www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

anipassion.com

Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Partagez
avatar
Invité
Invité

Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Invité le Dim 1 Mai 2011 - 10:30

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen conduit pour la première fois en patronne du Front national le traditionnel défilé du 1er-Mai à Paris et veut se poser en porte-drapeau des classes populaires face aux syndicats.

Des centaines de sympathisants ont commencé à se rassembler dimanche place de l'Opéra pour défiler ensuite vers la place des Pyramides, où se trouve la statue de Jeanne d'Arc, égérie de l'extrême droite.

La présidente du FN, qui a succédé à son père en janvier et veut faire du parti une force de gouvernement, a donné des consignes pour éviter les débordements qui émaillaient jusqu'à une période récente ce rendez-vous incontournable depuis 1979 des nationalistes et monarchistes de tous bords.

Pour éviter tout incident, les responsables départementaux ont été invités à exclure des délégations, avec une vigilance accrue, les militants au crâne rasé ou en treillis militaire.

"A un an de la présidentielle et à 20% dans les sondages, on fait encore plus attention car on est pas à l'abri des provocations", a confié Marine Le Pen à des journalistes.

En outre, la chef de file du FN, qui met en avant des thèmes sociaux depuis son arrivée à la tête du parti, a voulu placer le défilé "en l'honneur de nos travailleurs", que le FN estime défendre en s'opposant à l'euro et la mondialisation.

Face aux défilés syndicaux, beaucoup plus nourris, le FN devait mettre en avant dimanche ses propres syndicalistes en leur attribuant un rang particulier dans le cortège. Certains ont été récemment exclus par des centrales syndicales.

Marine Le Pen a démenti avoir voulu supprimer l'hommage à Jeanne d'Arc comme l'affirmaient ses opposants extrémistes, qui n'apprécient guère la "banalisation" du FN.

DES SYNDICALISTES MIS EN AVANT

"Il faut conserver une certaine note traditionnelle, j'y tiens. J'ai grandi à l'ombre de la figure tutélaire" de Jeanne d'Arc, a-t-elle expliqué.

Toujours dans le but de donner l'image d'un parti de gouvernement, la présidente du FN a récemment confirmé, contre l'avis de son père, l'exclusion d'un candidat aux élections cantonales photographié en train de faire le salut nazi.

Des photos d'autres militants ayant été débusquées, notamment par un site antifasciste, des monarchistes ou sympathisants de l'Oeuvre française craignent que la nouvelle direction ne se livre à une chasse aux sorcières.

Les monarchistes de l'Action Française, qui, depuis un siècle, célèbrent Jeanne d'Arc, ont prévu de défiler le 1er-Mai à quelque distance du FN.

A en croire la direction du FN, le parti est en pleine mutation grâce à l'arrivée de la "génération Marine", des milliers de jeunes venus de tous horizons, y compris de l'UMP ou de la gauche radicale.

Depuis l'accession de Marine Le Pen à la tête du FN, de nombreux sondages prédisent que Marine Le Pen se qualifiera pour le second tour de la présidentielle de 2012, comme son père l'avait fait en 2002.

En 2010, le rassemblement du 1er-Mai du FN avait mobilisé 2.000 personnes, selon la police et 8.000 selon les organisateurs. Une affluence en baisse par rapport aux grandes foules des années 1990.

Source : http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/premier-defile-fn-du-1er-mai-sous-la-presidence-de-marine-le-pen-01-05-2011-1325194_240.php
avatar
Invité
Invité

Front national: départ du défilé pour Jeanne d'Arc et le 1er mai...!!!

Message par Invité le Dim 1 Mai 2011 - 13:16

PARIS — Le traditionnel défilé des militants du Front national en l'honneur de Jeanne d'Arc et du 1er mai, qui doit s'achever par un discours de Marine Le Pen à la mi-journée, a démarré dimanche matin place de l'Opéra, à Paris.

La nouvelle présidente du Front national, que les sondages donnent régulièrement en mesure de parvenir au second tour de la présidentielle de 2012, a reçu une ovation lorsqu'elle est arrivée place de l'Opéra, la foule criant "Marine présidente, Marine présidente".

Elle a pris place en tête du cortège entourée de l'exécutif du parti, dont son père, Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national, et le député européen Bruno Gollnisch.

Parmi les manifestants, les militants du FNJ (Front national de la jeunesse) scandent des slogans "Ni droite ni gauche, Front national !", "France, nation, révolution", "Sarko t'es foutu, la jeunesse est dans la rue", "Marine à l'Elysée, du travail pour les Français" ou encore "Bleu, blanc, rouge, la France aux Français".

