www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Le site de Marine Le Pen pour la présidentielle 2017 est accessible flechegauche ICI flechedroite "Carnets d'espérances", le nouveau blog de Marine Le Pen flechegauche ICI flechedroite et flechegauche LA flechedroite

LA RESPIRATION DIAPHRAGMATIQUE

Partagez
avatar
alessandro

Age : 33
Date de naissance : 23/12/1983
Localisation : FIRENZE - ITALIA - et en vacances dans le Sud de la France
Capricorne Date d'inscription : 17/02/2012
Passion : CHANT
Humeur : Magnifique

LA RESPIRATION DIAPHRAGMATIQUE

Message par alessandro le Sam 24 Mar 2012 - 16:59

Patrick a souvent parlé de la respiration diaphragmatique emploiyé par Marine et de manière générale par les "bons" orateurs.
Cette technique est la même que pour le chant classique.

il a un an, j'avais fait pour une conférence à Montpellier, un schéma et une prtite étude.
J'ai limité mes propos à la seule respiration, j'ai occulté la partie chant.


Ceci sera une base pour que vous puissiez mieux comprendre ces phénomènes.

J’ai capté des dessins sur internet, parmi les plus véridiques, car il circule un peu de tout.


La respiration

Au départ, on inspire normalement par le nez, en appelant l’air.
On se met en position de vouloir gonfler le ventre, et en fait, c’est là que la technique intervient.

Voici le schéma :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


On doit plus exactement sentir le diaphragme, qui, normalement, n’est jamais ressenti par le corps.
Dans l’absolu, il faut arriver à ce que l’on ait une image comme quoi le diaphragme s’étend et se pose au bas de l’abdomen.
De cette façon, il oblige les poumons à se remplir

Le schéma le montre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



A ce stade là, le ventre est gonflé, puisque le diaphragme occupe la partie basse de la cavité abdominale.
Quant aux poumons, ils sont eux aussi gonflés, et provoquent un élargissement des diamètres ventraux.


Partant de là, on va, avec l’aide de ses muscles, soutenir cette colonne d’air ainsi formée, en dispensant peu à peu l’air nécessaire à la voix.
En quelque sorte, on « distille » l’air.
Ce soutien est nécessaire.
Si le soutien est défaillant, la colonne d’air va s’effondrer.
En outre, c’est ici aussi que le travail fatiguant du chant va commencer, car chanter n’est rien, c’est soutenir qui est fatiguant.


La formation de la voix

Tout le monde le sait, les cordes vocales, sous l’impulsion de l’air vont vibrer, et la voix va se former.

En position de respiration, les cordes vocales s’écartent et se resserrent en phonation .

Schéma :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Au départ, c’est un son qui résonne comme un élastique ou un tambour, mais c’est en se propageant plus haut dans la tête, que la voix va définitivement se former et s’articuler au moyen des voyelles et des consonnes.

Une fois la voix formée, le son arrive dans la tête, depuis les cordes vocales, et les résonateurs vont être sollicités.

Ce schéma montre l’appareil phonatoire et la situation anatomique des divers organes qui rentrent en jeu dans la formation et l’exploitation de la voix.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Selon que l’on va utiliser des sons nasaux ou oraux, la voix va suivre deux chemins de base possibles : l’un va passer par la cavité buccale, l’autre par la cavité nasale.

Schéma :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ces deux chemins, en tout, vont offrir à la voix la possibilité de résonner sur 4 secteurs possibles, soient 4 résonateurs.

Schéma :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Selon les cas, on fera vibrer la voix plus ou moins dans les secteurs et on obtiendra ainsi une panoplie de sons possibles.

Ces sons « possibles », articulés, intelligibles sont appelés : phonèmes.

A partir de là, c’est selon la langue employée, que l’on va utiliser plus ou moins de phonèmes.



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017 - 17:34