www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

La fin de l'euro...

Partagez

fannys

Date d'inscription : 24/06/2011

Re: La fin de l'euro...

Message par fannys le Dim 25 Sep 2011 - 9:04

Très bonne introduction qui amène de la clarté dans le marasme actuel que traverse l'Europe.
Merci alezan.
+1

avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: La fin de l'euro...

Message par Jupiter le Dim 25 Sep 2011 - 9:31

Remarquable analyse.
Rien à ajouter.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

dany3858

Date d'inscription : 01/11/2011

L'argent de l'Europe.

Message par dany3858 le Mar 1 Nov 2011 - 21:35

:twisted: suite à l'émission sur arté ,aujourd'hui à 21 heures...
:twisted: :twisted: sur le faux beurre , la mafia et la grande distribution ,avec de fausses analyses sur le produit...beurre et produits laitiers......
Des personnes ont dû être malades, décédées :?:
...OUI ,pour la peine capitale contre cette mafia...
QUE FAIRE :?: :?:
avatar
FR-libre80

Age : 43
Date de naissance : 17/06/1974
Localisation : Somme
Gémeaux Date d'inscription : 30/05/2011
Humeur : Libre !!!

Re: La fin de l'euro...

Message par FR-libre80 le Mar 1 Nov 2011 - 22:01

Les grandes distributions font partis du CAC40...
CAC40 soutenu à 100% par le MEDEF (même si ils disent le contraire...)

Or nous le savons tous que le MEDEF et sa représentante (PARISOT) déteste le FN et Marine...


Alors que faire ? Vous venez d'avoir votre réponse
avatar
Nanou
Webdesigner
Webdesigner

Age : 47
Date de naissance : 01/12/1970
Localisation : Isère
Sagittaire Date d'inscription : 20/10/2011
Passion : Graphiste et Web-designer du site des partisans de Marine
Humeur : Continuer la lutte, ne jamais faiblir

Re: La fin de l'euro...

Message par Nanou le Mer 2 Nov 2011 - 11:47



***************************************************************************************

« Les Grecs sont en train de vivre notre futur »


Marine Le Pen,
Strasbourg, le 12 février 2012.


_________________________________

La prochaine vague bleu Marine sera l'abstention
Restez chez vous pour leur montrer que notre voix n'est pas négociable !
Marine sinon rien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__________________________________


Il y a deux sortes d'hommes: ceux qui font l'histoire et ceux qui la subissent.
C. J. Cela
avatar
alezan

Date d'inscription : 26/08/2011

Et si c’était l’Allemagne qui sortait de l’Euro ?

Message par alezan le Lun 7 Nov 2011 - 11:41

Et si c’était l’Allemagne qui sortait de l’Euro ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alors que l’avenir de la Grèce au sein de la zone euro paraît incertain, une rumeur toute différente a circulé cette semaine parmi les opérateurs de marché : à en croire un employé de la société britannique De La Rue, l’Allemagne aurait récemment commandé une série d’impressions de Deutschemarks. Simple prudence ou scénario possible ?

Une rumeur non démentie court depuis l’été : l’Allemagne a commandé au britannique De La Rue une impression de Deutschemarks. De La Rue est une société leader mondial de l’impression de billets de banque. La fuite provient d’un employé. Elle a été relayée par la presse britannique.

Lorsque vous déclarez que l’Allemagne pourrait sortir de l’euro, la réponse de votre interlocuteur est invariable : « c’est impossible, l’Allemagne profite de l’euro, l’Europe est son plus gros partenaire commercial, elle n’exporterait plus, blablabla… ».

Avez-vous remarqué que bien des choses réputées impossibles sont récemment arrivées ? Des faillites de banques que l’on vous disait confrontées à une simple crise de liquidité (Lehman Brothers, RBS, Hypo Real Estate, Dexia…) ; des faillites d’États développés : l’Irlande, ce merveilleux Tigre Celtique, le Portugal, la Grèce ; la dégradation des États-Unis qui ont perdu leur triple A. Autant d’évènements jugés impossibles seulement un an avant qu’ils ne se produisent.

Les plans de relance, les stress tests, les plans de renflouement et de sauvetage; se succèdent tandis que les autorités politiques se discréditent. Le problème est trop de dette, les autorités pensent que la solution est plus de dette. Le problème s’aggrave. C’est logique.

L’Allemagne aime l’Europe mais pas l’Euro

L’Allemagne est rentrée dans l’Euro par devoir. Après la chute du mur de Berlin et au moment de la réunification du pays, il fallait donner un gage de paix à l’Europe inquiète de la résurrection de la Grande Allemagne.

Ce gage fut l’Euro. Faire la guerre aux gens qui partagent la même monnaie que vous, c’est une guerre civile. La monnaie est un ciment qui dépasse même la langue (voir la Suisse ou le Canada).

