www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

L’Australie dit non !

Partagez

Parigote patriote

Date d'inscription : 02/01/2012

Re: L’Australie dit non !

Message par Parigote patriote le Dim 4 Mar 2012 - 0:17

J'ai eu des colocataires australiens et néozélandais quand je vivais à Londres (pendant quelques mois, en 2000), et c'était vraiment ça...

A des années lumière de l'état d'esprit stupide des Européens au cerveau lavé depuis des décennies par les mondialistes...

(et peu m'importe que ce soit un hoax : le but c'est de nous encourager ! )

Moi aussi je rêve d'habiter là-bas (surtout en Nouvelle-Zélande) , si un jour en France on était vraiment foutus : Marine toujours pas élue dans 20 ans, la population française complètement envahie et soumise aux immigrés musulmans qui seraient devenus majoritaires, notre culture, nos libertés, piétinées...

Pardon d'évoquer ces horreurs... Le peuple français, globalement, a du bons sens, les gens au cerveau lavé commencent enfin à ouvrir les yeux grâce à Marine, nous sommes encore majoritaires, nous les Français, dans notre pays... Je pense vraiment que Marine sera élue au plus tard en 2017 ! Very Happy

Pour 2012, je ne sais pas, à Paris je vois tellement de bobos mondialistes stupides, que j'ai du mal à me rendre compte de l'état d'esprit de la plupart des Français "normaux", c'est-à-dire ceux qui vivent dans toutes les autres régions, et les rares Français "normaux" qui n'ont pas encore fui Paris.

Mais vous avez vu l'accueil fait à Marine au Salon de l'Agriculture? C'est très encourageant ! cheers
avatar
Castille

Age : 63
Date de naissance : 10/04/1954
Bélier Date d'inscription : 18/12/2011
Passion : combattre l'islamisation
Humeur : Si vous n'avez pas d'opinions politiques, prenez les miennes. E Faure Allah bastille on aime bien. ...

Re: L’Australie dit non !

Message par Castille le Dim 4 Mar 2012 - 1:25

Ne vous réjouissez pas trop vite, cette déclaration date parce la mentalité a changé, ils ont aussi leurs dhimmis qui travaillent pour l'islamisation à grands pas, cédant à toutes les revendications de leurs muslims.


L’Australie s’apprête à enlever la naissance de Jésus comme point de référence pour les dates dans les livres d’histoire scolaires.

Sous le nouveau programme politiquement correct, les termes BC (Before Christ – Avant le Christ) et AD (Anno Domini – An du Seigneur) seront remplacés par BCE (avant l’ère commune) et CE (ère commune).

L’archevêque de Sydney, Peter Jensen, a condamné hier l’initiative comme une « tentative intellectuellement absurde d’écrire Christ hors de l’histoire humaine». Il a décrit la phrase «l’ère commune» comme «insensée», et l’a comparée à l’utilisation de la «saison festive » au lieu de Noël. (…)


http://www.fdesouche.com/237451-l%E2%80%99australie-va-bannir-la-naissance-de-jesus-comme-reference-pour-les-dates-dans-les-livres-d%E2%80%99histoires-traduction-demandee


***************************************************************************************
A sa mort, le pacifique Mohammed possède 7 sabres, 3lances 3 cuirasses 1 bouclier mais pas de bâton de pèlerin.
avatar
francoise

Age : 74
Date de naissance : 17/05/1943
Localisation : sur la banquise là où la connerie humaine fait fondre les glaces
Taureau Date d'inscription : 18/09/2011
Passion : peintre et blogueuse en art pictural figuratif
Humeur : zen

Re: L’Australie dit non !

Message par francoise le Dim 4 Mar 2012 - 7:49

Faut-il demander l'asile économique à l'Australie?
Pour fuir la crise et le climat déprimant de la France, l’île-continent est peut-être la destination de rêve. Même si tout n’est pas parfait chez nos «voisins du dessous».Passer trois semaines en Australie et revenir en France peut s’avérer une expérience douloureuse sur le plan mental au-delà du vertigineux passage de l’été austral à l’hiver européen.

Je viens de connaître ce choc thermique terriblement accentué par la différence de météo psychologique entre deux pays aux humeurs diamétralement opposées. Car si la France a perdu son triple A et sombré dans une terrifiante mélancolie, l’Australie, l’un des 12 pays à bénéficier encore de la note miracle, nage dans un certain bonheur et pourrait, elle, s’il existait, décrocher un quadruple A en raison de son insolente réussite.