Ils distribuent également des tee-shirts "France bleu marine" et des drapeaux bleus avec l'inscription "liberté", qui doit être le thème central du discours de Marine Le Pen.

Le cortège doit emprunter plusieurs avenues du centre de la capitale avant de s'arrêter place des Pyramides, où la présidente du parti d'extrême droite s'adressera à ses partisans depuis une estrade montée devant la statue dorée de Jeanne d'Arc, comme le faisait son père chaque année.

Le discours est prévu à 12 heures.

Le FN a adressé des consignes à ses fédérations pour éviter l'intrusion de skinheads qui pourraient entacher le travail d'image de Mme Le Pen.

L'année dernière, la manifestation avait réuni entre 2.000 personnes selon la police et 8.000 selon le Front national.

Source : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gZRQ2OPCexewlh_osjrVPonl2uZw?docId=CNG.dd8a0154a6130fd042d3a60e9a45bc6b.211
avatar
Invité
Invité

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Invité le Dim 1 Mai 2011 - 14:09

Parfois, on a envie de s'en faire un
de ces journaleux car il est indéniable
qu'ils agissent sur ordre avec toujours
le même but à atteindre : "crédibiliser le fn...!!!

avatar
Invité
Invité

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Invité le Dim 1 Mai 2011 - 15:11


Yann Amarre

Age : 43
Date de naissance : 30/10/1973
Localisation : Région parisienne
Scorpion Date d'inscription : 23/04/2011
Passion : Chercheur/Musique classique, art en général
Humeur : Ca dépend des jours

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Yann Amarre le Dim 1 Mai 2011 - 17:00

J'étais sur place aujourd'hui en ce 1er mai... et j'ai bien aimé ce défilé "façon Marine" - même si je peux comprendre que ça déplaise à d'autres.

Je n'ai pas vu de bras tendus, pas de maillots 18 ou 88, tout juste un peu de Lonsdale (au demeurant très sage.. et je n'ai rien contre le kickboxing par ailleurs, chacun s'habille comme il veut, ne mélangeons pas tout).

Je n'ai pas entendu non plus d'attaques directes contre les défendeurs du bling-bling au pouvoir... Et j'ai entendu tout ce que je j'avais besoin d'entendre par ailleurs pour la défense de la France et de la préférence nationale. Dommage que Marine ait trébuché sur le supplice du "boucher" pour Jeanne d'Arc, mais passons.. pas de quoi alimenter les ragots.

SI patriote64 me lit : voià ce dont je voulais parler en mentionnant un FN "soft": pas question de remettre les idées en cause, loin de là. Mais on s'interdit d'exposer dans les défilés tout ce que les médias ou les adversaires du mouvement pourraient utiliser contre nous. "Soft" dans les méthodes, pas dans les idées. Les médias et les adversaires du FN n'ont que l'apparence à se mettre sous la dent; affamez-les en "nettoyant" l'apparence, et le problème est résolu, c'est aussi simple que cela.

Je reste convaincu que la victoire est possible pour 2012... j'aurai l'occasion de revenir largement sur le sujet (rubrique "présentons-nous" entre autres), car il y a encore beaucoup à dire là-dessus.
avatar
Invité
Invité

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Invité le Dim 1 Mai 2011 - 19:04

En disant que l'on a la place de gagner en 2012 tu prêches un convaincu, et lorsque l'on parle de "soft" je t'entend bien, mais de "soft" il ne faut laisser entendre "banalisation" et rejet de notre base en faisant un nettoyage qui n'a jamais existé!

Je tiens à préciser qu'il faut montrer un certain modernisme en s'adaptant aux problèmes des français, ce qui est notre but depuis longtemps, montrer aussi une image qui est réellement la notre et pas une des médias, mais il ne faut pas mentir sur celle-ci et surtout rester honnête.

Si on triche cela se verra et la confiance disparaîtra, c'est sur nos actes que nous serrons jugé et c'est là qu'il faut faire attention!

ahele

Age : 63
Date de naissance : 20/12/1953
Localisation : paris
Sagittaire Date d'inscription : 29/04/2011
Passion : sans politique/polars/livres/musiques
Humeur : de plus en plus confiante en l'avenir !