Le prix politique de la réunification allemande fut l’euro. Le prix comptable de cette réunification fut de 1 300 Mds d’euros selon l’institut de recherche IWH de Halle qui a fait l’addition en 2009, soit plus de 50 % du PIB de 2008.

La sécession de l’Allemagne ne lui coûterait pas plus cher que sa réunification

La banque UBS a récemment estimé le coût d’une sortie de l’euro de l’Allemagne : l’année de la sécession la facture serait de 6 000 à 8 000 € par Allemand soit 20 à 25 % de perte de PIB, puis de 3 500 à 4 000 € ensuite. Le PIB allemand est d’environ 2 400 Mds d’euros, 25 % de PIB c’est donc 600 Mds d’euros.

La sécession n’est pas si désastreuse. Par comparaison, les engagements de l’Allemagne dans le FESF européen s’élèvent à 348 Mds€ (en direct et en garanties) auxquels s’ajoute une recapitalisation de ses banques. Vous arrivez facilement à 400 Mds d’euros… si tout va bien. Car avec le ralentissement économique, la situation se dégradera très vite.

Sa décision sera politique et pas comptable

Le reste de l’Europe – ses autorités, ses élus et ses citoyens - doit comprendre que la décision de l’Allemagne ne se fera pas sur cet aspect comptable. L’Allemagne sortira de l’euro si la BCE pratique le péché mortel de la création monétaire. Autrement dit, si elle a recours à la « planche à billets« .

Les prises en pension (ou rachats sur le marché secondaire) d’obligations souveraines irlandaises, grecques, italiennes, portugaises… ne sont pas autre chose. Des euros surgissent du néant sans contrepartie de valeur créée. Les prétendus « gels » ou « neutralisations » de la BCE n’existent que sur le papier.

Quelqu’un devra payer un jour cette création monétaire. Personne ne sait pour le moment qui exactement. Mais l’Allemagne dit « pas moi, car je connais le prix ». Souvenez-vous, en 1922, déjà, Rudolf Havenstein, directeur de la Banque centrale allemande, la Reichsbank, justifiait son impression monétaire par « la lutte contre le chômage ».

Le prix politique, l’enchaînement des événements, c’est l’inflation, puis l’hyperinflation, le désordre et le discrédit absolu des autorités, la dictature vue comme seule « force de l’ordre » et la guerre.

Quiconque a des enfants sait que l’expérience n’est pas transmissible. Chacun apprend et murit par ses bêtises. Chaque Allemand a retenu sa leçon, elle est encore fraîche dans les mémoires. Nos faillites, à nous Français, sont trop vieilles (huit faillites dont la dernière remonte à 1812) : nous avons perdu la mémoire.

La Banque centrale européenne adopte la rigueur allemande

Mario Draghi, nouveau gouverneur de la Banque centrale européenne, vient d’adopter une ligne allemande : plus de rachat par la BCE d’obligations des pays en difficulté.

La riposte du milieu bancaire ne s’est pas faite attendre : puisque les obligations souveraines deviennent du crédit subprime, nous n’en prendrons plus. C’est en substance le message de Baudouin Prot, le président de BNP Paribas sur BFM vendredi 4 novembre.

Faute de refinancement possible sur les marchés ou auprès d’une banque centrale complaisante, l’Italie, l’Espagne et même la France sont en route vers la faillite. Les faillis demanderont leur sécession. L’Allemagne n’aura pas besoin de quitter l’euro.

Il restera alors un euro du haut, du nord et un euro du bas, du sud. L’Euro du haut sera peut-être une union monétaire de l’Autriche, de la Finlande et du Danemark autour du nouveau deutschemark imprimé par De La Rue .


***************************************************************************************
-Ne dites plus mosquée mais centre culturel et religieux.
-Ne dites plus fusillade mais bagarre par balles.
-Ne dites plus Français moyen attaché à sa culture mais raciste.
-Ne dites plus ni crimes, agressions, violences, mais plutôt actes de délinquance ou incivilités. Et encore mieux bêtises ou faux-pas .

La boutique du "Made in France" : afficher nos engagements pour des produits fabriqués en France dans nos régions

La boutique de la famille Vêtements et accessoires engagés

Alain

Age : 70
Date de naissance : 30/06/1947
Localisation : DROME
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Vélo

Et si c’était l’Allemagne qui sortait de l’Euro ?

Message par Alain le Lun 7 Nov 2011 - 14:22

Si cette information s'avèrait exacte, ne sonnerait-elle pas la fin pure et simple de l' Euro?
avatar
Eyoka

Age : 42
Date de naissance : 07/06/1975
Localisation : Perpignan 66
Gémeaux Date d'inscription : 31/05/2011
Passion : Ambulancier

Re: La fin de l'euro...

Message par Eyoka le Lun 7 Nov 2011 - 16:23

Bien, je vois que je visais juste en disant il y a plusieurs mois deja que c'est surement l'ALLemagne qui sortira avnt nous. La Grece aurait pu me faire mentir avec son referendum mais les grecs diront non pour rester dans l'euro.