L’Australie est un pays fascinant dans lequel je me suis rendu déjà une quinzaine de fois et qui m’a toujours donné le sentiment d’aller plus ou moins bien, comme si cette île continent, dont la population est passée de 18 à 23 millions en l’espace de vingt ans, était au diapason de la forme de ceux qui la représentent le mieux à travers le monde: les sportifs.

En effet, dans l’actualité, en France, vous n’entendrez jamais parler de l’Australie sauf pour deux raisons: le sport, donc –avec des champions comme Cadel Evans, Ian Thorpe, Mark Webber, Casey Stoner– et les ravages météorologiques, entre incendies géants dus à la sécheresse ou inondations catastrophiques comme celles qui noyèrent Brisbane en janvier 2011. Pour le reste, rideau!

La preuve: Alain Juppé, qui s’est rendu à Canberra en septembre dernier, était le premier ministre des Affaires étrangères français à faire le déplacement depuis… Claude Cheysson en 1983!
Crise politique

Quel est le nom du Premier ministre australien? Il est probable que vous n’en ayez pas la moindre idée. Je ne connaissais pas non plus Julia Gillard –c’est son nom– jusqu’au moment où elle est apparue le temps de cinq secondes sur l’écran géant de la Rod Laver Arena, cadre principal de l’Open d’Australie.

Julia Gillard était venue assister à la récente demi-finale entre Novak Djokovic et Andy Murray, et à peine sa chevelure rousse et son visage laiteux étaient-ils apparus sur l’écran que des milliers de «houuuuuuuuuu» lui tombèrent sur la tête.

C’était d’autant plus surprenant que les Australiens savent d’habitude se tenir dans les stades où leur sportivité est reconnue à travers le monde.

Mais c’est le paradoxe actuel de l’Australie. Economiquement en presque lévitation, le pays est affaibli politiquement par des guerres internes au sein du parti majoritaire, le Parti travailliste.

Après avoir elle-même déboulonné son prédécesseur, Kevin Rudd, Julia Gillard, taillée en pièces par une grande partie de la presse australienne qui la juge faible et sans aucune vision, est à son tour menacée d'être renversée par d'anciens alliés. Mercredi 22 février, Kevin Rudd a fini par démissionner de son poste de ministre des Affaires étrangères.

Le système politique australien est un peu fou, il est vrai, puisque les élections générales ont lieu tous les trois ans, si bien que les citoyens ont souvent le sentiment d’être au cœur d’une campagne électorale permanente.
Boom économique

Au-delà de ce psychodrame renforcé par les incidents qui ont agité la fête nationale, Australia Day, le 26 janvier, et au cours desquels Julia Gillard perdit une chaussure, l’Australie, on l’a dit, affiche de très bonne statistiques économiques avec un taux de chômage à la lisière des 5% de la population active, une inflation maîtrisée –0% lors du dernier trimestre 2011– et une croissance prévue de près de 4% pour 2012, ce dont rêverait tout pays avancé.

Les ressources minières et gazières de la partie occidentale de l’Australie surnommée le Qatar du Pacifique sont immenses et sont un confortable bas de laine pour l’avenir.

Contrecoup à cette météo au beau fixe: le dollar australien crève le plafond et est pour ainsi dire à parité avec le dollar américain.

Fin janvier, un dollar australien valait 0,8 euro quand il était à 0,5 euro il n’y a pas si longtemps. Du coup, les exportations australiennes sont pénalisées et Toyota vient d’ailleurs d’annoncer le licenciement de 350 personnes sur la région de Melbourne. Comme en Europe, les banques procèdent aussi à quelques coupes dans leurs effectifs.
Melbourne, ville grecque

Mais c’est un épiphénomène sur une mer plutôt bleue et calme dans laquelle viennent se plonger de plus en plus de migrants attirés par la réussite d’une nation en pleine expansion qui ne profite pas, toutefois, à la population aborigène toujours cloîtrée dans des lieux de grande pauvreté.

Chaque jour, la ville de Melbourne reçoit ainsi à elle seule 1.500 migrants parmi lesquels beaucoup d’Indiens –difficile de ne pas tomber sur un Indien quand vous prenez le taxi à Melbourne– et nombre également de Grecs qui fuient la débâcle économique d’Athènes et tentent de se réfugier dans la première ville grecque au monde en dehors de la Grèce –Melbourne qui abrite 300.000 Grecs d’origine depuis une première vague d’immigration dans les années 1950.