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par ahele le Dim 1 Mai 2011 - 20:10

Entièrement d'accord avec Patriot 64 nous serons jugé sur nos actes et attention si on triche à perdre tous ceux que nous avons acquis pour grossir nos rangs : le peuple est très en colère et remonté contre "gauche et droite" confondus qui n'arrêtent pas de dire et de faire tout et son contraire, cela nous sert tant que notre parti lui, justement, reste honnête et transparent, cela ne nous empêche en rien de défendre nos idées
vivement 2012 Laughing cheers
avatar
Benjamin

Date d'inscription : 30/04/2011

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Benjamin le Dim 1 Mai 2011 - 21:16

J'étais au défilé ce jour, et j'ai bien aimé cette ambiance. J'ai pu constater l'absence (malheureuse pour certains) de "skinhead"...


Mais je ne suis pas resté pour le discours de Marine, j'espère qu'il a été filmé et qu'il sera diffusé.
avatar
Invité
Invité

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Invité le Dim 1 Mai 2011 - 21:37

Dommage que tu n'es pu rester pour le discours de Marine, que j'ai pu lire en intégralité sur le site du FN car, je pense, que cela aurait été un grand moment pour toi...!!!

Soleil de Cendres

Age : 44
Date de naissance : 30/03/1973
Localisation : VAUCLUSE
Bélier Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Cadre commercial dans l'industrie médicale
Humeur : Tout est dit dans le pseudo ...

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Soleil de Cendres le Lun 2 Mai 2011 - 0:36

Bonjour "Yann",

Je n'ai pas eu l'occasion de te souhaiter la bienvenue sur le forum.
Voilà qui est désormais chose faite.
En parcourant ta présentation et les échanges auxquels celle-ci a pu donné lieu, je me suis étonné, à l'instar de Patriote64, de la "fixation" que tu sembles faire sur la composante extrémiste supposée exister ou avoir existé au sein du mouvement que nous défendons, le Front National.
Ta position accréditerait ainsi l'idée, sciemment véhiculée, nourrie et entretenue par les media, que le Front National est un "parti d'extrême droite", regroupant en son sein un certain nombre, si ce n'est une majorité, de nostalgiques des idéologies d'entre-deux guerres et que, sous l'impulsion de Marine, une sorte d'épuration, ou de purge, aurait actuellement cours, en interne, afin d'opérer à la "dédiabolisation" du mouvement qu'elle appelle de ses voeux.
Ce postulat est une erreur lourde de sens, que le "nationaliste" que je suis ne peut admettre une seule seconde.
Le Front National n'est pas, n'a jamais été et ne sera jamais un parti politique raciste, xénophobe ou antisémite.
Ce n'est pas un parti d'extrême droite, mais bien plutôt un parti à l'extrême droiture, pour paraphraser Jean-Marie Le Pen.
Ses positions sur l'immigration sont claires, nettes et sans équivoque.
Combattre l'immigration, ce n'est pas combattre les immigrés.
Au même titre que combattre la pauvreté, tel que l'Abbé Pierre le fit en son temps, n'a jamais été de combattre ... les pauvres !
Nous dénonçons l'immigration, notamment extra-européenne, en tant que menace pour notre identité et notre cohésion sociale, et en tant que facteur massif d'insécurité et de charge écrasante pour la communauté nationale.
Que le focus mis sur cette problématique puisse attirer à nous un nombre infinitésimal, mais particulièrement identifiable (d'aucuns parleraient de "minorités visibles" ...), d'excités aux idées politiques aussi courtes que les cheveux qu'ils portent sur le crâne est un fait.
Mais cette réalité ne doit rien aux analyses ni aux propos que nous portons sur les flux migratoires.
C'est cette même "communauté" de paumés, sans idéal, gavée de bière et au Q.I flirtant avec le niveau zéro que l'on retrouve dans les stades de football.
On les désigne alors sous le terme d'hooligans.
Skinheads, hooligans, extrémistes ... autant de qualificatifs pour une petite bande largement aux mains des R.G, dont "le pouvoir" se sert, occasionnellement, pour effectuer les basses besognes.
Des idiots bien utiles lorsqu'il s'agit de salir le Front.
En jetant Rachid Bouaram dans la Seine, par exemple ...
Quand ces débiles s'agitent sur les gradins du P.S.G, de l'O.L ou de l'O.M en faisant le salut nazi, assimile-t-on l'ensemble des supporters de ces clubs à cette poignée d'"extrémistes" ?
Jette-t-on l'opprobre sur leurs dirigeants ?
Leur interdit-on de disputer des matches au prétexte que la sécurité publique serait menacée ?
Bien sûr que non.
On se garde bien d'établir de tels parallèles.
Ni Dreyfus, ni Denizot, ni aucun autre n'a jamais été, personnellement, inquiété pour les agissements de quelques-uns.
Tout au plus des mesures ont-elles été prises à l'encontre des individus incriminés afin de les tenir, un temps, éloignés des stades.
Et pourtant, n'est-ce pas dans ce sport, et a fortiori depuis que les enjeux commerciaux sont devenus colossaux, et les revenus des joueurs indécents, que la "haine de l'autre", le "racisme", la "violence" s'expriment aujourd'hui avec le plus de rage ?
N'est-ce pas cette dérive sociétale qu'il nous faudrait, avant tout, et collectivement, dénoncer ?
Les extrémistes ne sont pas là où l'on voudrait nous faire croire qu'ils se trouvent.
J'aimerais que tu en prennes conscience.
Et je crois pouvoir dire qu'il ne nous sera pas très difficile, à nous, militants et sympatisants FN, derniers pilliers d'une France à l'agonie, de t'en convaincre.