Un euro du sud et un du nord.Totalement inutile. Il faudrait les demarquer et les indéxés differement pour assurer les changes.Deux cotations en euro compliqueraient trop les echanges et les investisseurs y seront réticents.

Et quitte à avoir un euro du sud autant rien avoir et reprendre sa monnaie.

L'Allemagne ne fait pas qu'envisageait le pire.C'est un pays qui contrairement au notre anticipe l'avenir au lieu de se le prendre dans la gueule à chaque fois.
Cette création monétaire montre ce que les allemands craignent:une explosion de la zone euro et de l'euro lui même.
avatar
isabelle

Date d'inscription : 11/10/2011
Passion : trop
Humeur : bonne

L'Allemagne serait en train de réimprimer des Deutsche Marks

Message par isabelle le Sam 12 Nov 2011 - 20:12

Pour faire suite , l'info date du 9 novembre

L'ex-conseillère économique du Président américain George W. Bush, Pippa Malmgren connaît apparemment bien la Deutsche Bank. Elle vient de révéler sur son blog que les Allemands comptent, selon elle, réintroduire le Deutsche Mark sur les marchés. Ils auraient déjà commandé la nouvelle monnaie et même demandé à leurs imprimeurs de se dépêcher. Rappelons que le Vice-chancelier allemand, Philippe Roesler, avait prononcé un discours en septembre dans lequel il dit qu’il n’y aura pas un sauvetage de plus d’un pays de la zone euro. Cette déclaration est en totale cohérence avec la position du peuple Allemand qui selon un sondage récent est à 70 % opposé à transférer les richesses allemandes pour sauver les nations sur-endettées. (http://www.pippamalmgren.com/77.html )
http://www.observatoiredeleurope.com/L-Allemagne-serait-en-train-de-reimprimer-des-Deutsche-Marks_a1666.html
avatar
Erg41

Age : 61
Date de naissance : 21/11/1956
Localisation : Genève
Scorpion Date d'inscription : 29/03/2011
Passion : Le Léman

Re: La fin de l'euro...

Message par Erg41 le Sam 12 Nov 2011 - 20:28

Dès que l’Italie va plonger, l’Allemagne quittera l'euro


***************************************************************************************
"Ce ne sont point les hommes qui mènent la Révolution, c’est la Révolution qui emploie les hommes."
avatar
Eyoka

Age : 42
Date de naissance : 07/06/1975
Localisation : Perpignan 66
Gémeaux Date d'inscription : 31/05/2011
Passion : Ambulancier

Re: La fin de l'euro...

Message par Eyoka le Sam 12 Nov 2011 - 22:02

Ou quand la France perdra son AAA ce qui se fera avant la dégringolade de l'Italie.

L'Italie peut monter jusqu'a un spread de 9% avant d'entrer vraiment en surchauffe.

Alors que nous, nous avons beaucoup moins de marge de manoeuvre.Les marchés ne sont pas dupes des mesures ridicules que le gouvernement veut imposer alors qu'il faudrait augmenter les impots de beaucoup plus.
avatar
francoise

Age : 74
Date de naissance : 17/05/1943
Localisation : sur la banquise là où la connerie humaine fait fondre les glaces
Taureau Date d'inscription : 18/09/2011
Passion : peintre et blogueuse en art pictural figuratif
Humeur : zen

Re: La fin de l'euro...

Message par francoise le Sam 12 Nov 2011 - 22:12

J'y crois pas une seconde, les allemands (lezélites) ont déjà prouvé qu'ils se rallient toujours au sens "majoritaire". Avec Charles de Gaulle, ils avaient déjà fait le coup de la traitrise après qu'ils aient fait un voyage aux states !

Bien sûr quant à elle la population allemande est très réservée sur l'euro et les politiques de solidarité de la dette.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"L'épaisseur d'un rempart compte moins que la volonté de le défendre." "Il faut choisir, se reposer ou être libre." Thucydide : La Guerre du Péloponnèse.
avatar
titipoune

Age : 41
Date de naissance : 10/07/1976
Localisation : strasbourg
Cancer Date d'inscription : 27/10/2011
Passion : comptable

La fin de l'euro...

Message par titipoune le Sam 26 Nov 2011 - 15:07

Bientôt la fin pour la Zone euro ?


▪ Selon Sarkozy (Olivier) : la Zone euro aura cessé d’exister d’ici trois mois !… et il en pense quoi, le frangin ?

Si nous devions résumer l’actualité des dernières heures (disons de celles écoulées depuis lundi), nous retiendrions que les liquidités se font rares sur les marchés. La ressource monétaire devient chère pour l’Autriche et surtout l’Espagne. Cette dernière a émis mardi, dans la douleur, une série d’emprunts à échéance très courte, avec un écart de taux record par rapport à l’Allemagne.

Comme pour exacerber toutes les craintes des créanciers, la nouvelle équipe qui vient de prendre le pouvoir en Espagne redoute également que la réalité des déficits régionaux ait été largement travestie par le gouvernement de M. Zapatero.