Au cours de la seule année 2011, 2.500 nouveaux Grecs ont été ainsi autorisés à s’installer durablement à Melbourne, sachant que 40.000 demandes auraient été déposées.

Et ce n’est probablement fini dans un pays dont le nombre d’habitants a crû de 1,9% sur la période 2005-2009 quand la France et la Grande-Bretagne se contentaient de 0,5%. La population australienne pourrait même atteindre les 40 millions aux alentours de 2050.

Pourtant, les règles de l’immigration australienne sont très strictes –le passage des douanes en Australie est nettement plus rigoureux qu’il ne l’est en France. Il reste compliqué de s’y établir pour une longue durée au-delà du délai d’un an délivré aux touristes et que complètent beaucoup de Français en Australie par le biais du visa vacances-travail dédié aux 18-30 ans et dont profiteraient près de 20.000 jeunes Français actuellement à l’autre bout de la planète au sein d’une communauté hexagonale estimée à 75.000 individus.
Petits boulots

Mais plus que jamais, l’aventure mérite d’être tentée pour des candidats au voyage âgés d’une vingtaine d’années qui auraient envie de s’éloigner de la France et de ses mauvaises nouvelles pendant quelques mois.

En raison du quasi plein emploi, en effet, il est plutôt aisé de trouver un petit boulot dans toutes les grandes villes, mais aussi dans les campagnes à l’approche de la saison du «fruit picking» notamment dans la région d’Adélaïde.

L’autre jour, dans un cybercafé de Melbourne, un jeune Lyonnais m’a montré comment le seul fait d’écrire «bartender» (barman) sur un moteur de recherche d’emplois de Melbourne entraînait aussitôt une rafale de propositions à laquelle il n’y avait plus qu’à répondre en envoyant son CV.

«Ce n’est pas forcément super bien payé, m’avoua-t-il. Mais c’est un bon moyen pour s’offrir ses vacances et vivre une autre expérience. En fait, il y a beaucoup de possibilités et il est facile de changer d’emploi si celui que vous avez ne vous plaît pas.»

Le développement du tourisme avec la venue de plus en plus massive de Chinois –500.000 en 2011, soit le même nombre que les Britanniques plus forte délégation étrangère jusque-là– suscite, par exemple, un petit boom hôtelier, secteur souvent à la recherche de «petites mains».

D’autant que travailler, quand on passe par une ville comme Melbourne, peut se révéler nécessaire à cause du prix très élevé des locations d’appartements. Car si Melbourne est réputée pour être la ville mondiale où il serait le plus agréable de vivre d’après une enquête qui célèbre régulièrement les charmes de la cité de l’état de Victoria, elle est aussi devenue l’une des plus chères de la planète –Sydney n’est pas moins abordable– avec le renchérissement du dollar local.
Vive l'aventure!

Dans ces circonstances, la colocation est monnaie courante –mais ne l’est-elle pas devenue à Paris où, en plus, il faut galérer pour décocher un petit boulot?

Si l’expérience australienne vaut d’être vécue, c’est en fait pour l’éternel optimisme que vous renvoie le pays. La naturelle décontraction des habitants du bout du monde lève bien des barrières et l’accueil australien n’est pas une légende dans un pays qui sait ce qu’il doit à l’immigration.

L’Australie n’est peut-être pas un pays idéal, mais au moins garde-t-il une part de rêve. Loin du petit cauchemar hexagonal, c’est peut-être le moment ou jamais pour un(e) jeune Français(e) de partir dans cette belle aventure afin d’oublier ce mot dont on nous rebat les oreilles jusqu’à la nausée: crise. D’autant qu’il est rare de revenir déçu d’Australie…


Yannick Cochennec

http://www.slate.fr/story/50437/australie-asile-politique-plein-emploi


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"L'épaisseur d'un rempart compte moins que la volonté de le défendre." "Il faut choisir, se reposer ou être libre." Thucydide : La Guerre du Péloponnèse.
avatar
alessandro

Age : 34
Date de naissance : 23/12/1983
Localisation : FIRENZE - ITALIA - et en vacances dans le Sud de la France
Capricorne Date d'inscription : 17/02/2012
Passion : CHANT
Humeur : Magnifique

Re: L’Australie dit non !

Message par alessandro le Dim 4 Mar 2012 - 8:32

Tous les pays ont des difficultés et rien n'est parfait.
Je crois que c'eszt partout pareil.

C'est strict de travailler là-bas, j'ai participé à des échanges lyriques, on ne rentre pas comme cela en Australie.