Au plaisir de nos échanges prochains

Soleil de Cendres
avatar
Blanche d'Issy
Modérateurs
Modérateurs

Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 23/01/2011

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Blanche d'Issy le Lun 2 Mai 2011 - 10:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
blanche@partisansmarine.com
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Jupiter le Lun 2 Mai 2011 - 11:58

Soleil de Cendres a écrit:Bonjour "Yann",

Je n'ai pas eu l'occasion de te souhaiter la bienvenue sur le forum.
Voilà qui est désormais chose faite.
En parcourant ta présentation et les échanges auxquels celle-ci a pu donné lieu, je me suis étonné, à l'instar de Patriote64, de la "fixation" que tu sembles faire sur la composante extrémiste supposée exister ou avoir existé au sein du mouvement que nous défendons, le Front National.
Ta position accréditerait ainsi l'idée, sciemment véhiculée, nourrie et entretenue par les media, que le Front National est un "parti d'extrême droite", regroupant en son sein un certain nombre, si ce n'est une majorité, de nostalgiques des idéologies d'entre-deux guerres et que, sous l'impulsion de Marine, une sorte d'épuration, ou de purge, aurait actuellement cours, en interne, afin d'opérer à la "dédiabolisation" du mouvement qu'elle appelle de ses voeux.
Ce postulat est une erreur lourde de sens, que le "nationaliste" que je suis ne peut admettre une seule seconde.
Le Front National n'est pas, n'a jamais été et ne sera jamais un parti politique raciste, xénophobe ou antisémite.
Ce n'est pas un parti d'extrême droite, mais bien plutôt un parti à l'extrême droiture, pour paraphraser Jean-Marie Le Pen.
Ses positions sur l'immigration sont claires, nettes et sans équivoque.
Combattre l'immigration, ce n'est pas combattre les immigrés.
Au même titre que combattre la pauvreté, tel que l'Abbé Pierre le fit en son temps, n'a jamais été de combattre ... les pauvres !
Nous dénonçons l'immigration, notamment extra-européenne, en tant que menace pour notre identité et notre cohésion sociale, et en tant que facteur massif d'insécurité et de charge écrasante pour la communauté nationale.
Que le focus mis sur cette problématique puisse attirer à nous un nombre infinitésimal, mais particulièrement identifiable (d'aucuns parleraient de "minorités visibles" ...), d'excités aux idées politiques aussi courtes que les cheveux qu'ils portent sur le crâne est un fait.
Mais cette réalité ne doit rien aux analyses ni aux propos que nous portons sur les flux migratoires.
C'est cette même "communauté" de paumés, sans idéal, gavée de bière et au Q.I flirtant avec le niveau zéro que l'on retrouve dans les stades de football.
On les désigne alors sous le terme d'hooligans.
Skinheads, hooligans, extrémistes ... autant de qualificatifs pour une petite bande largement aux mains des R.G, dont "le pouvoir" se sert, occasionnellement, pour effectuer les basses besognes.
Des idiots bien utiles lorsqu'il s'agit de salir le Front.
En jetant Rachid Bouaram dans la Seine, par exemple ...
Quand ces débiles s'agitent sur les gradins du P.S.G, de l'O.L ou de l'O.M en faisant le salut nazi, assimile-t-on l'ensemble des supporters de ces clubs à cette poignée d'"extrémistes" ?
Jette-t-on l'opprobre sur leurs dirigeants ?
Leur interdit-on de disputer des matches au prétexte que la sécurité publique serait menacée ?
Bien sûr que non.
On se garde bien d'établir de tels parallèles.
Ni Dreyfus, ni Denizot, ni aucun autre n'a jamais été, personnellement, inquiété pour les agissements de quelques-uns.
Tout au plus des mesures ont-elles été prises à l'encontre des individus incriminés afin de les tenir, un temps, éloignés des stades.
Et pourtant, n'est-ce pas dans ce sport, et a fortiori depuis que les enjeux commerciaux sont devenus colossaux, et les revenus des joueurs indécents, que la "haine de l'autre", le "racisme", la "violence" s'expriment aujourd'hui avec le plus de rage ?
N'est-ce pas cette dérive sociétale qu'il nous faudrait, avant tout, et collectivement, dénoncer ?
Les extrémistes ne sont pas là où l'on voudrait nous faire croire qu'ils se trouvent.
J'aimerais que tu en prennes conscience.
Et je crois pouvoir dire qu'il ne nous sera pas très difficile, à nous, militants et sympatisants FN, derniers pilliers d'une France à l'agonie, de t'en convaincre.

