www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

La communauté protestante déplore le manque de lieux de culte

Partagez
avatar
FANTOMAS1973

Age : 44
Date de naissance : 15/08/1973
Localisation : PAS DE CALAIS
Lion Date d'inscription : 12/03/2012
Passion : LA LECTURE

La communauté protestante déplore le manque de lieux de culte

Message par FANTOMAS1973 le Lun 9 Avr 2012 - 21:27

PARIS (Reuters) - La Fédération protestante de France a déploré lundi le manque de lieux de culte évangélique au lendemain de la mort d'une fillette de six ans dans l'effondrement du plancher d'un local abritant une église à Stains (Seine-Saint-Denis).
Deux personnes ont été grièvement blessées lors de l'accident survenu au premier étage du lieu de culte, fréquenté par la communauté haïtienne, où étaient rassemblés une centaine de fidèles à l'occasion du dimanche de Pâques.
Le pronostic vital de la fillette de deux ans et de la femme de 42 ans, hospitalisées respectivement à l'hôpital Necker à Paris et à l'hôpital Beaujon de Clichy, restait engagé lundi, a-t-on appris auprès de la préfecture de Seine-Saint-Denis.
Une enquête a été ouverte au parquet de Bobigny pour "homicides involontaires et blessures involontaires aggravés par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité."
Deux personnes -l'organisateur de l'événement et pasteur de la communauté ainsi que le gérant de la société propriétaire des locaux bâtiment- ont été placées en garde à vue dimanche soir.
Lors d'une conférence de presse organisée lundi après-midi, la procureure adjointe de Bobigny a annoncé la prolongation de ces deux gardes à vue et fait état de perquisitions en cours dans plusieurs locaux dans la région parisienne.
"Il apparaît nécessaire de recueillir des éléments techniques supplémentaires concernant la construction et l'exploitation de ces locaux et d'entendre les personnes gardées à vue sur les éléments recueillis", a déclaré Anne Kostomaroff.
"Selon un premier rapport établi par l'architecte requis par le parquet, il apparaît que le plancher s'est effondré à la suite de la rupture d'une poutre maîtresse. Il apparaît que le plancher n'a pas supporté la charge occasionnée par l'événement", a-t-elle ajouté.
Le parquet de Bobigny ouvrira mardi, à l'issue des gardes à vue, une information judiciaire afin de dégager l'ensemble de la chaîne des responsabilités qui peuvent être à l'origine de ce drame".
L'enquête a été confiée au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Seine-Saint-Denis ainsi qu'à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP) à Paris.
"SITUATION PRÉCAIRE"
Selon le maire PCF de Stains, Michel Beaumale, les locaux n'étaient pas faits pour accueillir plusieurs centaines de personnes.
"Il semble à peu près certain qu'il n'y a jamais eu de déclaration (du local comme lieu de culte) ou que ce bâtiment n'a jamais fait l'objet d'une visite par une commission de sécurité", a-t-il dit à France 2.
"Pour avoir visité les lieux hier (dimanche), il est manifeste qu'une commission de sécurité n'aurait pas accepté les lieux dans l'état."
Dans un communiqué, la Fédération protestante de France déplore le manque de lieux de culte mis à disposition des fidèles.
"Ce dramatique accident met en lumière la situation précaire dans laquelle se trouvent de nombreuses communautés protestantes évangéliques pour célébrer leur culte", écrit la FPF. "Souvent issues de l'immigration, ces Églises ne trouvent pas le soutien dont elles ont besoin".
La FPF indique qu'elle "accompagne déjà plusieurs églises dans leurs efforts pour s'équiper et s'intégrer, mais la demande dépasse ses possibilités d'intervention".
Elle "espère donc que les meilleures solutions soient mises en oeuvre dans un souci de respect de la liberté de culte, de respect des législations en vigueur et sans esprit de polémique ou d'une quelconque discrimination."
Selon le Conseil national des évangéliques de France (Cnef), sur les 600.000 protestants pratiquants réguliers en France, 460.000 se réclament du protestantisme évangélique contre 140.000 de la branche luthéro-réformée.
Le nombre de protestants évangéliques a été multiplié par neuf ces 60 dernières années en France, note le Cnef, qui souligne, sur son site internet, "les difficultés rencontrées par les responsables des Eglises issues de l'immigration" pour trouver des locaux adaptés.
Marine Pennetier, édité par Tangi Salaün et Jean-Loup Fiévet censuré censuré nous allons payer, encore nous et après ce sera qui ?????
avatar
BERGERBEL

Age : 68
Date de naissance : 01/12/1949
Localisation : HONGRIE
Sagittaire Date d'inscription : 16/02/2012
Passion : Amour de ma Patrie (la France)
Humeur : Fou mais pas idiot !

CE SONT DES SECTES !