Nous avons eu même droit, mes collègues et moi-même à un contrôle surprise de la Police fédérale dans nos loges au théâtre.
Personnellement, j'ai trouvé cela tout à fait normal.

Sinon, très beau pays, immensément chaud en été (hiver chez nous) et dans le bush, insupportable.
La nuit surtout, gare aux dingos, serpents, et mygales.
Et se baigner dans les zones réglementées, le grand requin blanc et le requin bouledogue sont là sinon.

Mais une faune hostile (animale) ne me dérange pas...vous aurez compris j'en suis sur l'allusion.

bisous à tout le monde avant de retourner chez moi aujourd'hui

Alessandro bisou bisou


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Parigote patriote

Age : 40
Date de naissance : 14/07/1977
Localisation : J'ai quitté Paris, vive la "France profonde" !
Cancer Date d'inscription : 02/01/2012
Passion : Lecture et cinéma
Humeur : Pour Philippot et une alliance qui GAGNERA !

Re: L’Australie dit non !

Message par Parigote patriote le Dim 4 Mar 2012 - 11:11

Merci pour l'article, Françoise.

En parallèle : à Paris, environ 20% de la population est étrangère, essentiellement d'origine africaine (sources officielles diverses, qui ne parlent que des immigrés légaux...) .

Une de mes colocataires à Londres était une Australienne d'origine grecque : elle était exactement comme les autres colocataires australiens/néo-zélandais, entre autres parce que comme eux, elle était de culture chrétienne assumée (les autres colocataires avaient tous été dans la même école secondaire catholique à Sydney, ou dans le même type d'écoles en Nouvelle-Zélande, elle, elle était d'une autre ville australienne, mais venait aussi d'une famille chrétienne, grecque, donc les différences entre eux étaient assez minimes) .

Concrètement, par rapport à n'importe quels Français, il n'y avait aucune différence dans la vie quotidienne entre eux et moi (par exemple) : la seule différence étant qu'eux assumaient leur culture chrétienne, sans pour autant être vraiment croyants ou pratiquants (et même très peu pratiquants) , alors que la majorité des Français, héritiers entre autres de la philosophie des Lumières et de la laïcité à la française, en vivant exactement comme ces Australiens, n'ont pas l'habitude d'assumer leur culture chrétienne (et moi-même, depuis cette époque, j'ai bien changé par rapport à ça : j'ai vraiment pris conscience que ma culture était d'origine chrétienne, par différentes expériences, voyages, le fait de voir de près des immigrés musulmans, aussi, bien sûr... Il m'a fallu quand même environ 10 ans pour en prendre conscience ! )

Alors que s'imaginer en colocation entre Français, avec un-e musulman-e parmi eux... Cauchemar !
D'ailleurs ça m'est arrivé aussi, à Londres : un "beur" parmi eux, qui m'avait harcelée sexuellement dès le 1er soir de mon arrivée, dépité par mon refus catégorique, avait réussi à liguer les autres Français, une majorité de garçons dans cette grande colocation, beurs et Français de souche, contre moi, en leur racontant des saloperies sur moi : résultat atroce... J'ai quitté cette colocation au bout de 10 jours, et un jour, revenant prendre mon courrier dans mon ancienne colocation, en sonnant dans la rue, ces ordures de Français avaient gueulé à la fenêtre, d'un étage élevé, des insultes atroces à mon égard, en français heureusement... Toutes les pires insultes misogynes !!!!!! J'étais accompagnée d'un de mes nouveaux colocataires australiens (par prudence, car j'avais même craint qu'ils ne m'ouvrent pas la porte... cet Australien était une armoire à glace ! ) et quand je lui avais traduit ce qu'ils gueulaient, il avait été scandalisé, imaginez la vision qu'il a eue des Français après ça... Je me suis rattrapée en invitant à dîner d'autres Français "bien" dans ma colocation australienne, le dîner avait été très chaleureux, entre "grenouilles" (les Français) , "kangourous" (les Australiens) et "kiwis" (les Néo-Zélandais) !

