conseils.

Conclusion démerde-toi toi-même.

C'est ce que j'essaye de faire.

Sad Sad
avatar
Invité
Invité

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Invité le Dim 26 Aoû 2012 - 20:04

Pour moi s'il devait y avoir une réforme ce serait d'accepter le sacerdoce pour les femmes, le mariage n'empêche pas un pédophile de le rester, parmi beaucoup de pédophiles avérés beaucoup sont des gens mariés que je sache, associer pédophilie et célibat est une erreur ? Ou pédophilie et homosexualité.
avatar
Zabou18
Modérateurs
Modérateurs

Age : 48
Date de naissance : 02/09/1969
Vierge Date d'inscription : 12/04/2012
Passion : Ma famille, mon pays, l'histoire

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Zabou18 le Dim 26 Aoû 2012 - 20:27

ma France a écrit:Pour moi s'il devait y avoir une réforme ce serait d'accepter le sacerdoce pour les femmes , le mariage n'empêche pas un pédophile de le rester , parmis beaucoup de pédophiles avérés beaucoup sont des gens mariés que je sache , associer pédophilie et célibat est une erreur ? ou pédophilie et homosexualité .

Je suis d'accord avec toi, le mariage n'empêche pas la pédophile, hélas.
Mais, autoriser le mariage des prêtres pourrait faire venir des jeunes.

Eddy de Dunkerque

Date d'inscription : 01/11/2011

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Eddy de Dunkerque le Jeu 1 Nov 2012 - 9:01

Le gros problème c'est que l'Eglise Catholique Romaine s'est énormément écartée de l'enseignement biblique... En plus elle n'a jamais rien fait pour attirer les gens, et surtout les jeunes... Parce que j'ai déja eu des Témoins de Jéhovah à ma porte, également des Mormons, mais jamais 1 curé !

La seule fois où les catholiques déposent quelque chose dans ma boîte aux lettres, ce n'est pas l'Evangile, ou 1 questionnaire pour me demander comment va ma foi, mais l'enveloppe pour le denier de l'Eglise !

Donc si au lieu de sans cesse demander du fric aux gens (même à ceux qui ne vont pas à la messe) l'Eglise prenait plus soin de la santé spirituelle de ses paroissiens, elle ne serait peut-être pas là où elle en est !
avatar
perspector

Age : 70
Date de naissance : 18/02/1947
Localisation : picardie
Verseau Date d'inscription : 01/08/2012
Passion : philosophie-mathematiques, spiritualité.
Humeur : Ouverture, rigueur et respect.

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par perspector le Jeu 1 Nov 2012 - 10:34

En fait si l'Eglise Apostolique et Romaine ( qui n'est pas la seule Eglise Chrétienne...) se plaint du manque de vocations, et de la déchristianisation de l'Europe, elle peut s'en prendre à elle-même. Il ne sert à rien de rejeter la faute sur les autres: la révolution, le marxisme, le matérialisme, et que sais-je encore!
Si elle nous proposait une pratique et un enseignement passionnants, il n'y aurait plus de problème. Mais avec les siècles, son message pour le grand public est devenu terne et fade, suite aux deux erreurs colossales dont j'ai parlé plus haut. Evidemment il y a toujours des personnes qui sont en contact avec l'essentiel du contenu originel, la moelle substantifique, mais elles sont rares. Comme me l'a dit un jour la supérieure d'un monastère cistercien il faudrait tout revoir dans l'Eglise. Dépoussiérer pour remettre en lumière l'ineffable trésor que le Chistianisme réel loge en son sein. Construire un nouvel enseignement totalement en phase avec les connaissances modernes, tout en ne reniant rien de la Tradition originelle, au contraire. En fait, par exemple, la science actuelle de pointe va de plus en plus dans une direction qui explique et justifie bon nombre de présupposés d'ordre spirituel. .. Et je dis cela en tant que docteur en mathématiques, excusez- moi de cette impertinence. Ce qui me fait pleurer, c'est l'attitude de nombre de théologiens et prêtres qui croient de moins en moins eux-même aux fondamentaux, et qui se réfugient alors dans une sorte d'intellectualisme, dont le but est de faire trop de concessions à la modernité, mais dans le sens de " rendre les armes". On essaie de " coller" désespérément aux modes de pensée modernes, mais en reniant l'essentiel du message originel. ( voir VaticanII). L'Eglise devrait être en avance sur son temps,si elle veut être un phare pour les hommes, mais malheureusement c'est le contraire,depuis longtemps déjà.
En ce qui concerne le mariage des prêtres, l'Eglise est victime de la " philosophie du camembert". C'est à dire qu'elle considère que le coeur humain est un fromage , qui a donc une surface limitée. Ainsi, si l'on enlève un morceau ( consacré au mariage) il en restera moins pour le reste des activités. Quelle pauvreté conceptuelle! Christ, que de souffrances on impose en ton nom! Au contraire l'Amour appelle l'Amour, et le coeur grandit en proportion! Il est vrai que dans certains cas, et pour certaines vocations particulières, relevant plus du monachisme que de la prêtrise, il peut être fait le choix de la chasteté. Mais c'est un autre sujet.
De plus il semble que le célibat ait été imposé aux prêtres uniquement pour des raisons d'héritage concernant les biens de l'Eglise...A vérifier.
avatar
Blanche d'Issy
Modérateurs
Modérateurs

Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 23/01/2011

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Blanche d'Issy le Jeu 1 Nov 2012 - 10:59

Finalement, Perspector, ne serais-tu pas plus proche de la RPR? (Religion Prétendue Réformée)


***************************************************************************************
blanche@partisansmarine.com
avatar
perspector

Age : 70
Date de naissance : 18/02/1947
Localisation : picardie
Verseau Date d'inscription : 01/08/2012
Passion : philosophie-mathematiques, spiritualité.
Humeur : Ouverture, rigueur et respect.

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par perspector le Jeu 1 Nov 2012 - 11:33

Non, Blanche, encore moins si j'ose dire. Car pour se réfugier dans l'intellectualisme (?)et la seule étude des textes, la lettre des textes sans l'esprit, il n' y a pas mieux....Franchement leurs cérémonies sont d'une pauvreté affligeante, c'est sec et dénué de toute envolée de l'âme. De plus ce qui me fait toujours rire c'est qu'ils ont " protesté" il y a des siècles, avec raison à l'époque il faut le dire, mais qu'ils continuent à " protester" en 2012! Que d'inertie mentale, culturelle, spirituelle. C'est le péché fondamental: l'inertie. C'est contraire à la Vie qui est mouvement, c'est aussi la caractéristique de la matière, la lourdeur, la pesanteur, dans laquelle l'homme est englué depuis la chute ( l'expulsion du paradis).
Remarquons que l'Eglise n'est pas dénuée d'inertie, non plus, dans son style, mais au moins ses rites sont riches et efficients, surtout dans les monastères. Elle a gradé la Tradition, en tout cas nettement plus que les " réformés". Certes ces derniers ont essayé de revenir aux origines, mais avec des outils conceptuels assez pauvres, rejetant toute expérience réelle, toute mystique, ce qui revient à vider le message de l'essentiel.
En réalité je me sentirais plus proche de l'Eglise Orthodoxe, pour tout dire. Son approche est moins intellectuelle qu'en Occident,plus axée sur la Voie du Coeur,plus positive aussi, en insistant sur le Christ rescussité,Maître du Monde Christ Pantocrator. Alors qu'ici on insiste sur le Christ en croix. Ce qui donne un caractère doloriste et gémissant qui est délétère pour l'esprit . De plus cela fait arrêter le parcours du chrétien au mauvais endroit: l'accomplissement est la résurrection, pas la crucifixion! Bon , on ne va pas faire tout un cours de théologie...
avatar
Blanche d'Issy
Modérateurs
Modérateurs

Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 23/01/2011

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Blanche d'Issy le Jeu 1 Nov 2012 - 11:39

Shocked Oh! L'athée que je suis pense que tu connais mal le Protestantisme! Je vais parfois au temple de mon village écouter le sermon du Pasteur qui est loin, très loin, des prônes soporifiques des curés de mon enfance! Et leur pratique est quotidienne, vivante, pleine d'espoir! Bref, quel dommage de ne pas croire....mais si la foi me venait (Dieu m'en préserve!) je pense que c'est vers eux que je me tournerais!


***************************************************************************************
blanche@partisansmarine.com
avatar
perspector

Age : 70
Date de naissance : 18/02/1947
Localisation : picardie
Verseau Date d'inscription : 01/08/2012
Passion : philosophie-mathematiques, spiritualité.
Humeur : Ouverture, rigueur et respect.