▪ Ce ne fut pas la seule mauvaise surprise du jour. Les marchés ont été douchés par l’échec cuisant d’une émission obligataire de bons du Trésor à 10 ans… en Allemagne !

La “Buba” n’a pu placer mercredi matin que 3,5 milliards sur les six milliards d’euros de Bunds proposés aux enchérisseurs.

Soucieux de rassurer le gentil contribuable européen, des “experts” s’empressaient d’incriminer un niveau de rémunération peu attractif : moins de 2%. Cela ne fait pas lourd en effet… mais ce n’est pas ce genre de considération qui dissuadait les acheteurs depuis le début de l’été dernier car la sécurité, ça n’a pas de prix !

L’Allemagne est-elle aussi exemplaire qu’elle l’affecte auprès de ses partenaires européens, parfois soupçonnés de tripatouiller les chiffres relatifs à leur endettement ?

Certains articles parus en début de semaine dans la presse française et anglo-saxonne évoquent un recours à certaines astuces comptables en usage dans les Länders (régions allemandes jouissant d’un statut d’autonomie budgétaire) pour minorer le montant de la dette de l’Etat fédéral, laquelle serait en pourcentage très proche de celle de la France.

Et d’après certaines études, c’est l’Allemagne qui présente les plus forts risques de récession à l’horizon 2012/2013 dans la mesure où l’activité industrielle chinoise se contracte cet automne. Cela met en évidence des excédents de capacité de production très importants : les besoins en machines-outils de l’empire du Milieu pourraient plonger en chute libre, sans négliger la multiplication des grèves qui paralysent les usines.

Pékin ne peut pas s’opposer à une vague de fond de dizaines de millions d’ouvriers qui réclament de meilleurs salaires : c’est le seul moyen d’assurer des débouchés à la production locale si la récession s’aggrave en Occident.

S’il faut intervenir pour combler parallèlement le passif généré par des milliers d’entreprises qui cesseront d’être rentables en cas de hausse de leurs coûts de production (c’est déjà le cas dans le contexte actuel de concurrence effrénée entre pays émergents)… la Chine verra fondre ses réserves de change. Il faudrait alors s’attendre à ce qu’elle soit progressivement moins présente lors des émissions de la BCE ou de la Fed en 2012 et les années suivantes.

Brassez énergiquement toutes ces charbons ardents micro- et macro-économiques et vous obtenez une forte élévation de la température dans la cocotte-minute de la crise de la dette.

▪ Il n’en faut pas beaucoup plus pour conclure, comme M. Olivier Sarkozy (le demi-frère du président, à la tête d’une filiale du Carlyle Group) qu’un credit crunch généralisé est imminent et que l’éclatement de la Zone euro devrait survenir sous trois mois !

Nous sommes convaincu que les derniers échanges téléphoniques entre les deux frangins ont été animés. Si toutefois ils se sont parlé mercredi soir, entre un coup de fil à José Manuel Barroso (qui continue de s’accrocher à son projet d’Eurobonds) et Angela Merkel, qui se demande symétriquement pourquoi M. Barroso ne comprend pas qu’ils ne verront jamais le jour puisque l’Allemagne s’y oppose de la manière la plus formelle.

Nous ne sommes pas loin de nous demander si M. Sarkozy (Olivier) n’a pas un peu raison !

Les marchés, qui excluaient l’hypothèse d’un éclatement de l’Eurozone jusqu’au 27 octobre dernier (adoption à reculons du principe mort-né du FESF), commencent également à se dire que la situation commence à prendre une bien étrange — et bien inquiétante — tournure.

▪ Ces sombres pensées alimentent un courant vendeur qui ne s’est pas tari depuis cinq séances de repli consécutif. Le CAC 40 s’est donc enfoncé un peu plus profondément sous les 2 850 points mercredi soir, vers 2 822 points. De son côté, l’Euro-Stoxx 50 dévissait de 1,9%, sous les 2 100 points ; le voici revenu à 2% de son plancher annuel.

Le biais restait également baissier à Wall Street, qui accélérait à la baisse après deux heures et demi de cotations. Le Dow Jones qui chutait de 200 points, retombant sous les 11 300 points.

Pendant ce temps, de fin stratèges tentent de rassurer leur clients avec des “ça baisse mais il n’y a pas de panique” ou “ce n’est pas très alarmant, il n’y a pas de volumes”.

Les épargnants qui se laissent convaincre que rien de grave ne saurait survenir se font laminer… Cela fait 400 points perdus sur le CAC 40 en huit séances et — 600 points depuis le 27 octobre dernier (3 410/2 820).

Pour couronner le tout, notez que l’ensemble des supports graphiques moyen terme ont été cassés en même temps, aussi bien en Europe qu’à Wall Street. L’un des aspects techniques les plus alarmants de la séance de mercredi, c’est la franche cassure du plancher des 1,3430 $ par l’euro en direction des 1,3350.