Au plaisir de nos échanges prochains

Soleil de Cendres

Approuvé 200% !!
Chapeau bas, Soleil de Cendres... cheers cheers


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Soleil de Cendres

Age : 44
Date de naissance : 30/03/1973
Localisation : VAUCLUSE
Bélier Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Cadre commercial dans l'industrie médicale
Humeur : Tout est dit dans le pseudo ...

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Soleil de Cendres le Lun 2 Mai 2011 - 19:19

Merci beaucoup mais vos compliments sont parfaitement immérités.
Je ne fais que décrire une réalité : la nôtre.
Farouche partisan du Front et militant depuis plus de vingt ans, ayant "trainé mes basques" dans tout ce que le mouvement compte de congrès, réunions publiques, dîners-débats, tractages ... et m'être frotté, des années durant, à celles et ceux qui, électeurs, sympathisants et militants, en constituent l'armature, ces hommes et ces femmes, plus ou moins jeunes, plus ou moins beaux, plus ou moins riches, plus ou moins éduqués, bref, après deux décennies passées auprès de ceux qui font le Front, de ceux qui font la France, cette France que les journalistes parisiens aiment à qualifier avec condescendance de "profonde", je ne peux me résoudre à laisser entendre, à laisser dire, ou à laisser penser, que la sociologie de notre mouvement se résumerait en un ramassis d'idiots congénitaux, de fanatiques délirants ou en une "classe pue-des-pieds" de la politique, pour reprendre l'expression arrogante de l'un de mes responsables hiérarchiques à notre égard.
Que cette opinion se retrouve colportée opiniatrement jusque dans nos propres rangs me révulse et me révolte.
Le Front National, c'est la France. Le pays réel, comme le désignait Maurras.
Quand je pense au peuple Français, c'est à l'ensemble du peuple que je pense.
"Je prends tout", disait Marine, se référent à l'Histoire de notre pays.
Eh bien c'est idem pour moi : je prends tout le Front.
Avec ses qualités et ses défauts.
Et Dieu sait s'il y en a à corriger.
Mais petit-fils de résistant, élevé dans le souvenir d'un grand-père héroïque, jamais je n'aurais pu rejoindre le Front National et m'y sentir chez moi si, ne serait-ce qu'une seconde, il m'avait été donné de constater des attitudes ou des propos susceptibles de légitimer l'appellation d'"extrémistes" que certains, dont c'est le métier, ont intérêt à nous attribuer.
avatar
Invité
Invité

La dramatique académie du Front national...!!!

Message par Invité le Lun 2 Mai 2011 - 20:07

Mehdi et Badroudine ont suivi le défilé du 1er Mai du parti de Jean-Marie et Marine réunis. Les langues se délient. A un an de l’élection présidentielle, l’espoir grandit...