Même au boulot, en France, au moment du déjeuner, il y a des Français qui ont des problèmes à cause des musulmans, par exemple, en mangeant sur place, s'ils ont le malheur d'utiliser une assiette, un plat, un four à micro-ondes, que le musulman utilisera après (même nettoyé) , et que notre pauvre salarié a le malheur de manger du porc... Il y a des Français qui se font ainsi régulièrement engueuler par leurs collègues musulmans !!!!!
Je ne parle même pas ici des problèmes de harcèlement sexuel au boulot (enfin si, j'en parle ! ) , de la part de collègues musulmans, car ils sont frustrés et machistes, l'Islam les rend forcément comme ça... Ca m'est arrivé dans différents boulots que des collègues commencent à être comme ça avec moi, mais en général, dès que je leur dis que je vais en parler au chef, ça les calme ! Le/la chef étant en général français de souche, pas musulman, ouf !!!!
Sinon, avec des collègues musulmanes femmes, en été en particulier, il m'est arrivé plusieurs fois d'être regardée d'un sale oeil, sans doute à cause de mes tenues d'été, un décolleté ou une jupe un peu courte, ça n'est pas pur, dans l'Islam ! Mais ces collègues musulmanes n'ont jamais osé me dire ces choses-là, mais quand même, être regardée méchamment à cause de ça, c'est dingue et très désagréable...)

Moi-même, au boulot, j'ai vécu plein de fois cette chose extrêmement pénible : la/le musulman-e qui ne boit pas d'alcool (ça, je m'en fous) , qui fait une remarque désagréable à la majorité de ses collègues qui ont décidé de boire un pot en fin de semaine ou pour fêter quelque chose... La remarque du/de la musulman(e) est alors une parole qui sans le dire comme ça, sous-entend que nous sommes des alcooliques...
Une autre anecdote, avec le porc, ça m'est arrivé dans mon boulot actuel dans un ministère : une collègue musulmane, devant un SOMPTUEUX BUFFET (dans un ministère, vous imaginez ! ) , a presque pris comme une provocation le fait que le serveur lui dise (en réponse à sa question ! ) qu'il y avait du porc dans telle chose à manger, et moi, avant cet épisode, n'étant pas encore sûre qu'elle était musulmane (elle a un prénom musulman, mais un nom de famille typiquement français, et je ne la connaissais pas encore bien), je lui ai proposé gentiment une coupe de champagne (délicieux ! ) , et devant ce serveur et moi-même, elle a pris un air dégoûté, comme si tout le buffet était contaminé par ce porc et cet alcool (alors que bien sûr il y avait aussi des victuailles sans porc et des boissons sans alcool, boissons dont une collègue enceinte a d'ailleurs bien profité) , et cette idiote, qui avec son salaire minuscule (comme le mien...) , n'a sans doute que très rarement l'occasion de profiter d'un buffet aussi délicieux et grandiose, cette stupidité ambulante n'a rien mangé, rien bu, a vraiment fait la gueule et est partie au bout de 5 minutes !!!! (et les jours suivants, elle s'est montrée particulièrement désagréable avec moi, je pense que ça vient de ça... Pff, quelle connerie, tout ça ! )
Je me suis régalée au buffet avec mes collègues, en papotant joyeusement, en me disant que comme ça, ça en ferait plus pour mes autres collègues et moi... Very Happy Et nous autres, 3 jours après, on en parlait encore, de ce buffet... Very Happy (en plus, le lieu était superbe, les dorures, la vue sur... Hum, je n'en dis pas plus... Je suis une travailleuse neutre politiquement dans ce haut lieu de la République ! Very Happy )

En résumé : dans ma vie, jusqu'à présent, à chaque fois que j'ai été confrontée à des musulmans, hommes ou femmes, dans diverses circonstances, et sans a priori de ma part (ben oui, je n'ai pas de préjugés racistes ! ) , ils m'ont toujours fait ch... d'une manière ou d'une autre, de manière plus ou moins grave.
Dans mon boulot actuel, à part une collègue un peu proche, quasiment tout le monde est Français de souche ou Français d'origine immigrée bien assimilé, vive la fonction publique pour ça : les emplois de fonctionnaire sont réservés aux Français et aux ressortissants européens ! Mais il faut passer les concours, dont, cela nécessite d'être Français (ou "vrai" Européen) , et de culture française ! Et pas de prosélytisme religieux, quand on est fonctionnaire ! Very Happy

Alessandro : ah ah, j'imagine le contrôle des services australiens de l'immigration, dans les loges... J'espère qu'ils n'ont pas attendu le dernier moment pour faire ça ! Very Happy
J'ai remarqué un truc incroyable pour moi, lors de mes séjours en Italie (essentiellement à Rome et à Naples, et dans la région de Naples) : je n'ai quasiment pas vu de femmes musulmanes voilées ! (enfin, je ne me souviens pas en avoir vu ! ) Et dans les rues des villes, plein de petites statues catholiques, au coin des rues ou sur les facçades des maisons... Dans les petits restaurants-traiteurs, plein de portraits du Pape, plein de croix... Alors, peut-être est-ce parce que je n'ai pas été dans des banlieues pleines d'immigrés, je ne sais pas...
Et bon retour chez toi aujourd'hui !