▪ Prétendre dans ces conditions que l’absence de volumes rend le mouvement de repli actuel presque bénin est manifestement une lourde erreur d’appréciation. Paris a perdu 10% en huit jours sans jamais rebondir : c’est clairement un scénario qui fait mal au portefeuille.

Si l’on creuse un peu la question des volumes, leur étroitesse renforce à mon avis notre sentiment de malaise. Vous y voyez la preuve évidente d’une raréfaction de la liquidité.

En effet, nous savons que la plupart des gérants font face à un flux de retraits des fonds actions, notamment en provenance de l’assurance-vie. L’affirmation selon laquelle les SICAV sont gorgées de cash est une sorte de conte de fées pour faire croire qu’elles attendent juste le bon moment pour revenir en force sur le marché.

Mais ce n’est pas l’aspect le plus inquiétant : la contraction des volumes va de pair avec le gel des échanges interbancaires. C’est tellement évident que personne n’ose faire le lien… tant cela donne des sueurs froides.

Les BFI (banques de financement et d’investissement) n’ont plus d’argent pour spéculer. Et les banques européennes au sens large ont de plus en plus de mal à trouver du dollar pour poursuivre leurs opérations sur les marchés aux Etats-Unis.

Autrement dit, si l’on enchaîne les séances à 2,5 milliards d’euros, cela traduit également le manque de moyens des acheteurs. C’est une situation particulièrement alarmante compte tenu du mode de fonctionnement des marchés depuis 10 ans — des marchés qui vivent surtout à crédit.

Il est facile d’observer que les phases d’expansion des cours correspondent à celles de gonflement de liquidités — généralement les périodes d’assouplissement quantitatif. Les indices ont grimpé deux à trois fois plus vite en 2009 et 2010, que ce que justifiaient les conditions économiques sous-jacentes.

C’était typiquement des marchés de bulles d’actifs.

Nous sommes tout simplement en train de vivre le processus inverse : contraction de la liquidité, récession économique en Occident, baisse de la croissance dans les émergents, chute des effets de levier dans les hedge funds, sous pondération des OPCVM en actions.

http://la-chronique-agora.com/bientot-la-fin-pour-la-zone-euro/
avatar
francoise

Age : 74
Date de naissance : 17/05/1943
Localisation : sur la banquise là où la connerie humaine fait fondre les glaces
Taureau Date d'inscription : 18/09/2011
Passion : peintre et blogueuse en art pictural figuratif
Humeur : zen

Re: La fin de l'euro...

Message par francoise le Sam 26 Nov 2011 - 20:54

C'est une monnaie factice qui n'a aucune prise réelle politique sauf dans l'oligarchie européiste.

Il faut quitter l'euro et revoir nos économies nationales pour qu'elles ne soient pluis tributaires des requins de la finance.

La preuve que tout est piloté des States : alors qu'ils sont les plus endettés de la planète, les américains jouissent d'un taux d'intérêt identique à l'Allemagne !

En quittant l'euro, on fait aussi table rase des ces officines politisées qui détruisent des économies pour permettre à d'autres de survivre !


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"L'épaisseur d'un rempart compte moins que la volonté de le défendre." "Il faut choisir, se reposer ou être libre." Thucydide : La Guerre du Péloponnèse.
avatar
Le PATRIOTE

Date d'inscription : 05/11/2011

Re: La fin de l'euro...

Message par Le PATRIOTE le Sam 26 Nov 2011 - 21:02

Depuis la loi de 1973, qui ne permet plus les prêts à l'État par la banque de France...! Nous avons payé en intérêts les 2/3 de notre dette Souveraine actuelle.

Françoise a parfaitement raison, elle a très bien analysé la position de Marine, il nous faut sortir de ce serpent qui se mord la queue… ! ! ! sunny


***************************************************************************************
Mon hymne préféré pour la Nouvelle France :

http://joukovmusic.skyrock.com/player_music.html?track=1760772788&autoplay=1

"LES COMMENTAIRES SONT LIBRES, LES FAITS SONT SACRÉS"
avatar
Eyoka

Age : 42
Date de naissance : 07/06/1975
Localisation : Perpignan 66
Gémeaux Date d'inscription : 31/05/2011
Passion : Ambulancier

Re: La fin de l'euro...

Message par Eyoka le Dim 27 Nov 2011 - 8:33

Depuis 8 mois, l'état de l'Utah ainsi que 11 autres ont pris la décision d'ajouter l'or et l'argent comme monnaie de paiement courant.
Alors que la convertibilité or-argent de la monnaie était interdite depuis plus de 50 ans (lu sur le site Euporos)

De la à donner du poids aux "rumeurs" de retour à l'étalon or il n'y a pas grand chose.
avatar
mado8

Age : 66
Date de naissance : 18/07/1951
Localisation : Alpes Maritimes
Cancer Date d'inscription : 26/11/2011
Passion : peinture politique

C dans l'air : "L'Euro craque t-il ?"

