www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Bosnie/Sarajevo : Un islamiste ouvre le feu sur l'ambassade américaine.

Partagez
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Bosnie/Sarajevo : Un islamiste ouvre le feu sur l'ambassade américaine.

Message par Jupiter le Sam 29 Oct 2011 - 11:22



Tireur neutralisé à 0'53" sur la vidéo



Theatrum Belli rapporte qu’un homme issu, selon toute vraisemblance des milieux islamistes, a ouvert le feu vendredi contre l’ambassade des Etats-Unis à Sarajevo, une attaque sans précédent en Bosnie contre un bâtiment officiel américain, qui illustre les dangers terroristes menaçant ce pays des Balkans.

Les télévisions locales ont montré un jeune homme barbu vêtu comme le sont souvent les intégristes musulmans locaux, pantalon court et tunique, déambulant à découvert sur l’une des artères du centre-ville, avec une kalachnikov en mains.

Peu auparavant, l’ambassade américaine avait subi des rafales et un policier appartenant à la sécurité de l’ambassade a été blessé, ont indiqué les autorités bosniennes.

Le tireur a été finalement blessé par une unité spéciale de police et arrêté. « Après avoir reçu des soins médicaux sur place, cette personne a été hospitalisée », a dit un porte-parole de la police, Irfan Nefic.

La police n’a pas révélé l’identité de l’attaquant, mais la chaîne publique FTV a indiqué qu’il s’agissait d’un islamiste appartenant au mouvement wahhabite local, une branche intégriste de l’islam.

Selon la même source, il s’agit de Mevlid Jasarevic, âgée de 23 ans, originaire de Novi Pazar, dans le sud de la Serbie.

Selon le directeur de la police serbe, Milorad Veljovic, cité par l’agence Beta, Mevlid Jasarevic, avait été arrêté à Novi Pazar en novembre 2010, lorsque la police avait découvert sur lui un couteau lors d’une visite à cette ville de l’ambassadeur des Etats-Unis en Serbie, Mary Warlick.

Novi Pazar est le chef-lieu du Sandzak, région à cheval entre le Sud-Ouest de la Serbie et le Nord-Est du Monténégro où vit une importante communauté musulmane.

La présence en Bosnie, depuis la guerre inter-communautaire (1992-95), de groupes de fondamentalistes musulmans préoccupe les autorités sécuritaires locales.

Pendant le conflit entre Serbes, Croates et musulmans, des centaines de combattants islamistes (1) avaient combattu dans les rangs des forces musulmanes. Certains musulmans de Bosnie, une communauté essentiellement modérée, ont adopté leur doctrine et le mode de vie inspirés de l’intégrisme saoudien dit wahhabite, qui n’existait pas dans le pays avant la guerre.

_________

Note NPInfo :

(1) En fait, on en a décompté plus de 5.000 se répartissant en trois groupes principaux : des anciens salafistes d’Afghanistan et des GIA algériens ; des réseaux iraniens ; des réseaux liés aux Frères musulmans.

Ce radicalisme islamiste est apparu en Bosnie et dans le Sandjak de Novi Pazar lors des guerres civiles des années 1990 en ex-Yougoslavie avec le soutien occidental dont ont pu bénéficier les musulmans de Bosnie et du Sandjak pour combattre les Serbes. A l’époque, tous ceux qui dénonçaient cela étaient aussitôt invectivés et stigmatisés comme « serbolcheviques » et autres qualificatifs du même niveau. Après les Accords de Dayton en 1995, mettant fin aux guerres de Croatie et de Bosnie-Herzégovine, ces musulmans radicaux, dont beaucoup prirent la nationalité bosniaque, ont été largement soutenus par des réseaux proches du Département d’Etat américain, des monarchies du Golfe persique et même de l’Union européenne. Depuis ils ont fait localement des émules, notamment du côté de Prijepolje dans le Sandjak et à Novi Pazar ; le Bosniaque Milorad Veljovic n’est qu’un exemple parmi des milliers.

Source : http://www.nationspresse.info/?p=148630


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Bosnie/Sarajevo : Un islamiste ouvre le feu sur l'ambassade américaine.

Message par kabout le Lun 3 Oct 2016 - 17:55

Bosnie-Herzégovine : Les Serbes « ne veulent plus vivre avec les musulmans »


Les partis nationalistes devraient sortir gagnants des élections locales en Bosnie-Herzégovine qui se sont tenus dimanche. Les velléités séparatistes des Serbes font craindre une implosion du pays. Reportage à Pale, fief des nationalistes serbes le jour de cette consultation controversée.
« Nous les Serbes, nous avons renoncé à ce concept qu’est la Bosnie-Herzégovine. » Dans la petite ville de Pale, des élections locales succèdent ce week-end à un référendum sauvage la semaine dernière. Elles devraient donner la victoire aux partis nationalistes issus des trois communautés du pays. L’heure n’est pas au vivre-ensemble, comme le laisse comprendre Aleksandar, le tenancier d’un minuscule bar.

« Les Bosniaques s’accrochent. Comme tous les musulmans, ils font beaucoup d’enfants. Ils savent que dans deux cents ans, ils vont nous dominer démographiquement », assène Aleksandar, planté bras croisés devant un mur tapissé de drapeaux serbes. La théorie du « grand remplacement » et de l’islamisme rampant a de nombreux partisans sur place. « Nous ne pouvons pas vivre ensemble. Nous, les Serbes orthodoxes, nous sommes des gens normaux. Eux, les Bosniaques, à l’instar de tous les musulmans en Europe et dans le monde, recherchent la domination », estime pour sa part Djordje, un grand gaillard au crâne rasé de 37 ans. 

Alors l’idée de diviser la Bosnie-Herzégovine- pour l’instant constituée de deux entités non indépendantes gagne du terrain. « L’indépendance, c’est la volonté de notre peuple. J’espère la voir se réaliser de mon vivant », abonde Milomir, un discret client quadragénaire, en sirotant son café. La semaine dernière, Milomir a été parmi les premiers électeurs à glisser son bulletin dans l’urne pour dire oui au maintien de la « fête nationale » des Serbes de Bosnie le 9 janvier. La cour constitutionnelle bosnienne, les autorités de Sarajevo et la communauté internationale s’opposent à cette fête, jugée discriminatoire. Et pour cause: le 9 janvier 1992 est la date de création de la « République du peuple serbe » par Radovan Karadzic, quelques mois avant le début de la guerre, excluant les non-Serbes de cette entité.
 
L'EXPRESS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 21:22