Je m'en vais de ce pas publier un petit message dans cette même rubrique, un peu sur ces mêmes thèmes...


***************************************************************************************
"Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre..."
Mais les gens qui sont sourds et aveugles à la fois, c'est rare !
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: L’Australie dit non !

Message par CoqGaulois le Dim 4 Mar 2012 - 11:15

Les Austaliens sont aussi chanceux que les français ils ont leur "Marine"!
:aplaudissement: :aplaudissement: :aplaudissement:


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
sakura FN

Age : 18
Date de naissance : 01/01/2000
Localisation : AILLEURS...
Capricorne Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN NOUVEAU MONDE MEILLEUR...

Re: L’Australie dit non !

Message par sakura FN le Jeu 6 Oct 2016 - 13:37

L’Australie ramène les bateaux de migrants… chez eux

Les Australiens emploient la manière forte pour refouler les clandestins qui s'aventurent dans leurs eaux territoriales. En Australie, pas d'états d'âme. On respecte les conventions des Nations Unies qui font obligation aux États membres d'accueillir des migrants, et les Australiens ont fait le choix de ne pas accepter n'importe qui. Chez eux, pas de Lampedusa. Depuis qu'ils ont adopté cette manière forte, plus un seul bateau de clandestins ne se risque dans les eaux territoriales.

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Australie dit non !

Message par gemini le Jeu 6 Oct 2016 - 14:06

C'est ce qu'il faut faire.


***************************************************************************************
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L’Australie dit non !

Message par kabout le Mer 16 Nov 2016 - 10:02

Clandestins : zéro mort en Australie !

Interrogée sur Trump, Angela Merkel plaide pour une Allemagne “ouverte d’esprit”, craignant que l’arrivée de Trump n’attise le débat sur les réfugiés.( Berlin Reuters )
En effet, ce dernier avait déclaré, à juste titre, qu’en accueillant 1 million de migrants en 2015, la chancelière avait pris une décision ”insensée” à l’origine d’une augmentation de la criminalité dans son pays.
Ce qui est une réalité puisque les statistiques de la police allemande annoncent une progression de 80% de la criminalité chez les étrangers.

« La dignité de chaque être humain est inviolable, quelles que soient sa religion, son origine, son orientation sexuelle et ses autres caractéristiques, son genre par exemple », a-t-elle déclaré, reprenant les termes utilisés dans son message de félicitation adressé à Trump mercredi dernier.
« Voilà ce qui nous guide. Voilà aussi ce que nous défendons ».
Que c’est beau ! Mais la chancelière oublie l’essentiel :
Quand on traite un réfugié avec dignité, on aimerait que ce dernier se comporte dignement, et pas en criminel sans foi ni loi.

Etant donnée l’explosion des exactions outre Rhin, avec des milliers d’agressions sexuelles depuis 2015, Merkel nous donne une leçon de morale en défendant l’indéfendable.
Sa politique est un désastre que plus personne ne soutient, pas même le patronat allemand, qui a compris que cette main d’œuvre non qualifiée et ne parlant pas allemand est inutilisable. Seulement 5% des réfugiés ont pu intégrer le marché du travail en un an ! C’est la désillusion totale.
Dans toute l’Europe, les prochaines élections vont consacrer le désaveu de la politique d’accueil européenne. Le ras le bol des peuples est au plus haut.
Le tsunami migratoire qui déferle quotidiennement depuis le coup de folie de Merkel, est en train de déstabiliser tout le continent.

Tout empire et personne ne veut adopter la solution australienne :
Fermeture totale des frontières et accords avec des pays voisins pour accueillir les migrants. Résultat : zéro mort en 2014 et en 2015, à comparer avec les milliers de noyades en Méditerranée…
Contrairement à Hollande, Valls et Cazeneuve, qui ont perdu le contrôle de la situation, le gouvernement australien affiche sa priorité : protéger le peuple australien d’une invasion dévastatrice. Et ça marche !
Hélas, Paris n’est pas Canberra !

Jacques Guillemain (RL)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: L’Australie dit non !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 18 Jan 2018 - 10:34