Message par mado8 le Lun 28 Nov 2011 - 19:25

Je viens de regarder C DANS L'AIR SUR LA 5. L'émission était à propos de la crainte de la chute de l'euro.
Dominique Reynié s'est empressé de dire qu'on ne peut pas faire marche arrière quoiqu'il arrive, que le passage à la monnaie Nationale serait le chaos, les autres ont fait des grimaces l'air de dire que ce n'était pas vrai, l'économiste Eli Cohen notamment.
Ce que SARKOZY est en train d'accepter n'est pas très bon pour la France, on perdrait notre souveraineté, et rien n'est prévu pour résoudre la crise, qui est surtout une perte de compétitivité.
MARINE a toujours prévu la chute de l'euro, elle voulait le quitter avant le chaos final, et elle avait des solutions pour retrouver notre compétitivité (taxer les produits étrangers de concurrence déloyale).
Eh bien Dominique Reynié s'est empressé de dire que MARINE n'était pas compétente, qu'elle n'a jamais voulu de l'euro, et qu'il ne faudrait pas que si l'euro chute, elle soit considérée comme ayant eu raison avant les autres, je traduis en gros ce que j'ai interprété.
Mais , eux, qui n'ont pas envisagé cette situation !!!, ni les solutions, sont ils compétents ? !! c'est dingue ça !!.Et pour notre compétitivité, qu'ont ils prévus ces soit disant plus compétents que MARINE ??? !!!
Mais ils continuent à mépriser le FN avec arrogance, alors qu'ils ont tout faux, ils n'ont pas honte !!!!!.
Il n'y a que SARKOZY et HOLLANDE qui sont compétents et entourés d'économistes compétents, sauf qu'ils nous ont tous menés dans le mur, alors que MARINE avait prévu cette situation, et pas eux !!!!!!.Bande de nuls !!!.
Le problème c'est que ces incapables vont persister dans leur erreur et jusqu'où ? et sans notre avis, ils vont modifier les traités Européens et nous mettre à tous la corde au cou ? !!!!!. Mad Mad Mad
avatar
Le PATRIOTE

Date d'inscription : 05/11/2011

Re: La fin de l'euro...

Message par Le PATRIOTE le Lun 28 Nov 2011 - 19:33

Bonsoir mado8 :

Ne t’inquiètes pas trop… ! Tout ce qu’a fait le gouvernement de Vichy, a été défait à la Libération… ! Il en sera de même, lorsque les doctrinaires actuels se retrouveront dans la même situation… ! ! ! cheers


***************************************************************************************
Mon hymne préféré pour la Nouvelle France :

http://joukovmusic.skyrock.com/player_music.html?track=1760772788&autoplay=1

"LES COMMENTAIRES SONT LIBRES, LES FAITS SONT SACRÉS"
avatar
nana35540

Age : 49
Date de naissance : 14/08/1968
Localisation : BREIZH
Lion Date d'inscription : 10/11/2011
Passion : moto
Humeur : bonne ou mauvaise elle est humaine

8 façons de montrer à vos amis que l’Euro se meurt… avant Noël ?

Message par nana35540 le Mar 29 Nov 2011 - 14:02



***************************************************************************************
LA POLITIQUE C EST L AMOUR DES AUTRES (MARINE LE PEN)[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Clavier56

Localisation : Vannes Morbihan
Date d'inscription : 06/05/2011
Passion : simulation de vol
Humeur : gaie ..mais pas gay ....!

Re: La fin de l'euro...

Message par Clavier56 le Mar 29 Nov 2011 - 14:41

Une chance sur deux selon Attali
plus selon Marc Fiorentino


***************************************************************************************
Seule la victoire est jolie ......!
avatar
Le PATRIOTE

Date d'inscription : 05/11/2011

Re: La fin de l'euro...

Message par Le PATRIOTE le Mar 29 Nov 2011 - 14:42

Ce que dit Éric Zemmour est parfaitement exact… ! Basketball

L’Euro n’existe plus… ! ! ! cheers

Merci Nana. sunny


***************************************************************************************
Mon hymne préféré pour la Nouvelle France :

http://joukovmusic.skyrock.com/player_music.html?track=1760772788&autoplay=1

"LES COMMENTAIRES SONT LIBRES, LES FAITS SONT SACRÉS"
avatar
Le PATRIOTE

Date d'inscription : 05/11/2011

L'Euro n'existe plus… ! ? (D’après Éric ZEMMOUR).