Message par BERGERBEL le Jeu 12 Avr 2012 - 10:23

crie

Il ne s'agit pas de religion mais de secte. Personnellement, j'interdis à un état laïc d'intervenir dans la construction de lieux de culte. Seuls, ceux confisqués après la Révolution ou lors de l'exécution de la Loi "Briand" de 1905, doivent faire l'objet d'entretien. Si les croyants-pratiquants veulent des lieux de culte, ils n'ont qu'à en payer la construction, l'entretien et le fonctionnement au même titre que le font les associations Loi 1901.
De la même manière, je trouverais juste que ces associations soient assujetties à l'impôt sur les société au même titre que les entreprises.

cartonrouge



@FANTOMAS1973 a écrit:PARIS (Reuters) - La Fédération protestante de France a déploré lundi le manque de lieux de culte évangélique au lendemain de la mort d'une fillette de six ans dans l'effondrement du plancher d'un local abritant une église à Stains (Seine-Saint-Denis).
Deux personnes ont été grièvement blessées lors de l'accident survenu au premier étage du lieu de culte, fréquenté par la communauté haïtienne, où étaient rassemblés une centaine de fidèles à l'occasion du dimanche de Pâques.
Le pronostic vital de la fillette de deux ans et de la femme de 42 ans, hospitalisées respectivement à l'hôpital Necker à Paris et à l'hôpital Beaujon de Clichy, restait engagé lundi, a-t-on appris auprès de la préfecture de Seine-Saint-Denis.
Une enquête a été ouverte au parquet de Bobigny pour "homicides involontaires et blessures involontaires aggravés par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité."
Deux personnes -l'organisateur de l'événement et pasteur de la communauté ainsi que le gérant de la société propriétaire des locaux bâtiment- ont été placées en garde à vue dimanche soir.
Lors d'une conférence de presse organisée lundi après-midi, la procureure adjointe de Bobigny a annoncé la prolongation de ces deux gardes à vue et fait état de perquisitions en cours dans plusieurs locaux dans la région parisienne.
"Il apparaît nécessaire de recueillir des éléments techniques supplémentaires concernant la construction et l'exploitation de ces locaux et d'entendre les personnes gardées à vue sur les éléments recueillis", a déclaré Anne Kostomaroff.
"Selon un premier rapport établi par l'architecte requis par le parquet, il apparaît que le plancher s'est effondré à la suite de la rupture d'une poutre maîtresse. Il apparaît que le plancher n'a pas supporté la charge occasionnée par l'événement", a-t-elle ajouté.
Le parquet de Bobigny ouvrira mardi, à l'issue des gardes à vue, une information judiciaire afin de dégager l'ensemble de la chaîne des responsabilités qui peuvent être à l'origine de ce drame".
L'enquête a été confiée au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Seine-Saint-Denis ainsi qu'à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP) à Paris.
"SITUATION PRÉCAIRE"
Selon le maire PCF de Stains, Michel Beaumale, les locaux n'étaient pas faits pour accueillir plusieurs centaines de personnes.
"Il semble à peu près certain qu'il n'y a jamais eu de déclaration (du local comme lieu de culte) ou que ce bâtiment n'a jamais fait l'objet d'une visite par une commission de sécurité", a-t-il dit à France 2.
"Pour avoir visité les lieux hier (dimanche), il est manifeste qu'une commission de sécurité n'aurait pas accepté les lieux dans l'état."
Dans un communiqué, la Fédération protestante de France déplore le manque de lieux de culte mis à disposition des fidèles.
"Ce dramatique accident met en lumière la situation précaire dans laquelle se trouvent de nombreuses communautés protestantes évangéliques pour célébrer leur culte", écrit la FPF. "Souvent issues de l'immigration, ces Églises ne trouvent pas le soutien dont elles ont besoin".
La FPF indique qu'elle "accompagne déjà plusieurs églises dans leurs efforts pour s'équiper et s'intégrer, mais la demande dépasse ses possibilités d'intervention".
Elle "espère donc que les meilleures solutions soient mises en oeuvre dans un souci de respect de la liberté de culte, de respect des législations en vigueur et sans esprit de polémique ou d'une quelconque discrimination."
Selon le Conseil national des évangéliques de France (Cnef), sur les 600.000 protestants pratiquants réguliers en France, 460.000 se réclament du protestantisme évangélique contre 140.000 de la branche luthéro-réformée.
Le nombre de protestants évangéliques a été multiplié par neuf ces 60 dernières années en France, note le Cnef, qui souligne, sur son site internet, "les difficultés rencontrées par les responsables des Eglises issues de l'immigration" pour trouver des locaux adaptés.
Marine Pennetier, édité par Tangi Salaün et Jean-Loup Fiévet censuré censuré nous allons payer, encore nous et après ce sera qui ?????

    La date/heure actuelle est Ven 15 Déc 2017 - 15:13