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par perspector le Jeu 1 Nov 2012 - 12:05

Blanche, il est évident qu'ici ou là on peut trouver des gens sympas et vivants, où que l'on soit. J'ai fréquenté assez longtemps des évangélistes,des luthériens aussi, et il est vrai qu'ils sont spontanés, ça chante, c'est convivial, etc... Mais il n' y a que peu de profondeur. Tout depend de ce que l'on cherche. Il ne faut pas confondre le psychologue et le spirituel. Une réunion peut être très satisfaisante sur le plan psychologique, et inefficiente sur le plan spirituel. Ne pas confondre une réunion de gens sympas et un rite.
Par ailleurs il est évident que les sermons des curés dans notre enfance étaient très ternes. Cela dépend aussi du prêtre... Et aussi manquions nous peut-être de maturité pour comprendre. De toute façon ce n'est pas le sermon qui compte, c'est l'accomplissement du rite. C'est LUI qui élève et nous extrait du quotidien pour nous propulser vers autre chose. Or je persiste à dire que les rites des réformés sont très peu efficaces spirituellement, avec peu d'immersion dans le sacré. Le rite doit établir une sorte d'enclos dans lequel autre chose puisse se manifester que le quotidien. Sinon ce n'est plus un rite , c'est juste une réunion de personnes bien intentionnées. Cela dit, c'est déjà pas mal.

avatar
Blanche d'Issy
Modérateurs
Modérateurs

Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 23/01/2011

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Blanche d'Issy le Jeu 1 Nov 2012 - 12:15

Ah! Je ne te contrarierai pas, je suis très pauvre spirituellement, et ce n'est pas ma préoccupation principale. C'est vrai que je préfère aussi les réunions de personnes " bien intentionnées ", ça me suffit, et ce n'est pas si facile à trouver...D'autre part, accompagnant des amis à des assemblées du " Renouveau charismatique ", j'ai pu constater, de visu, les manifestations hystériques, les mensonges par interprétations qu'une " mise en situation spirituelle " pouvaient provoquer.

Bref, n'étant pas une spécialiste de la religion, des rites et pratiques, et n'ayant pas la foi, je ne vais pas t'importuner davantage par mes propos. Mais je lirai avec intérêt ce qe tu écriras, car rien de ce qui peut améliorer l'humain (et je crois que les religions chrétiennes ont ce rôle, même si ce n'est pas le but pour un croyant)) ne m'est étranger.
Cordialement! Very Happy


***************************************************************************************
blanche@partisansmarine.com
avatar
Plume de guerre

Age : 29
Date de naissance : 27/04/1988
Localisation : Eure (27)
Taureau Date d'inscription : 08/10/2011
Passion : la politique et l'informatique
Humeur : déterminé

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Plume de guerre le Jeu 1 Nov 2012 - 12:18

Je crois que l’Église est suffisamment vidée de sa substance pour pouvoir redresser la barre. C'est trop tard.



***************************************************************************************
Force et honneur.
avatar
perspector

Age : 70
Date de naissance : 18/02/1947
Localisation : picardie
Verseau Date d'inscription : 01/08/2012
Passion : philosophie-mathematiques, spiritualité.
Humeur : Ouverture, rigueur et respect.

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par perspector le Jeu 1 Nov 2012 - 12:40

Blanche,

Personne ne peut dire " je suis pauvre spirituellement". D'ailleurs le seul fait de le dire montre que l'on est pas si pauvre que cela... Par ailleurs il n'y a pas égalité stricte entre spiritualité et religion ( voir le sujet sur ce site). Il est évident qu'il y a plus de haute spiritualité dans le concerto n° 23 de Mozart, par exemple, que dans des milliers de prêches d'où qu'ils viennent.Autrement dit la spiritualité est une chose trop sérieuse pour être mise dans la main des religieux. J'exagère un peu, mais pas trop. Il suffit de voir ce qu'a dit la Vierge à La Salette sur les prêtres et le Vatican... sujet tabou s'il en est dans l'Eglise! Et pourtant il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l'eau du bain... Tout ceci est complexe.
D'accord avec toi sur les charismatiques: confusion entre divers plans d'existence, entre le charnel-psychologique et le spirituel. Et...impossibilité pour les participants de discerner ce qui se passe...réellement sur les plans invisibles, pendant leurs manifestations. Cela ne veut pas dire qu'il ne se passe rien, il se passe beaucoup de choses au contraire, mais personne ne peut dire quoi, que ce soit en bien ou en mal, du fait que nous n'avons plus le " disernement des esprits" dont parle st Paul.
avatar
perspector

Age : 70
Date de naissance : 18/02/1947
Localisation : picardie
Verseau Date d'inscription : 01/08/2012
Passion : philosophie-mathematiques, spiritualité.
Humeur : Ouverture, rigueur et respect.