Message par Le PATRIOTE le Mar 29 Nov 2011 - 15:10

Je pense qu’il a raison… ! Par le biais des notations des « 3A, 2A + ou - », la parité de l’euro entre les 17 pays de la zone euros n’est plus la même… ! Shocked

Si certains empruntent à 1,5 %, d’autres à 3,5 et même 6,5… ! La valeur de leurs euros n’a plus de parité, car leurs emprunts à ces taux dévaluent l’euro dans sa globalité. Nous sommes dans un poker menteur, car nos emprunts et les jetons que nous mettons sur le tapis, n’ont pas la même valeur, malgré qu’ils soient d’apparences identiques. Rolling Eyes

Le problème ne se pose pas pour le dollar ou l’Once d’or, car ils reposent sur le monde entier, ce sont des valeurs étalons, comme le mètre, un exemple entre autres… ! :|

Si vous prenez en considération, non pas les notes, mais, les taux d’emprunts de chaque pays, vous obtiendrez la valeur des monnaies nationales de chaque pays, lors des funérailles de l’euro… ! Very Happy

Donc ! Marine a raison, comme la dévaluation est globale jusqu’à la fin de vie de l’euro, les derniers sortis paieront pour les autres, ce seront les cocus… ! affraid

Une des raisons formelles de Mme Merkel, pour s’opposer aux Enrobons que l’Allemagne ne saurait acheter, et garantir en le faisant … ! ! ! scratch :bom:



***************************************************************************************
Mon hymne préféré pour la Nouvelle France :

http://joukovmusic.skyrock.com/player_music.html?track=1760772788&autoplay=1

"LES COMMENTAIRES SONT LIBRES, LES FAITS SONT SACRÉS"
avatar
mado8

Age : 66
Date de naissance : 18/07/1951
Localisation : Alpes Maritimes
Cancer Date d'inscription : 26/11/2011
Passion : peinture politique

Re: La fin de l'euro...

Message par mado8 le Mar 29 Nov 2011 - 15:22

Bonjour
Je suis toujours épatée d'entendre Zemmour, d'abord, il est extrêmement intelligent et cultivé, et donc très à l'aise, et surtout très courageux, vraiment je l'adore, et là comme la plupart du temps, il a entièrement raison. Les autres, comme Duhamel ou Nicolas Domenach dans "ça se dispute", s'enferment dans leur mauvaise foi pour ne pas admettre la vérité !!.
Oui l'euro risque fort d'imploser, et le fait qu'on emprunte tous à des taux différents, c'est qu'on n'est plus dans le même bateau, Zemmour a raison!!.
Et dans "C dans l'Air" hier, Dominique Rényé s'est empressé de dire que cela ne va pas profiter à MARINE, car elle a toujours été contre l'euro de toute façon, et par ce fait, incompétente. Mais c'est du grand n'importe quoi !! ça lui arracherait trop la bouche de dire qu'elle est la seule (avec son père) a avoir dit dans des débats que l'on peut revoir, que de toute façon l'euro allait imploser et qu'il valait mieux en sortir avant plutôt qu'après car ce serait bien pire !!.
Ce sont eux qui sont nuls, qui ont mal conçu l'UE et l'euro, et qui continuent contre vents et tempête, à persister dans leur erreur, plutôt que de dire, "on a fait une erreur au départ, ça ne peut pas fonctionner" !! Non il vont nous mener jusqu'au fond du gouffre, disant qu'on ne peut pas faire marche arrière !! ce qui est FAUX !!!!!.
avatar
FR-libre80

Age : 43
Date de naissance : 17/06/1974
Localisation : Somme
Gémeaux Date d'inscription : 30/05/2011
Humeur : Libre !!!

Re: La fin de l'euro...

Message par FR-libre80 le Mar 29 Nov 2011 - 15:41

Oui Zemmour a raison...

Mais alors pourquoi sur ce plateau il a un avis différent voir une approche différente....

L'esprit de contradiction d'accord mais là c'est plutôt "l'esprit de l'hypocrisie"...
(d'ailleurs écoutez bien il le dit lui -même)


avatar
mado8

Age : 66
Date de naissance : 18/07/1951
Localisation : Alpes Maritimes
Cancer Date d'inscription : 26/11/2011
Passion : peinture politique

Re: La fin de l'euro...

Message par mado8 le Mar 29 Nov 2011 - 16:13

Bonsoir FR-libre80

Un grand merci pour cette video extrêmement intéressante, je n'avais jamais vu Zemmour et Naulleau face à MARINE.Naulleau s'est comporté comme un pitoyable imbécile, absolument nul en économie mais voulant à tout prix se moquer de MARINE, ça n'a pas marché du tout, MARINE l'a ridiculisé sans même qu'il s'en rende compte, s'il revoit la video, il le comprendra !!
Par contre, Zemmour, effectivement, quelle déception !! alors que propose t il ? !!! .
Parce qu'on ne peut pas dire que l'euro est mort, et ne pas vouloir en sortir, que veut il ? MARINE aurait dù le lui demander !!.
Peut-être est il dans la Droite Populaire, mais elle sert à quoi ? elle pense comme MARINE, et elle vote pour SARKOZY !!!.
Là, j'ai vu Zemmour sous un autre angle, et je suis vraiment déçue !!!! Shocked Mad .
De quand date cette video et dans quelle émission ?
En tout cas, merci, très instructif.