La porte du métro s’ouvre. Ils sont quelques-uns à en sortir. Ils portent, pour la plupart, des sacs-à-dos. Ils ont le crâne dégarni par la calvitie guerrière. Ils prennent la première sortie. Ils veillent à leurs arrières, regardent à gauche, à droite. Méfiants. Prennent l’escalier principal. A l’extérieur, les ornements dorés de l’Opéra Garnier crament sous le soleil matinal. Sur les marches de l’académie de musique, un groupe de militants chantent à tue-tête. Loin de la poésie des chants lyriques, ils s’obstinent à hurler quelques slogans. « Le travail, aux Français » côtoie le titre phare de la matinée : « Marine, présidente ! »

Ce n’est ni à une pièce comique à laquelle nous vous convions, ni à un opéra onirique. Ce dimanche, c’est une pièce dramatique, « le traditionnel défilé du 1er Mai du Front national en l’honneur de Jeanne d’Arc », qui se joue sous nos yeux. « Ça fait 25 ans, que je viens ici, lance, en fouillant dans sa mémoire, une dame octogénaire. » Vingt-cinq ans qu’elle se lève, chaque 1er Mai, qu’elle s’apprête, qu’elle badigeonne ses lèvres de son rouge, assez maladroitement. « Jean Marie est un bel homme, costaud, qui a toujours été honnête », dit-elle. Les drapeaux français ne s’essoufflent pas. Ils battent la cadence à la manière d’un orchestre commandé par un virtuose.

Il porte une casquette « France », ne dira pas son prénom. Il est imberbe. « J’ai 13 ans. » Il fait valser un drapeau français. Il répète ce que son père et sa mère se sont ingéniés à lui expliquer, tant d’années. Il lâche timidement : « Y’a trop de délinquance. » Il réfléchit avant de parler, bafouille : « Moi, j’aimerais manger du porc, mais y’a quasiment que du halal dans mon école. » Il récite comme un acteur déclame le texte tragique d’un auteur. Il est l’acteur, ses parents semblent être les auteurs. Plus loin, deux gamines préviennent d’office : « C’est nos parents qui nous ont appris. » Elles ont 13 et 17 ans, elles ont des boucles blondes que les danseuses étoiles nouent en chignon.

L’opéra entame un nouvel air. « Première, deuxième, troisième générations, nous sommes tous des enfants de Le Pen », crient « le peuple ». Un ballon « Marine 2012 » s’envole pour ne former qu’une tache bleu marine dans un océan bleu ciel. « C’est un parti de jeunes », soutient un homme aux yeux bleus foncés. Un bleu à l’âme, gorge serrée, une âgée sanglote : « Mon fils n’a pas d’emploi. » Voilà donc le « peuple » que Marine Le Pen s’en va défendre jusqu’à l’année prochaine et l’élection suprême.

« Moi, je voterai pour elle, comme je le fais depuis quatre ans », promet, déterminé, un jeune aux cheveux ébouriffés. Une grand-mère ajoute : « Moi, j’ai voté FN depuis que ça existe. Avant, je votais à droite. Pour l’année prochaine, je sais pas comment ça se passera. Seul le Dieu-Saint le sait. » Le « Dieu Saint », le même qui peut nous protéger d’une vague marine comme cette vague humaine qui déferle, ce dimanche matin, dans les rues de Paris. « La préfecture ne nous donne que des petites rues. Pendant que les immigrés clandestins ont les plus grandes places pour défiler », s’indigne, venue seule au défilé, une autre grand-mère.

Le ballet est lancé dans la capitale. La police interne du parti lutte pour protéger Marine et son paternel, Jean-Marie, toujours sur ses deux pattes, toujours souriant et toujours malentendant, dit-on. On ne cite plus le patronyme qu’ils partagent, tellement on nous le ressasse chaque jour. « Maintenant, notre parti a sa place dans les médias. Il était temps », entend-on fièrement. Il est temps que le parti qui « aime les étrangers tant qu’ils s’intègrent » ouvre ses ailes à la façon d’un aigle des bois. Grandiose. Il est temps de saisir la place royale que l’électorat semble prêt à leur offrir.

Le Boléro de Ravel accompagne le dernier acte. Jeanne d’Arc, tout d’or vêtue, est empêtrée dans une forêt de drapeaux français. Un homme nous lance à la cantonade qu’on est « du côté des égorgeurs du FLN ». Les langues se délient. « C’est pas qu’il y a trop de Noirs en équipe de France, mais… » Il est temps de fuir cette sinistre pièce. Il est temps de sortir de ce triste décor bleu-blanc-rouge. Jusqu’à maintenant, on espère que cette pièce n’est en fait qu’un sale cauchemar…

Mehdi Meklat et Badroudine Said Abdallah

Source : http://yahoo.bondyblog.fr/201105021658/la-dramatique-academie-du-front-national/

Contenu sponsorisé

Re: Premier défilé FN du 1er-Mai sous la présidence de Marine !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 17:39