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par perspector le Jeu 1 Nov 2012 - 12:43

Plume de guerre, je supose que tu veux dire: " pour ne plus pouvoir redresser la barre", non?
avatar
Blanche d'Issy
Modérateurs
Modérateurs

Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 23/01/2011

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Blanche d'Issy le Jeu 1 Nov 2012 - 12:54

@perspector a écrit: Blanche,

Personne ne peut dire " je suis pauvre spirituellement". D'ailleurs le seul fait de le dire montre que l'on est pas si pauvre que cela... Par ailleurs il n'y a pas égalité stricte entre spiritualité et religion ( voir le sujet sur ce site). Il est évident qu'il y a plus de haute spiritualité dans le concerto n° 23 de Mozart, par exemple, que dans des milliers de prêches d'où qu'ils viennent.Autrement dit la spiritualité est une chose trop sérieuse pour être mise dans la main des religieux. J'exagère un peu, mais pas trop. Il suffit de voir ce qu'a dit la Vierge à La Salette sur les prêtres et le Vatican... sujet tabou s'il en est dans l'Eglise! Et pourtant il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l'eau du bain... Tout ceci est complexe.
D'accord avec toi sur les charismatiques: confusion entre divers plans d'existence, entre le charnel-psychologique et le spirituel. Et...impossibilité pour les participants de discerner ce qui se passe...réellement sur les plans invisibles, pendant leurs manifestations. Cela ne veut pas dire qu'il ne se passe rien, il se passe beaucoup de choses au contraire, mais personne ne peut dire quoi, que ce soit en bien ou en mal, du fait que nous n'avons plus le " disernement des esprits" dont parle st Paul.

Oh bien sûr qu'en tant qu'athée j'ai malgré tout une idée du " divin " et du " sacré ", et que je n'associe pas ces notions obligatoirement avec des pratiques religieuses. Mais tout ceci dépasse ma compréhension, et j'ai choisi, par mon travail, par ma vie, de ne pas chercher d'explication, et de m'en tenir à ce qui était à ma portée. Tout le monde n'a pas " l'intelligence " de ces choses, et ce que je sais, c'est que je suis là, dans un monde matériel, bien concret, et que je dois y jouer mon rôle de mon mieux. Le " divin " et le " sacré " restent pour moi des émotions artistiques, la cerise sur le gâteau! Very Happy


***************************************************************************************
blanche@partisansmarine.com
avatar
Invité
Invité

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Invité le Mar 20 Nov 2012 - 9:55

@Blanche d'Issy a écrit: Shocked Oh! L'athée que je suis pense que tu connais mal le Protestantisme! Je vais parfois au temple de mon village écouter le sermon du Pasteur qui est loin, très loin, des prônes soporifiques des curés de mon enfance! Et leur pratique est quotidienne, vivante, pleine d'espoir! Bref, quel dommage de ne pas croire....mais si la foi me venait (Dieu m'en préserve!) je pense que c'est vers eux que je me tournerais!

Effectivement, moi qui suis protestant, il y a (du moins chez les évangéliques) un dynamisme, une chaleur qui manquent à l'église catholique. Cela peut attirer même des gens qui doutent.
La moitiée des évangéliques sont d'anciens catholiques et leur pratique religieuse est beaucoup plus assidue. Il y a beaucoup de jeunes.
C'est un défi pour l'église catholique, elle doit trouver sa voie entre protestants et musulmans prosélytes, mais ce n'est pas en suivant les libéraux qu'elle attirera de nouveaux fidèles à mon avis.
avatar
Invité
Invité

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Invité le Mar 20 Nov 2012 - 13:57

Je n'ai pas lu vos posts, trop longs surtout sur la religion, mais j'ai quand même une ou deux idées

Autoriser le mariage des prêtres ....

Que l'Eglise soit conforme aux principes qu'elle véhicule,
"il sera plus difficile à un riche d'entrer au royaume de Dieu qu'à un chameau de passer dans le chas d'une aiguille" en gros je ne me souviens plus très bien

Donc vous me voyez venir, le Vatican et toutes ses richesses, qu'ils les distribuent aux pauvres...
Qu'on arrête de lui baiser l'anneau, c'est n'importe quoi !
Qu'ils soient vraiment chastes !
Non décidément je n'y arrive pas, ça m'horripile de trop tous ces fanatismes !

Mais les propositions tiennent toujours Wink

Contenu sponsorisé

Re: L'église catholique peut-elle et doit-elle engager des réformes

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 16 Déc 2017 - 17:49