Rubis

Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 02/05/2011
Passion : Sport, peinture, ciné, gastronomie...........
Humeur : Je m'adapte...

8 façons de montrer à vos amis que l’Euro se meurt… avant Noël ?

Message par Rubis le Mar 29 Nov 2011 - 17:52

Il y a ces huitx méthodes, ou alors qu’ils en parlent au JT entre le sujet sur les boules de Noël et celui sur le macramé en maison de retraites comme technique de rééducation pour les parkinsoniens…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous entrons en fin de partie du grand jeu de Monopoly-Euro. Je me souviens encore de l’affront de mes amis et ma famille quand je leur disais que nous étions proche d’un effondrement économique sans précédent. A l’époque, je ne pouvais pas m’appuyer sur des articles de la grande presse économique internationale mais uniquement sur des analyses personnelles et celles de spécialistes marginaux indépendants. Si vos proches vous prennent encore pour un(e) fou(folle) quand vous leur conseillez d’aller vider leur compte bancaire avant qu’ils n’aient plus que les yeux pour pleurer, communiquez-leur cette page…

Voici 8 façons de montrer à vos amis que vous avez raison…

1- Wolfgang Munchau du Financial Times estime qu’il reste 10 jours de vie à l’Euro :



« Si le sommet européen peut déboucher sur un accord le 9 Décembre, la zone Euro survivra. Dans le cas contraire, la monnaie unique risque un violent effondrement. Même si le Conseil européen est en mesure de s’entendre sur un programme ambitieux (improbable), ses dirigeants devront continuer à se surpasser durant les mois et les années à venir. »

Finalement, Münchau estime que …


« La vente aux enchères du bon du Trésor italien a été désastreux ce vendredi et le temps nous est compté. La zone Euro a 10 jours, tout au plus. »


2- James Kirkup, rédacteur en chef adjoint de la section politique du Telegraph titre que :


« les diplomates britanniques vivant en Europe doivent se préparer à un effondrement bancaire et même des émeutes liées à la crise de la dette. »


« Le Trésor a confirmé plus tôt ce mois-ci la mise en place d’une planification d’urgence dans le cas d’un effondrement. »


« Un ministre de premier plan révèle l’ampleur de la préoccupation du gouvernement, et que l’effondrement de l’euro n’est maintenant qu’une question de temps. »

3- Les économistes Peter Boone (directeur principal chez Salute Capital Management) et Simon Johnson (ex-chef économiste au FMI) estiment sur Bloomberg que :


« des paniques bancaires et une fuite de capitaux à grande échelle hors de l’Europe sont à prévoir »

« l’Allemagne et quelques autres vont quitter l’euro pour former leur propre monnaie »

4- Le quotidien The Economist se lâche en annonçant « une disparition imminente » :


« A moins que l’Allemagne et la BCE n’agissent rapidement, l’effondrement de la monnaie unique est imminente »


« Les chances que la zone euro se brise ont augmenté de façon alarmante »


« N’importe quel événement, telle que la défaillance d’une grande banque, l’effondrement d’un gouvernement ou des adjudications ratées d’obligations, pourrait provoquer sa disparition »




5- Le Wall-Street Journal prépare ses lecteurs à « considérer l’effondrement de l’Euro comme une chose sérieuse » :




« les marchés sont de plus en plus convaincus que les autorités perdent le contrôle de la crise la plus effrayante en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale »


« Les avocats financiers confirment que c’est une question de plus en plus populaire pour eux en ce moment. »

6- Moody: « la probabilité de défauts de paiement multiples de pays de la zone n’est plus négligeable«


« la crise du crédit bancaire menace la solvabilité de tous les pays souverains européens »

« La crise des liquidités se poursuit, la probabilité de défaut va continuer à augmenter »

7- Les taux de rendements des dettes souveraines européennes à 10 ans ressemblent à du crédit Cetelem :

Lundi 28 Novembre à 17h05 :

Belgique : 5,58%
Espagne : 6,56%
Italie : 7,20%
Irlande : 8,20%
Portugal : 13,44 %
Grèce : 30,90 %

Même le bonhomme en gazon propose mieux à ses pigeons pour leurs achats de Fin d’Année…

8- Vidéo : Pour BFM Business, l’euro sent le sapin… de Noël :




Suivez attentivement l’évolution de la paire de devises EUR/USD : tous les professionnels du Forex parient sur une tendance baissière. Sous 1,28 dollar, l’euro enfonce ses clous dans le cercueil.

Que faire maintenant ?


1ère étape : Transmettre cet article à vos proches

2ème étape : Transformer votre épargne à long terme en valeurs tangibles

3ème étape : Suivre très attentivement les prochains articles de Gold-up (postez vos commentaires à tout moment ou toute question ci-dessous)


Source ***

Contenu sponsorisé

Re: La fin de l'euro...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 17 Fév 2018 - 20:34